Titanic Mystery – Le Test

Les jeux d’objets cachés à base de point’n click ont toujours su se trouver une place de choix parmi leurs concurrents en touchant une catégorie spécifique de joueurs. On ne compte plus les innombrables aventures fantastiques ou mystérieuses qui pullulent ici et là.

Dans « Titanic Mystery », un évènement inquiétant vient gâcher la commémoration du centième anniversaire du naufrage du célèbre paquebot. En effet, pour cette occasion, une réplique exacte du Titanic a été mise en route et quelques personnes triées sur le volet se préparent à passer un agréable moment à bord. Mais alors que tout semble se passer à merveille, voilà qu’une étrange missive est retrouvée. Il semblerait qu’une bombe soit cachée à bord du Titanic II. Un étrange jeu de pistes se met en place et on doit impérativement retrouver le coupable avant que la catastrophe n’éclate.

Un jeu terriblement… soporifique
A la base, on ne peut pas dire que les jeux d’objets cachés soient bourrés d’action et de suspense, mais ici, l’aventure est carrément ennuyeuse. Dès le début, on se rend compte que le travail de traduction a été mal fait. En effet, le jeu était bourré de fautes d’orthographe et on ne peut donc pas dire que cela soit très plaisant à suivre. Certaines tournures de phrases étaient également étranges et on devait s’y reprendre à plusieurs fois avant d’en comprendre totalement le sens. Ensuite, malgré l’enjeu de la bombe à bord, il y régnait comme une sorte de monotonie durant cette aventure qui n’en était pas tellement une finalement. Dès le début, on se désintéresse de l’histoire. Franchement, cette intrigue n’avait rien d’exceptionnel. Tout était prévisible et elle est davantage ennuyeuse qu’autre chose. Cela frôlait parfois le vide intersidéral et c’est fort dommage. Pour ce qui est du principe du jeu, il n’y aura rien de neuf de ce côté. A l’aide du stylet, on doit balayer les différents tableaux qui nous seront proposés à la recherche de tel ou tel objet. Au début, on avoue avoir craint de ne rien voir avec un écran aussi petit mais pas de panique, l’écran du bas nous servira de zoom. Du coup, on discerne très bien les objets à retrouver… du moins au début. Car, comme dans tout bon jeu d’objets cachés qui se respecte, plus on avancera dans l’aventure et plus le nombre de choses à retrouver sera élevé. L’ensemble paraîtra alors un peu fouillis sur les bords. Il y aura également quelques puzzles et casse-tête à se mettre sous la dent, histoire de changer un peu de registre de temps en temps. Mais, si vous cherchez un peu de difficulté ou quoi que ce soit d’autre y ressemblant, on vous conseillera fortement de passer votre chemin.

En effet, tout sera assez simple dans ce Titanic Mystery et il n’y aura pas vraiment de challenge au rendez-vous. Parfois, il pourrait nous arriver de buter face à une énigme à résoudre mais, souvent, ce sera à cause de l’explication donnée qui posera problème. Comme on le fait remarquer un peu plus haut, la traduction est très approximative et cela se verra très vite dans le jeu. Il est donc souvent très difficile de comprendre telle ou telle chose à faire dans les énigmes et cela portera malheureusement préjudice au jeu en lui-même. C’est pour cette raison qu’il vous faudra une sacrée dose de patience pour boucler les 19 chapitres qui vous attendent dans Titanic Mystery. De plus, compte tenu de la monotonie qui y règne en maître, on aura souvent envie d’abandonner le pauvre paquebot à son triste sort.

Le seul point positif qui ressort de ce jeu vidéo vient bel et bien des graphismes qui sont très réussis. Les lieux à explorer au peigne fin sont convaincants et on se croit vraiment à bord du paquebot de croisière de luxe. Certes, les images sont figées mais elles n’en demeurent pas moins très agréables à regarder et à examiner à la loupe.

Au niveau des graphismes, il n’y a donc rien à redire. Par contre, pour ce qui est de la bande sonore, c’est carrément la catastrophe. Imaginez un peu… on aura droit qu’à une seule mélodie durant le jeu tout entier ! Même les passages sensés amener un peu de suspense et de tension tomberont à l’eau à cause de cette musique très très soporifique.
Enfin, sachez que la durée de vie est très moyenne. Ne vous laissez pas berner par les dix neuf chapitres du jeu car ils ne seront guère longs. Ce n’est qu’un leurre… comme le jeu tout entier d’ailleurs.

Laisser un commentaire