Lovely Planet – Le test

Les FPS sont rarement des jeux mignons mais Lovely Planet se présente tel quel et débarque sur l’eShop de la Wii U après être passé sur plusieurs autres plateformes. Ce petit jeu à l’apparence innocente est pourtant bien différent d’un shooter classique. Avec un concept basé sur la rapidité et les réflexes, sur fond de parcours du combattant, Lovely Planet est un jeu pour les speedrunners et les fans de die and retry ou en tout cas pour ceux qui aiment jouer à toute allure.

Fraîchement débarqué dans un univers assez coloré et épuré, le joueur se retrouve dans Lovely Planet avec un univers proche d’un style visuel à la Katamari Damacy. Le jeu n’a rien à voir mais visuellement on a droit à une réalisation propre mais très vide. Ce n’est pas un jeu qui vous épatera, loin de là, mais on lui reconnaît son style. Lovely Planet est assez fluide et heureusement car c’est indispensable vu ce qui va vous être demandé. Il n’est pas traduit mais en dehors du nom des niveaux, il n’y a pas de textes. Le jeu commence directement, il n’y a pas d’histoire et on enchaîne d’entrée les niveaux.

Le concept tourne autour de niveaux conçus sous forme de parcours de plus en plus difficiles qu’il faudra traverser à toute vitesse pour faire un bon score. Le gameplay et la disposition des touches sont bien pensés, on bouge avec les deux sitcks comme dans tout FPS classique, on saute avec ZL et on tire avec ZR. Le bouton de lock (L) vous sera très utile mais il n’y a rien de plus. Ce gameplay très simple est avant tout conçu pour éviter que le joueur ne change la position de ses doigts pour attraper un autre bouton, c’est une bonne chose dans un jeu qui demande des réflexes. Chaque niveau peut se boucler en quelques secondes et pourtant vous allez, peut-être, rester de longues minutes sur plusieurs d’entre eux.

On démarre instantanément à un point où il faut trouver la sortie du niveau (représentée sous la forme d’un tube géant). Dit comme ça, rien de plus simple pour un joueur, mais on se déplace très vite, le temps est pris en compte et on réalise très vite qu’on perd au moindre dommage reçu. L’objectif est également d’éliminer chaque ennemi du niveau sinon le jeu vous fait recommencer le parcours. Présenté comme un die and retry, Lovely Planet reprend donc les codes de cette forme de difficulté. Une fois touchés vous reprenez du début du niveau instantanément sans chargement et sans interruption de la musique pour ne pas casser le rythme de la partie.

La bande sonore n’est pas forcément la mieux choisie pour les niveaux. Le thème principal est assez doux et on n’entend pas de musiques assez speed pour nous mettre dans le rythme d’un jeu si rapide. Il n’y a également pas assez de thèmes différents. Le petit shooter manque de gros feedback sonore car les bruitages sont, soit absents, soit trop faibles pour nous aider à nous repérer ou à rythmer notre avancée par exemple, c’est pratique dans les die and retry. La musique est même absente lorsqu’on joue sur le Gamepad. Le portage Wii U semble en effet un peu bâclé, car si le jeu tourne correctement, les classements en ligne ne sont pas inclus. Et comme je le dis, il est possible de jouer sur l’écran du Gamepad mais il n’y a aucun moyen d’activer le son si on opte pour ce choix. C’est un gros oubli et à l’heure actuelle le défaut n’est pas corrigé…

Pour en revenir au gameplay, le concept de Lovely Planet fonctionne assez bien en général mais il faut savoir que le jeu se complique très vite. Au moindre dommage reçu vous recommencez donc le niveau et on ne possède pas de viseur à l’écran pour bien placer nos tirs. L’un des problèmes du jeu est peut-être de trop se baser sur la touche de verrouillage qui permet de placer la caméra sur l’ennemi le plus proche dans notre champ de vision. Au final on vise assez peu de nous-même et on fait appel à la touche L pour la majorité des ennemis qui s’opposent à nous (ils disparaissent aussi en un tir en général). On aurait sûrement mieux aimé pouvoir viser par nous-même plus souvent, au moins avec la présence d’un réticule de visée à l’écran, de plus la touche de verrouillage est éloignée de Z pour le doigt sur le Gamepad (qui nous permet de sauter) et passer de l’une à l’autre avec le doigt n’est pas l’idéal.

Avec une manette Wii U Pro, l’écart est moins grand et le gameplay de Lovely Planet est nettement plus confortable. On vous la conseille fortement si vous en possédez une ! Le confort est indispensable pour ce genre de jeu, si on ne se sent pas bien en jouant, la tâche sera vite plus difficile pour déployer vos réflexes. Le jeu est assez long avec sa centaine de niveaux si vous arrivez à tous les terminer. Le challenge est grand et il est nécessaire de recommencer des niveaux des dizaines de fois mais les plus courageux trouveront cela gratifiant après plusieurs essais et crises de nerfs.

Pas de commentaires

  1. Visitor Rating: 78%

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire