Picross 3D : Round 2 – Le test

Il y a deux types de joueurs au monde, ceux qui ont joué à picross et ceux qui n’ont toujours pas franchi le pas.

CI7_3DS_Picross3DRound2_01.jpgAhh le plaisir du picross, ce jeu de réflexion de niche réservé aux joueurs sur console Nintendo. Au premier abord, cette franchise ne donne pas très envie. Mais une fois les bases du gameplay acquises, c’est une drogue accessible à tous ! Perdue durant la période N64/Gamecube/Gameboy Advance, la série est revenue petit à petit via la forte croissance des consoles portables. Après un épisode remarqué sur NDS, Nintendo tente de renouveler un peu ce gameplay si particulier et lance picross 3D. Un pari réussi et un renouvellement ô combien important !

Après une série de Picross sur l’eShop 3DS (le septième épisode sort fin 2016), Nintendo sort enfin Picross 3D : Round 2 en Europe après pas mal d’attente. Au menu, du nouveau, de l’amiibo et de nombreux puzzles, qui dit mieux ? Grosse nouveauté : désormais il faudra jongler entre les deux couleurs, orange et bleu. La maniabilité est donc légèrement modifiée et il faudra quand même un petit temps d’adaptation avant de prendre le coup de main. L’ajout d’une deuxième couleur change totalement la façon d’y jouer. Si les règles de bases restent les mêmes, il faudra toutefois changer sa vision d’un puzzle picross 3D pour en venir à bout.

CI7_3DS_Picross3DRound2_Bus.jpgPour vous aider, deux nouveaux « boutons » arrivent ! Celui de la bombe effacera toutes les cases 0 et fera place nette à la réflexion. Le deuxième, le bouton aide, vous mâchera le travail en vous donnant directement le prochain block à détruire. Une aide surprenante puisque elle retire pas mal de challenge et en plus, elle n’est pas punitive !

Le niveau de difficulté est lui indépendant des tableaux. Donc réglable pour chacun d’entre eux ! A la fin de chaque puzzle, le score (nombre de points joyaux) du tableau sera multiplié en fonction de la difficulté choisie et de votre efficacité (temps, erreurs). Les points serviront à débloquer de nouveaux puzzle. Bien entendu, pour éviter le « farm » du premier niveau afin de récolter des points, les puzzles sont rangés dans des livres qui sont déblocables avec des objectifs différents (finir le livre numéro X avant, dévoilé autant de formes, avoir certains types de joyeux, avoir X points, etc…).

Preview ImageParmi ces bouquins, certains vous offrent des tutoriels pour mieux avancer, d’autres des défis inédits comme le « contre la montre ». On ne se lasse jamais et on parcoure les livres avec une passion dévorante. HAL Laboratory a par contre oublier toutes les options online ou streetpass. Un peu dommage mais l’ajout des amiibo apportera quelques puzzles en plus quand vous aurez fini le jeu qui en comporte quand même 300.

One Response

  1. Photo du profil de juju05 juju05 29 décembre 2016 Reply

Laisser un commentaire