Slime-san (Nintendo Switch) – Le test

Slime-san était tranquillement en train de se balader dans une forêt paisible quand tout à coup… un ver géant apparut et l’engloutit ! Maintenant au fin fond de l’estomac de la bête, Slime-san doit prendre une décision : Être digéré par l’acide gastrique du mastodonte… Ou sauter, glisser et remonter à travers ses intestins pour enfin s’échapper par sa gueule !

Slime-san est le troisième jeu développé par Fabraz. Les deux premiers titres sont Planet Diver et Cannon Crasha. Il est disponible depuis quelques temps sur Xbox One et Pc (via Steam), mais ses ventes sont restées confidentielles. Slime-san est un jeu de plateforme nerveux, très proche du die and retry, qui propose une gameplay s’approchant de très près à celui de Super Meat Boy.

Petite nuance tout de même, chaque tableau est limité dans le temps et si l’on traine trop, des remontées d’acide gastrique viendront vous tuer à petit feu. Il a clairement été conçu pour les speedrun. Les mécaniques de base et la conception des niveaux se prête au scoring en ligne. Chaque niveau est chronométré et possède des classements pour les joueurs compétitifs à la recherche des meilleurs scores.

Côté technique, le jeu est visuellement assez intéressant, proposant un monde élaboré à la palette 5 couleurs. Sa bande son vaut le détour, avec certains des compositeurs de chiptunes les plus populaires au monde (Adhesive Wombat, Tiasu, MegaNeko, Kommissar, Richard Gould…). Ce qui donne une ambiance électrique et prenante.

Si l’éditeur nous annonce 200 niveaux et 800 pièces, la durée de vie est conséquente mais pas si importante. Le jeu propose finalement 100 niveaux et 100 pièces, couplés à leur version New Game+. Mais le jeu n’a pas besoin de gros chiffres pour être intéressant sur le long terme. Chaque tableau propose une pomme partiellement digérée difficile d’accès.

Si vous arrivez à en collecter un certain nombre, de nouvelles apparences seront disponibles en boutique. Chaque apparence propose un gameplay modifié (saute plus haut, va plus vite, double saut, etc…) ce qui renouvelle fortement le gameplay et améliore la rejouabilité du titre. Les pommes débloquent d’autres bonus, comme des mini-jeux. Le replay-value sera aussi optimisé par les classiques du genre (mode New Game+,Speed Running et Boss Rush).

Laisser un commentaire