UNO (Nintendo Switch) – Le test

 Vous êtes prêt(e)s à hurler UNOOOOO n’importe où en compagnie de votre Switch et du jeu UNO ? Alors c’est parti ! Ubisoft a déjà fait de nombreuses adaptations de ce jeu de société connu depuis le nuit des temps. Après leurs adaptation du Monopoly qui vient tout juste de sortir également sur Switch, les revoilà avec ce jeu de cartes aux couleurs et aux chiffres.

On ne vous cache rien, ce nouvel épisode n’apporte pas grand chose de plus. Le petit point fort c’est d’avoir des thèmes qui changent un peu la façon de jouer les parties. Et ces thèmes, Ubisoft oblige, on retrouve Les Lapins Crétins, Rayman et Just Dance 2017. On voit bien qu’ils visent à fond un public plus jeune avec ces licences. Et n’oublions pas un autre mode hivernal.

Pour les gens qui viennent d’une autre galaxie et ne connaissent pas ce jeu, nous allons vous dire les règles de UNO pour cette édition avec ce cours de rattrapage. Ça se joue de 1 à 4 joueurs (contre jusqu’à 10 dans le vrai jeu physique). Pour remporter une victoire, il vous faudra marquer maximum 500 points ou inversement, c’est-à-dire être celui à avoir le moins de points lorsque l’un des joueurs dépasse les 500 points. Dans les options il est possible de changer en jouant qu’un seul tour, avoir 200 points ou 500 points pour finir la partie. Le déroulement d’une partie est très simple. Si la première carte posée sur la table est par exemple un 4 jaune, le joueur suivant doit jouer une carte de même couleur et peu importe le chiffre ou alors il peut mettre un peu de piment en changeant de couleur mais à condition d’avoir par exemple un 4 bleu. Quatre couleurs sont disponibles : bleue, jaune, vert et rouge. On départ la partie avec chacun 7 cartes en main. La particularité de UNO et c’est ces règles qui peuvent faire régner le chaos total avec les mauvais joueurs et voir les cartes s’envoler de la table c’est qu’on peut jouer des cartes qui rajoutent +2 ou +4 cartes pour le joueur qui joue après. Et ces bonus peuvent être jouer sur n’importe quelle couleur ou n’importe quel chiffre. Il y a aussi le bonus qui interdit de faire jouer le joueur suivant pendant un tour et aussi le changement de côté qui fait inverser le sens horaire. On le dit pas assez mais une partie de UNO peut vite devenir chaud bouillant quand on se retrouve avec des mauvais perdants. Si vous ne pouvez pa jouer, vous piocher une carte. Le moment qui arrive où vous jouez votre avant dernière carte, il faut crier UNO. Si vous ne le dites pas, un des joueurs voir tout le monde peuvent vous dire cet oubli et vous devez piocher 2 cartes supplémentaires. Voilà pour les présentations.

L’intérêt de cette version est de pouvoir jouer contre l’IA si vous êtes seul(e) ou bien de jouer avec un ami en étant ensemble ou contre, de jouer en ligne jusqu’à 4 joueurs et pour finir de jouer avec consoles multiples avec minimum deux Switch connectées. C’est dommage de ne pas avoir une option pour pouvoir écrire avec les adversaires. Non non, pas pour écrire de vilains mots sous prétexte qu’on perds. En mode en ligne il est possible de gagner des médailles et de pouvoir les afficher en ligne. C’est en trois catégories : classique, social et action. Les deux dernières catégories sont bloquées. Il faut finir 50% des missions classiques pour les déverrouillées. Ces objectifs se résument à jouer avec 20 cartes +4, de finir 5 fois premier, de gagner 15 parties classiques…Un total de 15 médailles ou « succès » sont à se faire en classique. C’est toujours sympa à prendre pour ceux qui adorent finir un jeu à 100%. Oui mais à condition d’avoir des joueurs avec qui jouer. Le live est désert ! Pas âme qui vive ! Si vous comptez prendre ce jeu et d’y jouer uniquement contre d’autres joueurs, prenez bien en compte ça. Le jeu vient de sortir mais c’es une très bonne indication de son non succès.

Concernant le plus de ce Uno qu’on vous parlait plus haut, les thèmes ont leurs propres cartes et bonus. L’interface de jeu change avec parfois des animations comme pour les Lapins Cretins, les musiques (la musique classique de type ascenseur est horrible, celle de Just Dance bouge bien), les illustrations des cartes sont toutes colorées. Tout est différent suivant l’ambiance choisie. Comme nouveaux bonus on retrouve la carte qui oblige les joueurs à terminer leurs tour en 3 secondes, la carte qui oblige le prochain joueur à piocher une carte se voit ramasser 3 cartes supplémentaires et d’autres bonus. C’est la bonne idée du jeu ces thèmes. Le reste est totalement classique. Le gameplay se joue très bien. On selectionne la carte de notre choix facilement, on pioche, on dit UNO avec un simple bouton, non vraiment il y a rien a redire dessus. Personne ni les plus jeunes ne vont se mélanger les pinceaux avec les boutons.

Laisser un commentaire