Spelunker Party! (Nintendo Switch) – Le test

La licence Spelunker fêtera ses 35 ans l’année prochaine. Le jeu est développé à l’origine par Tim Martin et s’inspire de sa passion pour les mines d’argent abandonnées près de Magdalena (Nouveau Mexique). A l’époque c’est sur Atari 8-bit que le titre vit le jour et depuis, Spelunker a fait le tour des plateformes de l’époque (Famicom, MSX) jusqu’aux supports nouvelle génération que nous connaissons aujourd’hui (PS4, Steam) ; il y a même eu une version Arcade. Le dernier remake a débarqué. Il est proposé par Tozai Games et Square/Enix, avec Tim Martin, et les créateurs suivants de la série, Scott Tsumura et Takuya Banno.

Prenez votre équipement de spéléo et allons explorer ensemble Spelunker Party! sur Nintendo Switch.

Pour la petite histoire, une nuit comme les autres, où Spelunkette dort profondément, un énorme bruit l’extirpe de son profond sommeil. Lorsqu’ elle regarde par la fenêtre, elle découvre une merveilleuse lumière qui passe sous ses yeux pour s’éloigner jusqu’au bout de l’horizon, provoquant un léger tremblement de terre, au loin. Depuis ce jour, d’étranges choses se passent dans le monde et selon le chef des fées, la cause de tout cela se trouverait au cœur de la terre. C’est à partir de ce moment-là que Spelunkette et ses amis partent à la recherche de l’étoile filante responsable de tout ce chaos, dans les profondeurs de leur monde.

Spelunker (qui signifie spéléologue, en anglais), est à la fois un jeu d’exploration et de plateforme-action se déroulant sous terre. Votre objectif principal est de sortir en un seul morceau des grottes que vous visitez, en ayant amassé un maximum d’or et d’objets afin d’améliorer votre équipement.

Si vous pouvez choisir entre seulement deux personnages dès le début du jeu (Spelunker et Spelunkette), vous pourrez par la suite, jouer avec deux autres protagonistes rencontrés au cours du jeu ; la sœur de Spelunkette ainsi qu’un autre personnage, sombre,  dont nous ne vous dévoilerons pas l’identité pour ne pas vous gâcher la surprise…

Pour parvenir à vos fins, vous bénéficiez de 5 vies qu’il faudra conserver au maximum en évitant ennemis, pièges et autres chutes mortelles, mais pas que… Vous devrez également vous  rendre régulièrement aux différents checkpoint disséminés dans les tableaux afin de récupérer de l’oxygène, sous forme de  barre d’énergie qui se vide naturellement au fur et à mesure du temps ou lorsque vous effectuez des actions comme utiliser une arme ou nager. Ajoutez à cela que le personnage peut se blesser s’il tombe de plus d’un mètre de hauteur et vous comprendrez pourquoi les choses sont corsées.

Vous l’aurez compris, il ne faut pas se fier aux apparences. Derrière ce jeu kawaï au possible, se cache un jeu de plateforme hardcore. Les plus anciens joueurs qui s’y sont frottés dans les années 80 (sur commodore, arcade ou encore Nintendo Nes) en sont certainement marqués au fer rouge et ce n’est pas pour rien que le héros de Spelunker est réputé au Japon comme étant le personnage d’action le plus faible de toute l’histoire du jeu vidéo. Même si la difficulté monte crescendo cela pourrait en décourager plus d’un, mais pas de panique, le mode coopération n’aura jamais aussi bien porté son nom que dans Spelunker Party !

Car en effet, si en mode solo vous devez recommencer le niveau depuis le début, une fois les 5 vies écoulées, il n’en va pas de même pour le mode multi-players où lorsque l’un des joueurs a épuisé toutes ses vies, il est possible qu’un autre partenaire revienne au dernier checkpoint qu’a utilisé le défunt, afin de le ressusciter, autant de fois que cela arrivera.

Le mode multi-joueurs est une des nouveautés de cette version de Spelunker (hérité de Spelunker World). Il est possible de vivre  votre aventure jusqu’à 4 joueurs en local ou en ligne et c’est extrêmement fun.

Lorsque vous jouez à plusieurs, l’écran est partagé ce qui est un atout stratégique permettant de savoir où tout le monde se trouve et qui a pris quel item clé pour la progression vers la prochaine partie du niveau dans lequel vous jouez. Il est à noter que si ce mode est très pratique, il réduit beaucoup l’écran et est affublé d’un cadre très épais ce qui réduit davantage la fenêtre, pas très agréable. Il est à noter quand même qu’il est possible en mode online, de désactiver/réactiver le multi-écrans à tout moment.

Pour l’anecdote, en phase de lancement pour le projet de développement de Spelunker Party !, les équipes de Tozai Games et de Square Enix sont allées visiter les mines abandonnées de Shimane (Japon). Cela leur aurait permis non seulement d’expérimenter certaines choses et d’en apprendre plus sur les subtilités du monde souterrain, mais également d’inspirer de nouvelles scènes pour ce remake. Et bien si à l’époque, Spelunker était l’un des premiers jeux sur ordinateur à utiliser un vaste terrain de jeu graphique à défilement en temps réel, extrêmement animé et extrêmement détaillé, rendu possible grâce à l’architecture matérielle unique d’Atari, aujourd’hui, le jeu est mignon, sans bavures ni chutes de framerate, même à 4 joueurs, mais ne casse pas des briques non plus pour une console du niveau de la Nintendo Switch.

Le jeu vous fera évoluer dans 5 mondes différents à travers 125 niveaux divisés chacun entre 3 et 4 parties. Chaque monde à son propre thème (grottes classiques, sous-marines, volcaniques…) cependant les niveaux ne sont pas très variés mis à part pour les pièges et ennemis. Vous aurez droit à de rares Boss mais dans la majorité des cas, terminer un niveau se résumera à la récolte de clés permettant d’ouvrir les portes de sorties. Les niveaux ayant plusieurs voies pour arriver à votre but, cela encourage fortement l’exploration et c’est super sympa en coop pour se répartir les tâches.

La durée de vie de Spelunker Party est un de ses atouts. Comme nous vous en parlions plus haut, sortir de la grotte vivant c’est bien, mais avec des trésors c’est mieux car dans Spelunker Party !,  vous avez la possibilité de débloquer plus de 200 objets (coiffes, costumes et autres), qui vous permettront d’améliorer votre défense, avoir des armes plus performantes, plus d’oxygène et même des bombes et des fusées éclairantes supplémentaires. Pour débloquer ces objets, il suffit de  reconstituer des pierres, appelées litho-stones, fragmentées en 4 parties, comme un mini-puzzle, à retrouver dans les niveaux que vous visiterez. En plus d’avoir des items à débloquer à foison, chacun d’eux à la possibilité de level-up pour être encore plus performant. Dans le menu principal, vous pourrez également utiliser l’or que vous avez récolté pendant vos voyages, pour envoyer votre fidèle compagnon, le chien Pooch, récupérer d’autres objets.

Le titre Spelunker a hérité du mot « party » et ça fait mal, aux amoureux du 100%. En effet, certains items ne peuvent s’obtenir qu’à plusieurs joueurs. Par exemple pendant que l’un reste immobile sur un mécanisme faisant apparaitre un pont, l’autre joueur peut se rendre de l’autre côté d’une plateforme jusque-là inaccessible pour aller récolter un objet. … Vous devrez donc trouver un ami pour compléter le jeu à fond ou bien jouer en multi… tout seul ! Cela ne vous empêche pas de terminer le niveau mais vous empêche de tout collecter sur chaque carte.

Nous avons parlé de  level-up pour vos items, mais votre personnage, ainsi que vos familiers, ne sont pas en reste car ils évolueront au fur et à mesure de votre aventure. Faire monter le niveau de vos personnages vous donne accès à des quêtes ou des défis supplémentaires comme par exemple terminer un niveau avant un temps donné. Terminer les quêtes et divers défis vous permettra d’avoir de belles récompenses comme encore plus d’or ou des vêtements supplémentaires.

Que ce soit en mode TV ou en nomade, le jeu est très agréable à jouer. Coté prise en main, la maniabilité est vraiment sans reproche. En mode Joy-con (simple ou doubles avec le grip) ou à la manette pro, votre Spelunker répondra au doigt et à l’œil aux actions peu nombreuses mais efficaces ; vous pourrez sauter, lancer des flashs pour éloigner certains ennemis, chasser les spectres à l’aide de différents type de sèche-cheveux et poser des bombes. Enfin, si vous avez trouvé un familier du genre chien, chat, fée ou encore perroquet, vous pourrez déclencher son pouvoir spécial mais attention car c’est en utilisation limitée mais ces animaux peuvent aussi évoluer.

Enfin, la bande-son de Spelunker Party ! est joyeuse et entrainante. Elle nous motive pour toujours à explorer de nouvelles grottes mais au final elle pourra s’avérer assez répétitive et peu changeante à travers les différents niveaux explorés.

En résumé, Spelunker Party! est un très bon jeu de plateforme sur Nintendo Switch.

Les musiques et les graphismes ne sont pas des chefs d’œuvres mais ils restent tout à fait acceptables. La multitude d’objets à récolter, puis, à faire évoluer et la possibilité de se classer dans le TOP 50 online pour battre des records vous occuperont de très nombreuses heures tandis que les quêtes annexes étendront également le plaisir de jeu. Même si  la difficulté est élevée, elle peut être réduite par le mode multi-joueurs aussi bien en local qu’en ligne ce qui rend le jeu plus accessible et extrêmement fun même si nous regrettons qu’il soit indispensable pour compléter les items à 100%.

Laisser un commentaire