Kirby Battle Royale (Nintendo 3DS) – Le test

Petit personnage insufflé de vie par Nintendo, Kirby tente de se faire une place sous les projecteurs entre les pokemons et le grand Mario, dans un discret retour sur 3DS “Kirby Battle Royale”. Prenant cette fois ci le risque de s’aventurer sur le terrain des minis jeux. Le soft sera-t-il à la hauteur des attentes des adeptes de la célèbre bouille rose ?

Créé par Masahiro Sakurai, Kirby est né dans les locaux de Nintendo au début des années 1990. Faisant ses débuts sur Game boy, la charmante petite boule rose (qui nous semblait de fait plutôt bien blanche à l’époque !) est célèbre pour son pouvoir atypique : aspirer ses ennemis (en voilà une idée !) et en extraire leurs pouvoir afin de les utiliser à son tour.

Mais alors, que faut-il attendre de “Kirby Battle Royale” ? Avec un tel titre, nous nous apprêtions à partir au combat dans l’univers coloré et enfantin de Kirby. En fait non, Mario Party serait plus à même d’être mis en parallèle avec ce titre… mais finalement, ce ne serait pas lui rendre service à notre petite créature rose ! Tout commence alors que le roi Dadidou organise un grand tournoi dont le prix suprême n’est autre… qu’un gâteau. Nous connaissions le Kirby glouton, nous découvrons le Kirby franchement addict de la nourriture avec une telle carotte sucrée au bout ! Vous l’aurez compris, l’histoire n’est qu’un prétexte pour vous inviter à prendre part à de multiples arènes de combats. Dommage car le prologue s’avère plutôt sympa… et nous aurions tellement aimé poursuivre l’aventure dans cet esprit ! Une fois au chateau de Dadidou, le titre propose au joueur la succession de minis jeux afin d’atteindre la finale d’une première ligue très facile, puis une seconde légèrement plus difficile… et ainsi de suite, jusqu’à venir à bout de 5 ligues. Et ce sera tout.

Mais alors me direz vous, les épreuves sont peut être variées, divertissantes, fun et tout et tout ? Certaines vous décrocheront un petit rictus, les graphismes sont certes très mignons mais le champ de bataille devient par moment un peu brouillon, et vous chercherez votre petit kirby parmi les kirbys (oui, parce qu’en plus vous combattez contre des copies de vous même… ouf elles ne sont pas de la même couleur, imaginez le fouilli sinon !). Oubliez totalement la 3D sur 3DS, elle est inexistante (sans doute est-ce préférable). Chaque victoire vous donnera des points, qui eux mêmes vous débloqueront des armes. De nouveaux minis jeux viennent s’ajouter à la liste préexistente au fil de votre aventure, mais il n’en existe que 10. Vous avez bien lu. 10. SEULEMENT 10 ! Ajouté à ce contenu avare, chaque séquence de jeu du mode histoire est entrecoupée de menus et de retour dans le jeu, ralentissant considérablement le rythme. Raccourcir les étapes entre les minis jeux (puisqu’au final on se précipite pour en lancer un nouveau…) n’aurait pas été du luxe, ou au moins laisser le choix aux joueurs souhaitant retourner dans l’arène rapidement.

Les minis jeux, parlons en. Peu nombreux, ils s’avèrent tout de même assez variés et parfois un peu plus poussés que ce que nous avons coutûme de retrouver dans un party game. Vous commencerez votre découverte avec un jeu simple mais efficace dont l’objectif est la collecte de pommes qu’il vous faudra d’abord décrocher des arbres. En soi, je vois bien que je ne vous vends pas du rêve avec mon explication, mais une fois en piste, il est possible de frapper ses adversaires pour leur chouraver leur butin, ou encore carrément s’en prendre à leur propre arbre pour déstabiliser l’IA du jeu. Taper sur autrui, vous y reviendrez inlassablement… et franchement, c’est clairement le plus fun ! Proposant même de (très) simples calculs, ou un décollage en fusée, les jeux sont rares mais très corrects pour la plupart.

Au fil de vos victoires, vous débloquerez diverses transformations pour votre petite boule rose. Passant du ninja au boxeur, 13 transformations sont disponibles, disposant chacune de leurs atouts et de leurs faiblesses. Mignonnes et variées, vous vous amuserez incontestablement à découvrir Kirby sous toutes ses facettes… vous ne l’avez sans doute jamais imaginé partir en quête de gloutonnerie avec un fouet à la main et un chapeau de cow boy ? Nintendo l’a fait pour vous ! “Kirby Battle Royale” s’avère plus fun en multi. Accessible jusqu’à 4 joueurs avec une unique cartouche (bien entendu, chaque joueur doit disposer de sa propre console), il est toujours plus amusant de partager un mini jeu avec ses amis, plutôt qu’avec une intelligence artificielle pas toujours très “fute-fute”. Les parties en ligne et le classement sous forme de points acquis au fil de vos victoires, permettent d’offrir au soft un certain challenge pour les plus déterminés : engranger toujours plus de points pour épater son voisin reste un plaisir certain sur les jeux vidéos.

4 modes sont ainsi disponibles :

  • le mode histoire, qui ne vous retiendra que quelques heures
  • le mode partie rapide pour participer à un enchainement de minis jeux en solo ou bien en multi.
  • Le mode partie en ligne, afin de vous confronter aux joueurs du monde entier et atteindre peu à peu le sommet du classement (et là clairement vous allez trouver les jeux beaucoup plus difficiles !)
  • le mode entrainement afin de tester et prendre en main tous vos pouvoirs

Une option vous permettra de débloquer des récompenses (musiques, costumes…) mais tout ceci n’a rien de bien extravagant pour épaissir le contenu comme il se doit. L’intérêt premier du jeu n’est pas le relooking de Kirby ! Alors que le jeu manque de contenu, vous y trouverez tout de même un onglet pour “découvrir” les autres jeux de la licence… faute de vous satisfaire de “Kirby Battle Royale”, vous êtes invités à reprendre votre CB pour en acquérir un second ! Une option qui aurait pu être appréciée, mais qui s’avère dans ce cas précis bien malvenue…

Le saviez vous ?

Alors que Kirby devait s’appeler initialement Popopo, le choix a finalement été celui que l’on connait aujourd’hui en référence à… une marque d’aspirateur. Il faut dire que Kirby a toujours été particulièrement doué pour aspirer tout ce qui traine !

cooky
Ecrit par
Deux passions dans la vie : le monde animal et le monde du gaming ! Adepte des belles plumes, je "switch" entre les poils et les manettes =) .

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire