Mecha Storm (Nintendo Switch) – Le test

User Rating: 6.1

Mecha Storm est le premier jeu console du studio coréen ENP Games, spécialisé dans les jeux mobiles et navigateurs internet. Et pour une première sur console, l’éditeur a choisi de sortir son titre en sur Nintendo Switch. Que vaut donc ce premier essai ? Verdict…

Dans Mecha Storm, vous prenez part à une guerre qui fait rage dans toute la galaxie, opposant deux factions. Cette guerre étant inévitable, les deux camps ont créé leur armée de Mecha, des robots de combat. Aux commandes de votre escouade, vous devrez venir à bout de la cinquantaine de missions proposées pour battre le général Gauss, à l’origine du conflit.

Le décor planté, votre combat commence sur Terre aux commandes d’un Mecha. Cette première partie de la campagne va faire office de didacticiel pour vous apprendre les bases et les différences entre les robots. En effet, au cours du jeu vous pourrez en débloquer différents, répartis dans trois classes. Les Eclaireurs permettent d’effectuer des attaques à distance, les Gardiens font partie de la classe Tank et sont ceux qui peuvent encaisser le plus de dégâts. Enfin les Combattants sont idéaux pour les combats au corps à corps. Au fur et à mesure de votre avancé, vous débloquerez de nouvelles pièces pour construire de nouvelles machines de guerre. A partir de là, à vous d’établir votre stratégie. De plus, avoir plusieurs Mechas de la même classe vous permettra d’obtenir divers bonus.

Vos robots disposent d’une attaque de base et d’attaques spéciales. Vous commencerez avec une attaque spéciale. Vous en débloquerez d’autres au cours de votre avancement. Ces attaques peuvent également être améliorées.

Un système de succès a également était mis en place in-game. Il vous faudra remplir divers objectifs pour obtenir des récompenses (argent, pièces, équipements…) qui vous aideront pour améliorer vos robots.

Ce n’est pas tout, puisque vous pourrez également débloquer des armes et d’autres équipements qu’il sera possible d’améliorer afin de rendre vos Mechas plus puissants. Au fur et à mesure des combats, ces derniers engrangeront de l’expérience qui leur permettra de monter en niveau et donc d’augmenter leurs statistiques. Vous l’aurez compris, plus vous avancez dans la campagne plus les ennemis seront forts, ce qui n’augmentera pas pour autant la difficulté du jeu qui vous proposera également trois difficultés : Normal, Difficile et Expert. Cependant, vous ne pourrez pas choisir la difficulté dès le départ. En effet, il vous faudra terminer la campagne en mode Normal pour pouvoir jouer en mode Difficile et il en va de même pour le mode Expert.

Concernant la campagne, je vous parlais d’une cinquantaine de missions un peu plus haut. Il y en a cinquante cinq exactement réparties sur cinq planètes, soit onze missions par planète. Il vous faudra compter trois à cinq minutes pour terminer une mission, soit environ une petite heure pour finir un monde. Il faut donc compter environ cinq heures pour en venir à bout. Toutefois, il ne faudra pas hésiter à refaire des missions déjà terminées pour obtenir plus de récompenses d’amélioration. Au cours de la mission, vous pouvez changer quand bon vous semble de Mecha. En changeant de Mecha, ce dernier mis au repos regagnera de la vie, mais tout doucement. Si l’un de vos Mecha se fait battre, vous perdez la mission et devrez la recommencer.

Il y a différents types d’objectifs comme protéger un convoi, protéger un système de communication, éliminer les ennemis. Chaque mission a donc son objectif. Malheureusement, il n’y en a pas tant que ça de différents.

Parlons maintenant des environnements. Le jeu veut nous faire parcourir de « magnifiques mondes extraterrestres et des villes futuristes ». A ce niveau là, nous ne pouvons qu’être déçus. En effet, les environnements d’une même planète sont les mêmes d’une mission à l’autre, il n’y a aucune différence. De plus, nous évoluons dans des mondes « couloirs » avec le même déroulement : on avance, on élimine les ennemis, on avance et on tombe sur d’autres petits ennemis avant de tomber sur un mini boss et le boss de la mission. Bref, le jeu tombe vite dans la répétitivité.

Côté technique, l’éditeur à opter pour une bande son à ambiance futuriste pour nous immerger dans le jeu. Cette dernière n’est pas exceptionnelle, mais nous avons entendu pire. Pour les graphismes, comme évoqué plus haut, il y a peu de variété dans les décors. Ils ne sont pas ce qu’il se fait de mieux aujourd’hui, mais restent néanmoins agréables. Le gameplay est quant à lui très accessible mais peu varié, ce qui accentue la répétitivité du titre.

Conclusion
En conclusion, Mecha Storm s’avère assez répétitif. Le gros point fort du titre reste l’aspect RPG et la gestion des Mechas. La replay value est correcte puisqu’il vous sera possible de refaire les missions avec votre équipement acquis tout au long de la campagne. Vous obtiendrez cependant de meilleures récompenses. De plus, le didacticiel vous apprend les bases du titre au fur et à mesure de l’avancé, vous n’êtes donc pas noyé sous un tas d’informations dès le départ. Vous l’aurez compris, avec ses qualités et ses défauts, Mecha Storm n'est pas le jeu de l’année mais demeurre tout de même un jeu agréable et plutôt sympathique, le tout en français.
Points positifs
  • - Tout en français
  • - La gestion des Mechas
  • - Durée de vie correcte
  • - Le système de succès débloquant des récompenses utiles pour l’amélioration des Mechas
Points négatifs
  • - Répétitif
  • - Manque de variété dans les environnements
  • - Pas de multijoueurs
6.1
Correct
Durée de vie - 7
Gameplay - 6.5
Graphismes - 6
Bande-son - 5
Scénario - 6
Tyrannus
Ecrit par
Rédacteur aussi timbré que son avatar, je suis au service du Suprême Webmaster de Nintendo-Town. Qui a dit que je suis lèche bottes? 0:) Mon Twitter: @cleme_NT - ID Wii U: Tyrannus

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire