Luigi’s Mansion (Nintendo 3DS) – Le test

Il y a tout juste 16 ans que Nintendo a osé prendre un pari fou, celui de créer un jeu Survival Horror pour sa console phare de l’époque, la Nintendo Gamecube. Encore plus fou ce jeu est donc sorti le 3 mai 2002, date de sortie de la console dans nos contrées européennes faisant de Luigi la figure de proue du lancement de la console en lieu et place de son frère, signant ainsi sa première vraie aventure en solo.

Mario ? Maaaaaarioooo ??

Si a l’accoutumée Mario est le protagoniste principal allant braver les dangers dressés par son rival de toujours Bowser pour sauver la princesse Peach, ici l’histoire est tout autre. Après avoir gagné un manoir à un concours auquel il ne s’est jamais inscrit, Luigi invite son frère Mario pour fêter l’évènement, sauf qu’en arrivant sur place notre plombier vert constate que le manoir n’est pas vraiment comme sur l’affiche (*photo non contractuelle), entre temps les Boos s’en prennent au plombier le plus célèbre du jeu vidéo et l’enlèvent laissant donc Luigi sous les feux des projecteurs pour aller sauver son frère…

Tout commence avec Luigi entrant dans ce manoir à l’air menaçant, le tonnerre gronde et l’ambiance peu accueillante accompagnée de la personnalité froussarde de Luigi n’aident pas a détendre l’atmosphère. Les quelques portes présentes sont verouillées et une apparition lumineuse vous offre la clé d’une porte à l’étage… Premier contact avec le surnaturel et c’est à peine passé cette porte que tout s’enchaîne, un fantôme fais tomber le pauvre plombier froussard au sol et un petit vieux agitant un aspirateur dans tous les sens capture l’entité ectoplasmique. C’est ainsi que Luigi fait la connaissance d’un personnage introduit dans l’univers Mario pour la première fois, le professeur Karl Tastroff (K. Tastroff pour les intimes).

Une fois en sécurité dans le labo de ce dernier Luigi se voit confier l’outil de capture de fantômes du professeur, l’Ectoblast 3000 et le tutoriel expliquant le fonctionnement de ce dernier, élément central du gameplay, avant d’être enfin lancé dans le manoir accompagné par les conseils du professeur K. Tastroff qui communiquera au travers du Gameboy Horror.

Pour capturer des fantômes vous devrez donc les flasher avec votre lampe torche pour les surprendre puis les aspirer en forçant dans la direction opposée à celle vers laquelle ils se dirigent. Plus tard dans le jeu, certains types de fantômes auront leurs subtilités, comme par exemple le besoin de leur propulser des objets dessus ou encore des fantômes lançant des bananes qu’il vous faudra éviter tout en les aspirant.

Les 5 étages du manoir recèlent de secrets et de pièges en tout genre, votre but sera bien évidemment de sauver Mario mais également d’aider le professeur à récupérer tous les fantômes pour les convertir en tableaux qui sont exposés dans la galerie ensuite, ces fantômes seront pour la plupart des combats de boss uniques usant des facultés de l’Ectoblast3000 et d’autres éléments de gameplay introduits plus tard dans la progression. Beaucoup d’aller-retour seront à faire entre les différentes pièces afin d’avancer dans l’aventure rallongeant un peu la durée de vie du jeu.

Le jeu s’il n’est pas très long (comptez 6 heures la première fois) propose un aspect arcade avec un score en fin de partie selon le nombre de pièces récoltées, votre deuxième partie pourrait également se faire dans un manoir où toutes les pièces sont inversées et vous prenez plus de dégâts si vous le souhaitez.

L’aspect survival horror est très bien maîtrisé tout en gardant cette touche d’humour qui aura à jamais marqué la personnalité de Luigi qui n’était jusqu’alors qu’un personnage secondaire, le parallèle peut se faire avec d’autres jeux du genre qui marchaient très bien à l’époque comme Resident Evil ou Silent Hill, notamment avec un système de sauvegarde nécessitant d’aller voir des Toads cachés à des endroits spécifiques du manoir.

Quoi de neuf sur 3DS ?

Pour les nouveautés beaucoup sont les bienvenues sur le jeu que ce soit pour des raisons d’ergonomie ou bien de nouvelles fonctionnalités. Le portage respecte totalement l’oeuvre d’origine pour que les nostalgiques soient rassurés.

Tout d’abord l’arrivée d’une perspective 3D pour les utilisateurs de 3DS rendant enfin justice à la volonté d’origine de Nintendo de sortir ce jeu sur Gamecube en 3D à l’époque. Bien sûr 2018 oblige, le jeu à subi un joli traitement graphique améliorant la qualité visuelle globale.

Autre spécificité de cette version 3DS, grâce au double écran vous pourrez voir le Gameboy Horror en permanence sur l’écran inférieur de la console, un choix ergonomique qui corrige un défaut qui pouvait casser l’immersion dans la version Gamecube. De plus, l’arrivée des contrôles au gyroscope permettent de manipuler le mode recherche à la première personne avec une immersion époustouflante mais également de mimer les mouvements de Luigi tirant les fantômes avec son aspirateur (les utilisateurs de New 3DS peuvent utiliser le stick droit en lieu et place du gyroscope s’ils le souhaitent). Des hauts faits ont également étés ajoutés pour les joueurs complétionnistes cherchant à faire tout ce que le jeu peut offrir.

Dans les ajouts on peut également compter la compatibilité avec des amiibos :

  • L’amiibo Boo qui permet de révéler l’emplacement des 3 boos les plus proches sur la carte
  • L’amiibo Toad servant à récupérer de la vie lorsque vous parlez à un Toad dans le manoir
  • L’amiibo Mario transformant les champignons empoisonnés en super champis permettant de récupérer dela vie
  • L’amiibo Luigi permettant de récupérer de la vie en cas de Game Over et donc de l’annuler

Bien évidemment l’ajout, qui n’aura échappé à personne, est l’arrivée d’un mode coopération. Ce dernier nécessite que les deux joueurs possèdent le jeu. Le second joueur sera aux commandes de Gluigi, un clone de Luigi élaboré par K. Tastroff du futur.

Le mode coopération n’est malheureusement pas très stable et pas très bien réalisé, le second joueur n’a aucun droit d’action comme récupérer des clés ou ouvrir des portes et se fait donc reléguer au simple stade de suiveur traîné de force dans les pièces que le joueur un aura décidé d’explorer. De plus le framerate de la console souffre énormément rendant l’expérience peu agréable.

Conclusion
Luigi’s Mansion est de retour dans sa version originale revue et corrigée pour les joueurs actuels tout en respectant totalement l’esprit de la version Gamecube. Ce jeu va donc s’adresser tout d’abord aux joueurs de l’époque souhaitant se replonger avec nostalgie dans celui-ci mais également aux nouveaux venus ayant connu la série grâce au deuxième opus déjà présent sur la console depuis quelques années. Quoiqu’il en soit les possesseurs de 3DS n’ont plus d’excuses pour se plonger dans ce classique marquant un tournant dans la définition du personnage de Luigi et pour se préparer avant la sortie du 3ème episode prévu sur Nintendo Switch en 2019. Les ajouts apportant du confort à l’expérience de jeu sont très appréciables cependant on ne pourra pas retirer l’un des défauts majeurs du jeu qui était sa courte durée de vie de 6 heures uniquement.
Points positifs
  • Luigi’s Mansion enfin de retour sur 3DS
  • La 3D très bien réalisée
  • Le caractère attachant d’un Luigi apeuré
  • Les ajouts qualitatifs comme la map présente sur l’écran tactile ou le gyroscope
  • Une bonne rejouabilité si l’on souhaite faire le mode “manoir caché”
  • L’aspect arcade selon l’argent récolté encourageant de se relancer dans le jeu
Points négatifs
  • La durée de vie si l’on considère de ne le faire qu’une fois (6 heures max)
  • Le mode coopération mal implémenté et nécéssitant 2 cartouches
7.2
Bon
Graphismes - 8
Bande-son - 10
Maniabilité - 8
Durée de vie - 5
Coopération - 2
Nostalgie - 10
Ecrit par
Joueur Nintendo depuis la N64 et vénérateur d'Edmund McMillen. Je stream occasionnellement aussi, follow @AntwnSan

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.