Hungry Shark World (Nintendo Switch) – Le test

Après les films parodiques à la Sharknado, d’autres plus “sérieux” tels que Les Dents de la mer ou Peur Bleue, c’est au tour du jeu vidéo de s’en inspirer. Mettre le joueur aux commandes d’un requin est un gameplay qui a déjà été bien exploité notamment avec de nombreux jeux flash. Hungry Shark World sera-t-il une parodie de jeu vidéo ou un titre réel et complet ?

Les dents de l’amertume

Avec un scénario inexistant, le jeu vous plonge dans le bain sans explications. Votre but est probablement de dominer le monde. L’aventure de déroulant principalement en mer, vous vous rendrez vite compte qu’il n’est pas impossible de s’aventurer sur terre ou de réaliser quelques acrobaties aériennes pour y attraper ce qui vole trop près de l’eau. Votre objectif est clair, mangez pour survivre, peu importe ce que vous trouvez. A première vue, vous devrez voyager autour du globe et conquérir les différentes eaux et leur faune.

Comme un poisson dans l’eau

Votre requin peut se déplacer, sprinter et attaquer. Une barre de santé indique votre niveau de faim. Plus vous mangez, plus vous serez en bonne santé. Cependant, si vous subissez des dégâts, votre faim augmentera tout autant que votre santé diminuera. Une fois la barre vide, la partie d’arrête et vous serez amené sur l’écran de score. Le but est donc de survivre le plus longtemps possible en mangeant tout ce qui se trouve sur votre chemin : poissons, crustacés, crabes, tortues, oiseaux, humains, requins… tout est bon pour vous rassasier. Mais une règle d’or à respecter, vous ne pouvez pas manger plus gros que vous. A la différence des animaux classiques, les requins et les humains doivent être attaqués pour que vous puissiez les manger. Ils auront plus ou moins de résistance face à vous et vous devrez parfois insister ou les pister pour engloutir votre repas. En alignant les repas et en décimant les bancs de poissons, vous remplirez une jauge de combo. Celle-ci arrivée au maximum, vous obtiendrez temporairement une Ruée : un bonus en vitesse de déplacement qui vous permettra de manger encore plus. Plus vous enchainez les combos, plus vous remplirez une nouvelle barre qui sera la Ruée vers l’or. A ce moment là, tout ce qui vous entoure sera doré et vous pourrez manger n’importe quel ennemi ou piège durant ce laps de taps. De quoi faire fortune et nettoyer une zone peuplée en un clin d’oeil. En dehors de la nourriture, le jeu vous proposera un peu d’exploration avec des lettres cachées à trouver, des fossiles à chercher ou encore des quêtes à accomplir. Mais cette phase d’exploration vous entraînera inévitablement aux commandes d’un nouveau requin si vous souhaitez avancer.

Une avancée à contre-courant

Il y a deux types de quêtes pour progresser : les quêtes du requin et les quêtes de la zone. Les quêtes de requin vous permettent généralement de débloquer le requin suivant tandis que les quêtes de zone vous permettent d’avancer dans le jeu. Cependant, certaines zones ne sont accessibles qu’avec un type de requin particulier. Vous devrez alors jongler entre les requins si vous souhaitez avancer et débloquer de nouvelles zones. Chaque mort vous renvoie donc à l’écran de score et vous indique les quêtes réussies, les quêtes en cours ainsi que l’argent récupéré par votre escapade. Vous gagnez également de l’expérience avec le requin actuel ainsi qu’une expérience globale pour la région du globe en cours. L’expérience du requin lui octroie des niveaux qui augmenteront sa vitesse, ses dégâts et sa santé. L’expérience de la région vous permettra de débloquer des accessoires et de nouveaux requins en fonction de votre progression. Hormis l’expérience de région, les accessoires seront aussi déblocables avec l’argent que vous gagnez en fin de partie. Chaque accessoire peut se porter à différents emplacements sur le requin et lui conféreront des bonus pour la prochaine partie. Cela peut être un bonus de santé, un bonus de dégâts, un bonus au score ou aux pièces d’or et bien d’autres. Certaines quêtes de zone ou de requins demandent d’ailleurs qu’un requin particulier porte un accessoire spécifique et qu’il dépasse un certain score ou survive une durée déterminée. Vous devrez alors tester différentes combinaisons pour à la fois progresser et obtenir les meilleurs scores possibles. Vous obtiendrez des looks plus qu’improbables avec des requins déjà pas très naturels.

On grince des dents

Graphiquement, le jeu n’est pas moche mais n’est pas fou non plus. L’aspect le plus dérangeant reste quand même le démarrage de la partie où vous vous situez en-dessous du requin qui plonge bouche grande ouverte sur vous. Une fois sur deux, les textures partent en vrille et dans tous les cas, l’effet n’est pas des plus réussi. Ensuite, lors du test du jeu, nous avons rencontré à de nombreuses reprises des crashs du jeu au moment de fin de partie. De ce fait, retour immédiat au menu de la Switch et pas de score, pas d’argent, pas de progression… En espérant que ce souci ait été réglé depuis le temps. L’ambiance sonore du jeu n’est pas extraordinaire mais n’irrite pas non plus les oreilles. On a clairement connu mieux sur des jeux bien moins entreprenants. On a l’impression finalement de revoir ces anciens jeux flash mais remasterisés avec quelques ajouts qui justifieraient d’en faire un vrai titre. Quand on refait le tour de tout ça, on se dit que le jeu n’est vraiment pas à prendre au sérieux et qu’il s’agit là d’un titre à prendre au second degré.

Conclusion
Un jeu sans prise de tête où vous devez manger et détruire tout ce qui se trouve sur votre chemin. Dans Hungry Shark World, la taille compte alors n’hésitez pas à toujours choisir le plus gros requin pour ne pas finir chassé ou mangé par plus gros et plus fort que vous. Mangez, détruisez et chassez le plus possible et le plus longtemps possible pour amasser en points et en expérience pour avancer dans votre conquête du monde. Si vous parvenez à échapper aux mystérieux crashs du jeu, l’aventure offrira quelques heures à se mettre sous la dent. Pensez à débrancher votre cerveau pour y trouver un réel amusement au risque d’être rapidement déçu. Pas mauvais mais pas bon non plus, on a là un jeu à l’arrière-goût de jeu flash remasterisé avec une ligne directrice linéaire. Il trouvera et touchera probablement un public très peu exigeant ou très jeune.
Points positifs
  • Amusant au début ou si on ne se prend pas la tête
  • De nombreux requins et accessoires complètement déjantés
  • Le principe de combo plutôt intéressant à réaliser
  • Le choix difficile entre explorer ou survivre
  • Vise un autre type de public
  • Durée de vie honnête
Points négatifs
  • Très vite lassant et répétitif...
  • ...surtout quand un crash annule votre partie
  • Pas spécialement beau
  • Vise un peu trop un autre type de public
5
Moyen
Graphismes - 4
Gameplay - 5
Audio - 6
Durée de vie - 5
Fun - 5
Ecrit par
Grand fan de fantasy, de mangas, et d'animes, j'ai passé des années à lire de nombreux bouquins et corriger les fautes d'orthographe dans des équipes de fansub et scantrad. Joueur occasionnel de LoL, addict aux jeux de société, aux jeux de rythme et à Nintendo, je suis désormais rédacteur/testeur pour Nintendo-Town. Ma plus grande passion : Pokémon ! (surtout Lucario)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.