Toki (Nintendo Switch) – Le test

Annoncé de longue date, Toki, le monument du jeu-vidéo plates-formes développé et édité par TAD, à l’époque sorti sur borne d’arcade en 1989 et qui fut ensuite porté sur Amiga, Atari ST, Commodore 64, Mega Drive, Nintendo Entertainment System et Lynx, revient avec un remaster bien mérité. Il est connu pour être un jeu assez hardi et apprécié des joueurs. Qu’en est-il de son remake ?

Déjà, graphiquement, le jeu est magnifiquement léché et on prend beaucoup de plaisir à redécouvrir ce jeu vieux de 30 ans mais remis au goût du jour avec la plus belle des 2D. La maniabilité n’a, elle, pas changé et le jeu est toujours aussi rigoureux. Chaque faux pas est souvent puni par la mort du personnage et le retour au checkpoint. De plus, selon la difficulté choisie, les vies et continues sont de plus en plus rares. Le gameplay et le jeu étant identiques, c’est donc toujours aussi dur et surtout toujours aussi court (6 niveaux). Rappelons que Toki est sorti à l’époque sur borne d’arcade, époque où les jeux n’étaient pas si longs. Côté son, les musiques sont à la fois réorchestrées et nouvellement composées par Raphaël Gesqua, qui en a également réalisé le sound design.

Le scénario, aussi d’époque, n’a pas changé (attention spoiler) : Le sorcier vaudou Vookimedlo et le démon Bashtar ont enlevé Miho, la petite amie de Toki le guerrier et celui-ci a été transformé en singe. Toki va devoir se lancer à leur poursuite en combattant les différents sous-fifres de Vookimedlo: Boloragog le chef du labyrinthe de grotte, Rambacha le chef du Lac Neptune, Mogulvar le chef des cavernes de feu, Zorzamoth le chef du palais de glace et le démon Bashtar dans la sombre jungle afin d’atteindre le palais doré et affronter Vookimedloo pour délivrer Miho.

On terminera par parler de l’édition « Rétrollector “, plutôt la version physique, qui propose :

– le jeu Toki pour Nintendo Switch

– une borne d’arcade en bois pour Nintendo Switch

– des lithographies exclusives par Philippe Dessoly

– une bande dessinée au scénario original dessinée par Philippe Dessoly

– une planche de Stickers

Le tout est très agréable à découvrir et même si les instructions pour monter la borne d’arcade en bois sont un peu légères, la construction est assez rapide, simple et surtout solide pour confier notre petite console en toute confiance à la structure.

Conclusion
Ahhhh, Ocean Software, ce studio qui a fait la pluie et surtout le beau temps de mon enfance avec mon vieil Atari ST. Que de plaisir de voir le retour d’un de leurs hits, Toki, avec une version remise au goût du jour (réalisé par Pierre Adane et Philippe Dessoly (créateurs de Mr. Nutz)). Beau mais toujours aussi dur et court, il vous faut quand même vous plonger dans cette aventure qui n’est pas un pilier du jeu de plates-formes, mais l’un des premiers représentants de ce genre dans l’histoire de notre Media.
Points positifs
  • Un remake superbe
  • Toujours aussi agréable à parcourir 30 ans après
  • Plusieurs niveaux de difficulté
  • Un jeu à faire au moins une fois
  • Le “collector”
Points négatifs
  • Toujours aussi dur
  • Toujours aussi court
  • Peut-être l’envie d’avoir un ou deux niveaux en plus ?
7.1
Bon
Graphismes - 8
Bande-son - 8
Durée de vie - 3
Difficulté - 7
Qualité du portage - 9
Maniabilité - 7
Nostalgie - 8
Ecrit par
Webmaster à votre service ! J'aime la Pizza, Jinx, Frozen et le LOSC. AFK je suis volleyeur et ADC/Jgl.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.