Final Fantasy XV Pocket Edition HD (Nintendo Switch) – Le test

Après une sortie sur PS4 et Xbox One, Final Fantasy XV a eu le droit à son adaptation mobile plus connue sous le nom de Final Fantasy XV Pocket Edition. A défaut d’avoir le droit à l’édition de base, la Switch a le droit au portage de cette version mobile. Voyons donc quel est le résultat.

Tout d’abord, commençons par préciser que Final Fantasy XV Pocket Edition possède le même contenu que Final Fantasy XV, du moins sa trame de base. En effet, cet itération ne dispose pas du Season Pass et a des graphismes plus enfantins et moins gourmands. N’oublions pas qu’initialement le titre était développé pour les Smartphones.

Vous prendrez le contrôle du Prince Noctis et de sa bande. Le prince part rejoindre sa future femme, Dame Lunafreya, qu’il doit épouser le lendemain. Malheureusement pendant le trajet, Lucis, le royaume destiné à Noctis se retrouve attaqué par les troupes de Niflheim. Vous l’aurez compris, l’avenir du royaume de Noctis repose entre ses mains et celles de ses amis.

Le jeu se décompose en dix chapitres tous disponible dès le départ (encore heureux) contrairement aux versions smartphones où seul le premier chapitre est gratuit et le reste payant. Cependant, qui dit jeu pour smartphone ne dit pas forcément durée de vie courte, puisque pour boucler les dix chapitres de ce Final Fantasy XV Pocket Edition, il vous faudra compter une petite quinzaine d’heures de jeu, ce qui est plus que correcte pour un jeu vendu 29,99€.

Malheureusement, avec cette opus adieu le monde ouvert que l’on peut retrouver sur la version classique. Nous nous retrouvons ici avec une construction des niveaux dirigistes sous forme de couloirs. Même si le jeu offre quelques quêtes annexes, on peut donc oublier l’exploration qui est l’un des atouts de la licence. On se retrouve donc avec une progression linéaire, ce qui va éviter de s’égarer à droite et à gauche, mais surtout de ne pas perdre le fil de l’histoire.

Là où, sur la version mobile, tous les contrôles se faisait par le biais du tactile, pour les versions consoles, exit ce gameplay et retour au bon vieux pad, même sur Switch. Le gameplay est très intuitif et offre une prise en main très rapide, mais reste tout de même peu varié. En effet, les déplacements se font par le biais des joysticks, et pour les combats, hormis pour déclencher les pouvoirs, il suffit de maintenir la touche Y ou les gâchettes L ou R pour changer d’arme. Tant que nous sommes à parler sur les combats, ces derniers peuvent parfois d’avérer brouillon avec les groupes d’ennemis qui nous tombent dessus.

Final Fantasy XV marque aussi l’arrivée de la voiture comme moyen de déplacement de nos héros (et les traditionnels Chocobos). Malheureusement, pour cette Pocket Edition, pas moyen de conduire la voiture ou les Chocobos. Ici tout ce fait en automatique. Avec la voiture, il est juste possible de regarder les alentours et de se déplacer de gauche à droite et inversement avec les gâchettes L et R. Pour les Chocobos, exit les déplacements, il est cependant toujours possible de regarder les alentours et de sauter. Bref, parfois les déplacements s’avèrent bien long puisqu’en dehors des actions citées ci-dessus, nous ne pouvons rien faire hormis attendre.

Du côté de la réalisation, hormis quelques ralentissements lorsque la Switch n’est pas dockée, le titre s’en tire plutôt bien avec des graphismes sympathiques, une bande son agréable et surtout, un doublage français ce qui apporte un petit plus au titre. Si petit bémaol, les temps de chargements sont fréquents et pas très rapides, ce qui coupe parfois l’histoire et l’action.

Points positifs
  • - L’univers de Final Fantasy XV sur Switch
  • - Le doublage français
  • - Une prise en main simple et efficace
  • - La bande son très réussie
Points négatifs
  • - Au revoir l’exploration
  • - Quelques ralentissements
  • - Les temps de chargement
7.6
Bon
Durée de vie - 8
Réalisation  - 7
Gameplay - 7
Bande-son - 8
Scénario  - 8
Tyrannus
Ecrit par
Rédacteur aussi timbré que son avatar, je suis au service du Suprême Webmaster de Nintendo-Town. Qui a dit que je suis lèche bottes? 0:) Mon Twitter: @cleme_NT - ID Wii U: Tyrannus

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire