Zarvot (Nintendo Switch) – Le test

La première réaction que l’on peut avoir en voyant le jeu c’est de se demander : “Qu’est-ce que c’est que ces petits cubes ?” Zarvot ? Ce nom nous fait tout de suite penser à un nom de code dans un bon film d’espionnage qui se déroule pendant la guerre froide mais il n’en est rien ! Développé par Snowhydra Games, ce shoot’em up est une aventure où l’amitié entre 3 petits cubes devient une histoire passionnante à découvrir mais présente aussi un côté arcade qui vous fera faire des combats d’arènes complètement dingues.

Zarvot est un jeu qui va vous rendre dingue et attendrissant à la fois.

C’est l’histoire de 2 amis, Charcoal et Mustard qui partent à la recherche du cadeau d’anniversaire parfait pour rendre heureux comme tout leur ami Red. L’anniversaire approchant, Charcoal, le cube bleu que vous incarnez, s’empresse de rejoindre Mustard dans le métro pour aller à la recherche du dernier élément manquant de leur cadeau parfait. Cependant, un malheur va leur arriver et c’est à ce moment-là que l’histoire commence vraiment. Chaque jour sera une aventure parsemée d’embûches où vos ennemis tenteront de vous faire la peau sous forme de guet-apens ou dans des combats d’arènes. Plusieurs de ces combats vous poseront du fil à retordre. Vous ne comprendrez pas pourquoi ces “rectangles à tête carrées” et autres “cubes à picots” vous veulent du mal et c’est ce qui rendra le jeu intrigant.

Graphiquement le jeu est une belle réussite. Les cinématiques jouent énormément sur la profondeur de champ et les décors sont de toute beauté ! Il n’y a que lors des combats que vous retrouverez l’aspect arcade. L’environnement devient alors assez cubique mais ce n’est pas du tout désagréable à regarder. Les combats peuvent devenir rapidement épiques et si vous maitrisez votre sujet. Vous pouvez alors tenter d’obtenir les meilleures notes possibles à la fin de chaque niveau ce qui s’annonce très tendu à réaliser. (Lors de ma première aventure j’ai rarement dépassé la note “C”… Hum, oui vous pouvez rigoler)


“Je vais mourir! Adieu monde cruel disait-il en lâchant tout sur les assaillants!”

(La magnifique profondeur de champ toujours mise en avant)

La fluidité est au rendez-vous et vous disposez de plusieurs coups différents pour venir à bout de vos ennemis. Ces ennemis qui peuvent aussi devenir une bonne source d’énervement ! Une consigne simple : “Patience petit padawan ! Rien ne sert de s’énerver !”

Si vous avez pris ce shoot’em up dans l’esprit de vous défouler, ce sera le mode arcade qu’il vous faudra choisir. Ce mode n’est disponible qu’en ayant fait le mode histoire au moins une fois. Lors de votre épopée, vous allez croiser des petits cubes brillants qui sont cachés dans chaque niveau. Ceux-ci vous débloqueront le niveau dans lequel vous êtes dans le mode arcade. Le mode arcade est une référence pour vous défouler seul.

Viens alors le moment de parler de ce qui est pour moi le meilleur de Zarvot :

LE MODE VERSUS !!!

MAMAMIAAAA !!! Mais quelle folie ce mode de jeu ! Cela m’a fait remonter les bonnes vieilles sensations des combats d’arènes dans World Of Warcraft. Tous les coups sont permis contre vos amis. Cela ressemble fortement à une partie de paintball quand vous vous retrouvez avec seulement un quart de vie avec votre ami. Vous allez alors tenter d’éviter ses coups ou ses tirs en vous planquant derrière les petits murs et c’est à ce moment-là que vous allez avoir des mégas montées de stress ou d’adrénaline.
Une version du jeu dont je ne m’en lasse pas !

Conclusion
Showhydra a réussi un excellent jeu d’arcade en y insérant une histoire très sympa à découvrir et vous allez vous surprendre en ayant des émotions très empathiques pour…. des cubes. Mustard reste pour moi le personnage le plus mignon et le plus attachant. Le gameplay est parfait, fluide et réactif. J’ai beau lui chercher des défauts je n’en trouve pas trop. On regrettera peut-être qu’il ne soit pas en Français ce qui pourrait pénaliser les non bilingues et peut-être un mode Versus online avec classement général aurait été un énorme point positif en plus. Ce jeu est pour moi une grande surprise et une belle réussite.
Points positifs
  • La fluidité
  • Une histoire intrigante et passionnante
  • Un mode versus
  • La beauté des décors
Points négatifs
  • L’absence d’un mode versus online
  • Jeu totalement en anglais pour les non bilingues
9.2
Excellent
Graphismes - 9
Scénario - 10
Gameplay - 10
Audio - 9
Durée de vie - 8
GrosGuignol
Ecrit par
Pourquoi GrosGuignol on me demande souvent? Parce que c'est souvent ce qu'on me disait quand je battais des joueurs en ligne. J'en ai fais mon pseudo de gamer à tout jamais!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire