Pumped BMX Pro (Nintendo Switch) – Le test

Cela fait des années que les nostalgiques des grands jeux tel que Dave Mirra freestyle BMX et Matt Hoffman pro BMX attendent une relève digne de ce nom. Pumped BMX pro n’est évidemment pas de ce niveau à première vue mais il réserve une belle surprise. La série Pumped BMX ayant déjà fait ses preuves sur mobile, qu’en est-il avec son arrivée sur la Nintendo Switch ?

Il y a bien longtemps que j’attendais un bon jeu de BMX. J’ai beaucoup baigné dans le monde des sports extrême et le manque de ce style de jeu est grand dans le monde des consoles. Dès que vous lancez le jeu, vous serez accueilli par une belle bande de riders prêt à déguster les gros champs de bosses que propose le jeu. Vous aurez la possibilité de choisir l’un d’eux pour construire votre vie de rider fou. En ce qui concerne les vélos, vous en avez plusieurs à choisir et pour les grands fans de BMX, les plus grandes marques sont présentes. Bien que les marques ne changent strictement rien au comportement de votre personnage, pour moi, ce sera un Haro bike juste pour honorer la légende Dave Mirra (RIP).

Le jeu débute sur un didacticiel histoire de vous faire la main et vos premiers coups de pédales. Très vite, je comprends que ce jeu est essentiellement basé sur le “dirt” ou “champ de bosse” pour les néophytes. Le but est d’enchaîner une série de sauts et d’y placer des figures spectaculaires ou non pour emmagasiner des points. C’est là que ce jeu me surprend énormément par son réalisme ! Ce n’est pas le graphisme qui le rend réaliste mais bien les figures et les techniques de saut. C’est totalement comme dans la vraie vie de rider. La première bosse est essentielle pour une bonne prise de vitesse, il est déconseillé de taper une grosse figure dès le départ mais certains parcours vous le permettront. Il faut savoir doser sa vitesse et le plus important est vraiment de bien prendre la compression pour bien se relancer sur la prochaine bosse. Si vous n’avez pas le bon timing, ce sera la chute, trop loin ou trop court. C’est ce qui donne à ce jeu un gros réalisme sur les bosses. De plus, les figures sont vraiment superbement bien reproduites ! C’est fluide, c’est précis, c’est propre et quand vous faites un “oppo 360 can can to bus driver” on voit vraiment bien ce que vous faites. Ce jeu n’est pas fait pour taper des grosses figures à la chaine, cela reste quand même très bien représentatif de la réalité. Il vous sera difficile de dépasser le 1080 dans la plupart des parcours.

Comme dans la plupart des jeux de ce style, on vous donne une série de figures à réaliser pour gagner un succès symbolique. Les figures deviennent de plus en plus difficiles à réaliser au fur et à mesure de votre progression mais leurs dispositions avec les boutons de la switch et le joystick sont assez bien pensées. Il y a quand même un joli total de 720 champs de bosses à débloquer !!! Pour le graphisme, cela reste assez simpliste. Cela va vous rappeler vos années “Yéti sport” sur pc mais comme je le disais plus haut, les figures sont tellement bien faites que l’on n’y prête même pas attention.

J’ai beau chercher de défauts, je n’en trouve pas des masses sachant qu’il respecte énormément les techniques de ce sport. Son gros point faible c’est la bande son…Une horreur ! Il est loin de temps où on explosait nos scores sur une chanson bien précise. Cette belle chanson punk mélodique qui vous met la patate ! Ils sont où les titres de Pennywise, Rancid, NOFX, Dropkick Murphy’s ou Cypress Hill??? Si j’ai bien un conseil à donner à CURVE DIGITAL, si vous voulez faire de Pumped BMX pro un jeu culte, investissez dans une vraie bande son ! Là, on a des petites mélodies qui tournent en boucle et il y a une qui à réussie à m’endormir ! Ca ressemble franchement à une musique d’ascenseur.

Conclusion
Pumped BMX pro est un excellent jeu de BMX basé sur la discipline du dirt. On prend énormément de plaisir à bien contrôler son avatar tellement les figures sont réalistes et bien reproduites. Vous pouvez aussi bien claquer des énormes tricks sur une bosse et vous faire un énorme superman seat grab stylé sur la suivante. Vous serez surpris par ce sourire de fierté qui ne vous lâchera pas après ça. Je le conseil vraiment aux connaisseurs de la discipline et aux apprentis riders.
Points positifs
  • Figures réalistes
  • La technique de “ride” fidèle à la réalité
  • Le nombre impressionnant de champs de bosses à débloquer
  • Personnalisation de son avatar et vélo
Points négatifs
  • Graphisme assez simpliste
  • La musique
7.2
Bon
Graphisme - 5
Réalisme - 9
Technique - 9
Musique - 3
Durée de vie - 10
GrosGuignol
Ecrit par
Pourquoi GrosGuignol on me demande souvent? Parce que c'est souvent ce qu'on me disait quand je battais des joueurs en ligne. J'en ai fais mon pseudo de gamer à tout jamais!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire