no

Kirby : Au fil de la grande aventure (Nintendo 3DS) – Le test

Il y a 1 an, Kirby faisait ses débuts sur Switch. On était tous en droit de penser que la boule rose allait poursuivre sa route sur la console hybride de Nintendo. Il n’en est rien, le constructeur décide de revenir sur 3DS avec un remake d’un opus Wii renommé pour l’occasion: Kirby au fil de la Grande Aventure. Il rallume alors nos 3DS afin de savoir si Nintendo nous a bel et bien tricoté une “Grande” Aventure avec ce Remake.

Au fil de la Facilité

On pourrait qualifier la 3DS de console portable increvable. Pourtant, elle tire doucement sa révérence avec une ludothèque alimentée désormais uniquement par quelques portages surprise que certains auraient peut-être préféré voir sur Switch. Après un remake de Mario et Luigi 3 en ce début d’année, voici le dernier en date Kirby, au Fil de la Grande Aventure. Du coup, certains connaissent potentiellement cet opus initialement paru sur Wii et qui avait surtout la particularité de proposer une DA originale tout en laine avec des éléments de gameplay nouveaux pour la boule rose de Nintendo. Pour les nouveaux, Kirby avale malencontreusement une tomate de laine attisant la fureur du sorcier Maillalenvers qui décide à son tour de l’aspirer dans un univers en Laine. Kirby y rencontre rapidement le prince du royaume du nom de Ponpon. Les différentes régions de son royaume ne sont plus reliées entre elle que par le fil magique. Kirby part donc à l’aventure à la recherche des fragments de ce fil afin de reconstituer ce monde en laine et éventuellement trouver un moyen de revenir sur son monde d’origine. Une “Grande” Aventure Facile qui ne vous prendra que quelques heures à vivre et qui ne misera que sur son côté “Collection d’objet” pour allonger artificiellement sa durée de vie très courte.

On le disait précédemment mais l’originalité de cette opus provient de sa DA inédite pour un jeu Kirby et rarement observé dans d’autres jeux. Good Feel nous propose un Kirby plus mignon que jamais avec un rendu tout en laine comme le suggère le sous titre du jeu et la trame de celui-ci. Rarement la série n’aura proposée un rendu aussi propre, coloré et adorable. On ose parier sur le fait que même ceux sont allergique à la boule rose de Nintendo peuvent tomber sous le charme de celle-ci dans cette nouvelle aventure. Le jeu reste globalement fidèle à ce qu’il était et il est toujours très beau pour un jeu 3DS. Toutefois, pour ceux qui ont eu la chance de faire le jeu sur Wii, on constatera rapidement la perte en résolution et en clarté dans ce remake 3DS. Difficile pour la petite portable de Nintendo de faire aussi bien. Par ailleurs, en cette fin de vie de la console et comme de nombreux titres 3DS désormais, l’éditeur a complètement laissé tomber la 3D stéréoscopique ce qui est bien dommage pour ceux qui aimaient jouer avec l’effet activé. Dommage, l’effet aurait pu potentiellement embellir le jeu sur d’autres aspects. On se consolera avec les belles notes de piano qui nous accompagnent dans les niveaux du jeu. L’OST du jeu jouera également dans le “mignon” en mettant en avant les notes au piano avec parfois des reprises de thème bien connu de la série Kirby qui vibreront calmement dans vos oreilles.

L’univers en laine amène Kirby à ne plus pouvoir aspirer ses adversaire comme à l’accoutumé. Difficile d’aspirer quelque chose lorsque l’on est en laine et que l’air traverse les parties tricotés. Il faut s’adapter et Kirby le fait très bien en saisissant ses adversaires pour les enrouler en une boule de laine qu’il peut jeter pour attaquer. En appuyant sur le bouton B, Kirby n’ouvre plus la bouche mais brandi son bras en laine en face de lui pour saisir les ennemis. Il peut même saisir des éléments du décor afin d’interagir avec. Mettons qu’il y ait une fermeture éclair, vous pouvez saisir celle-ci et l’ouvrir afin de révéler quelque chose. Dans cet univers en laine, de nombreux objets à collectionner ainsi que des pistes de musique sont cachés dans chaque niveau et n’attendent que vous. Il s’agissait sur Wii d’un des seul challenge du jeu qui est grossièrement très facile et dont on ose dire que même un enfant de 3 ans peut le finir. Les boss ne présente aucun pattern demandant une grosse réflexion pour en venir à bout. Ils viennent souvent à présenter un bout de laine sensible que vous pouvez saisir pour lui porter une grosse attaque. Accentuons la facilité en mentionnant que le jeu ne vous réservait aucun “Game Over”. En prenant des coups ou en tombant dans le vide, vous ne faites que perdre des joyaux. Le scoring ou faire le plus de joyaux à travers les niveaux représente certainement un des autres “défi” du jeu. Pour ce qui est des autres touches, il s’agit simplement de bouger dans des niveaux en 2D et de sauter avec le bouton A. Petite précision tout de même, Kirby ne peut du coup plus voler. Son statut de boule de laine ne lui permet plus. En revanche, il peut se transformer automatiquement en voiture lorsque vous le faites courir ou en une sorte de drap flottant en maintenant la touche de saut pour ralentir votre chute. Dans sa recherche du mignon et de l’accessibilité à tous, Kirby au fil de l’aventure sur Wii avait sacrifié toute notion de difficulté.

Qu’en est-il du remake 3DS ? Il y a des tentatives d’équilibrage notamment avec l’apparition du mode “Diabolique” que vous pouvez sélectionner à chaque début de niveau. En jouant dans cette difficulté, un sombre ennemi apparaîtra et viendra vous harceler dans votre aventure en vous lançant des attaques diverses. Si vous neutralisez cet ennemi, un autre apparaîtra 30 secondes plus tard. Ce qui fait que vous êtes constamment harcelé par un ennemi ajoutant donc un certain challenge dans un jeu où la notion de difficulté avait totalement été enlevée. Ceci dit, cet ennemi n’est jamais bien difficile à venir à bout et pour peu que vous le neutralisez, vous avez toujours 30 secondes de répit dans votre aventure à travers les niveaux du jeu. Des niveaux qui ne durent pas forcément longtemps à être complété. L’un des seul stress supplémentaire étant peut-être les notes de piano accompagnant ces apparitions de monstre. Puis l’autre stress étant qu’il y ait cette fois un “Game Over”. Dans le mode “Diabolique” vous débutez les niveaux avec 5 points de vie. A chaque attaque qui vous atteint ou à chaque chute dans le vide que vous faites vous perdrez 1 point. Sachant qu’il y a un tableau d’objet de collection lié au point de vie qu’il vous reste en fin de niveau. Vous avez enfin avec le remake 3DS un petit semblant de challenge et un léger intérêt pour les quelques parents qui achèteront le jeu pour leurs enfants et qui souhaiteraient s’y essayer à leur tour.

La tentative de donner du challenge était louable, mais c’était sans compter l’ajout des “Tricotalents” dans l’équation de ce remake. En effet, l’autre problème du jeu Wii était du coup la variété des actions de Kirby qui ne se contentait que de se saisir des ennemis ou de son environnement pour attaquer. Sur 3DS, on nous introduit les “Tricotalents” des boules de laine associées à un pouvoir. Lorsque Kirby saisi un de ces “Tricotalent” il peut soudainement être équipé d’une épée puis trancher le décor et les ennemis par exemple. Il s’agit du coup d’utiliser ses talents contre les ennemis démoniaques du mode “Diabolique” pour continuer à faire votre “promenade de santé” à travers les niveaux du jeu. Toujours est-il que ces “Tricotalents” apportent effectivement plus de variété d’action et du fun en plus d’une certaine manière. Terminons ce listing d’actions avec les transformations spéciales de Kirby qui apportent une bonne dose d’action et un côté défouloir dans cette promenade. Pour donner quelques détails à ceux qui se posent des questions, il arrive à certains moments que Kirby devienne par exemple une espèce de gros char et tire des missiles en face de lui. Ces transformations étaient déjà présentes dans le jeu Wii et il n’y en a pas de nouvelles ici. Dans tous les cas, nous avons un remake qui tente de proposer maladroitement quelques améliorations.

Que nous reste-il à vous présenter ? Les anecdotiques mini-jeux “Meta Knight Taillade” et “Dadidou Déboule” qui sont effectivement exclusif à ce Kirby au fil de la Grande Aventure. Pour l’un il s’agit d’un vulgaire mini-jeu où l’on progresse dans quelques mini-jeux avec un Méta Knight en laine et où l’on ne fait que tailler les ennemis qui nous charge. Le but étant simplement le scoring. L’autre propose un objectif similaire mais sur un mini-jeu de rythme et d’action dans lequel le Roi Dadidou en laine se déplace tout seul et vous ne faites que attaquer ou éviter les obstacles en rythme avec une musique. Des mini-jeux inspirés de certaines récentes petites productions eShop de la série Kirby n’est-ce pas ? Il nous reste du coup à vous notifier la compatibilité anecdotique du jeu avec les Amiibo ainsi que la présence du Street Pass pour échanger des données sur l’aménagement que vous aurez fait de votre appartement dans ce monde en Laine. Effectivement, Kirby se voit offrir un endroit où loger par le Prince Ponpon qui vous laisse le décorer à votre guise avec les objets que vous trouvez dans les niveaux du jeu. Cela existait déjà à l’origine sur Wii mais la 3DS vous apporte juste la nuance du Street Pass pour peu que vous croisiez d’autres joueurs avec le jeu… Chouette n’est-ce pas ?

Conclusion
La 3DS vit ces dernières heures et Kirby au fil de la Grande Aventure est certainement un des derniers à lui tirer la révérence. Dommage que cette “Grande” Aventure n’ait de Grand que son sous-titre et sa Grande Facilité. Une aventure colorée, calme et sympathique pour les enfants qui ne peuvent s’offrir une Switch en 2019 et qui se rabattront sur une 3DS. Pour les plus grands, on espère que vous pourrez vous contenter du mignon plus que jamais incarné en notre héros Kirby. Le fil de l’aventure tend vers la Switch désormais !
Points positifs
  • La DA en laine originale et très réussie
  • Des notes de piano qui vibreront dans vos tympans
  • Enfin, le mode “Diabolique”...
  • Des “Tricotalents” sympathiques
  • Les Transformations Spéciales de Kirby
  • Une aventure Kirby accessible à tous
Points négatifs
  • Un peu plus flou et moins coloré que le jeu original
  • Pas de 3D Stéréoscopique
  • Tentative maladroite de corriger les défauts du jeu Wii
  • Toujours trop Facile
  • Toujours aucun gros Challenge
  • Même en mode “Diabolique”
  • “Tricotalents” qui facilitent encore plus en normal
  • Extrêmement facile et court à finir du coup
  • Mini-jeu bonus et exclusifs anecdotiques
5.6
Moyen
Graphismes - 8
Jouabilité - 8
Bande sonore - 8
Durée de vie - 2
Diaboliquement Facile - 2
Kurosekai
Ecrit par
Rédacteur sympathique fans de JRPG et de jeu très japonais. Par ailleurs, possède de bonne notion de la langue japonaise. Twitter: 00memory

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire