Tangledeep (Nintendo Switch) – Le test

Vous n’avez pas craqué pour la SNES classique, mais vous ne seriez pas contre faire un bon vieux RPG old school ? Alors la solution est sur Switch, une fois encore, avec un jeu développé et édité par Impact Gameworks et sorti depuis l’été 2017 sur PC, à savoir Tangledeep.

Comme dans tout bon RPG qui se respecte, on se doit de commencer par le choix de son personnage, parmi neuf débloqués au départ sur douze : un brigand, un floramencer (celui qui a le pouvoir des fleurs), un sword dancer, un paladin, un budoka, un chasseur, un magicien, un edge thane (une sorte de guerrier viking qui utilise les chants comme pouvoir) ou un soulkeeper … Ensuite, on lui choisit deux compétences parmi une dizaine accessibles, et enfin on peut commencer l’aventure en se retrouvant comme par magie au centre du village avec tout un tas de PNJ (Personnages Non Jouables) qui sont là pour nous proposer d’acheter ou de vendre des objets, des armes ou bien encore d’utiliser un coffre-fort pour conserver son butin.

J’oubliais ! Le premier choix à faire en fait est le niveau de difficulté. On peut choisir le mode aventure, le mode héroïque ou le mode hardcore. Dans le mode aventure, recommandé pour les débutants, lorsque l’on meurt, on perd un peu d’argent et une partie de son expérience, mais on conserve son loot et l’équipement que l’on aura acquis au cours de sa progression de jeu. Dans le mode héroïque, en cas de décès de notre personnage, le jeu prend fin, et on ne retrouvera que ce que l’on a mis de côté dans un coffre à la banque. Notez bien que le banquier ne travaille pas gratuitement et que tous les dépôts ont un coût. Enfin, dans le mode hardcore, en cas de mort, toute trace de notre aventure est définitivement effacée. Une fois tous les choix faits, on peut enfin partir à l’aventure. Et l’aventure, c’est sortir des souterrains dans lesquels vit notre peuple pour explorer les niveaux de la surface. Chaque niveau possède une ou plusieurs sorties qui mènent aux niveaux supérieurs. La chasse au loot commence. On combat des ennemis de toutes sortes pour gagner de l’expérience, on récupère des trésors, on casse des caisses en bois avec de l’argent ou des objets dedans. Les combats se mènent au tour par tour donc quand on s’attaque à une salamandre qui peut projeter du feu sur les cases autour d’elle, notre personnage peut se déplacer pour éviter les brûlures. Il faut noter que les donjons sont générés aléatoirement à chaque nouvelle partie donc la rejouabilité du titre est réelle.

Ce qui se présente comme un rogue-like un peu bourrin au début est en fait un jeu très fin et très ciselé dans lequel il faut avancer avec prudence et où il faut savoir quoi acheter et quoi vendre pour progresser dans les donjons sans risquer de se retrouver acculé, avec presque plus de vie et aucune potion de soins. Sur le plan graphique, le choix d’une esthétique 16 bits correspond tout à fait à ce que l’on peut attendre d’un jeu de ce style. On se croit vraiment revenu dans un jeu des années 90, avec heureusement un gameplay plus actuel et surtout une bande son absolument somptueuse, qui joue énormément sur l’ambiance du jeu en général. Reste un léger souci, le jeu n’est disponible qu’en anglais et il est assez bavard par moment. De plus, il propose une grande quantité d’activités annexes comme faire de la cuisine, améliorer son équipement, découvrir des monstres et les dresser, ce qui induit un inventaire très complet, mais aussi très complexe et un peu fouillis.

Conclusion
Tangledeep est une superbe expérience sur Switch. Son système de jeu avec ou sans mort permanente permet des approches complètement différentes selon que l’on souhaite plutôt survivre à tout prix ou plutôt profiter de l’exploration. Les niveaux aléatoires et les trois modes de jeu donnent au titre une possibilité d’y revenir pour essayer différentes choses sans se lasser.
Points positifs
  • Le côté rogue like
  • La grande rejouabilité
  • La carte que l’on peut laisser en surimpression
  • La bande son tellement Super Nintendo
Points négatifs
  • Uniquement en anglais
  • Beaucoup de pages d’inventaire
8
Génial
Graphismes - 8
Musiques - 8
Gameplay - 8
Rejouabilité - 9
Nostalgie - 8
Difficulté - 7

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire