no

Peasant Knight (Nintendo Switch) – Le test

Ratalaika Games et 4AM Games nous proposent, avec Peasant Knight, un jeu de plateforme en 2D extrêmement exigeant.

Le scénario est très simple : on incarne un jeune chevalier paysan parti à la poursuite d’un sorcier maléfique. S’il arrive à débarrasser le Royaume de ce scélérat alors il serait couvert de richesse par le Roi lui-même. Mais, au cours de son périple, voilà que notre maladroit chevalier paysan perd son arme. Qu’à cela ne tienne, il promet tout de même à ses parents qu’il annihilera le vilain sorcier. Et c’est là que l’aventure commence… ou plutôt une succession de redoutables niveaux qui prendront un malin plaisir à jouer avec nos nerfs.

Notre petit chevalier paysan court sans s’arrêter et c’est donc à nous de le gérer correctement pour qu’il ne périsse pas prématurément. En effet, le gameplay est réduit à son strict minimum. La flèche gauche de la croix directionnelle pour arrêter notre chevalier et le bouton X pour le faire sauter au-dessus des obstacles ou de plateforme en plateforme. Ça pourrait sembler simple mais en réalité il n’en est rien. Au contraire, les niveaux à traverser seront de plus en plus retors et difficiles à appréhender.

Car, sur son chemin, notre valeureux chevalier paysan croisera des tas d’embûches comme des scies circulaires, des colonnes de feu ou même des trolls qui nous foncent dessus. On a également une jauge en haut de l’écran qui se remplit plus ou moins vite selon les niveaux. Une fois pleine, un éclair foudroyant surgit du ciel et réduit notre pauvre chevalier en cendres. Il est donc fortement recommandé de garder son calme quand on y joue sinon bonjour les dégâts.

Il y a pas moins de 80 niveaux qui attendent notre infortuné héro et force est de constater qu’il passera davantage de temps à mourir que courir… surtout vers la fin. Concernant les graphismes, ils sont à l’image du jeu, ce qui veut dire qu’ils seront très simples, très pixelisés mais non dénués d’un certain charme. Du côté de la bande sonore, c’est exactement le même son de cloche. Les mélodies collent bien à l’ambiance du jeu et sont très agréables à l’écoute, tout en restant simples. Enfin, sachez que vous êtes en présence d’un « Die and Retry », ce qui veut dire que les différents niveaux à traverser vous demanderont énormément de patience et de persévérance pour en venir à bout. La durée de vie dépendra donc de votre implication dans ce jeu de plateforme très exigeant.

Conclusion
« Peasant Knight » est un très bon jeu de plateforme pour les amateurs de Die and Retry. Le gameplay a beau être réduit à son minimum, on se surprend à enchaîner les niveaux et à en redemander. De plus, son tout petit prix (2.99 euros) joue clairement en sa faveur.
4.8
Décevant
Graphismes - 6
Bande sonore - 6
Histoire - 2
Durée de vie - 7
Technique - 3

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire