Cadence of Hyrule – Crypt of the NecroDancer Featuring The Legend of Zelda (Nintendo Switch) – Le test

Sorti en avril 2015 sur PC, The Crypt of the Necrodancer est un jeu qui allie rogue-like et jeu de rythme. Le but étant d’aller le plus loin possible dans le donjon avec les armes et bonus qui se proposeront à vous, tout en gardant le bon timing. Ce petit jeu arrive à se hisser sur Switch en février 2018 et ravive certaines passions chez les joueurs. Et cela nous mène en ce mois de juin 2019 avec le petit nouveau très attendu : Cadence of Hyrule.

On garde la cadence

Pour rappel, The Crypt of the Necrodancer vous mettait aux commandes de Cadence, une jeune fille tombée du ciel qui a atterri dans une ancienne crypte étrange où suivre le rythme de la musique était vital. La voilà de nouveau en train de tomber avec cette fois-ci pour destination Hyrule. Un étrange personnage du nom d’Octavo a récupéré un instrument magique et endormi la presque totalité des habitants d’Hyrule. Vous devez alors choisir de réveiller Link ou Zelda en premier afin d’enquêter sur cet étrange phénomène, réveiller les gens et chasser Octavo de ce monde. Pour ce faire, vous devrez trouver les quatre instruments sacrés dispersés à travers le monde…

Que vous choisissiez Zelda ou Link ne change pas grand chose à l’histoire. Seul le point de départ varie et vous pourrez débloquer le second personnage plus tard en vous baladant dans Hyrule. Vous aurez aussi la possibilité d’incarner Cadence un peu plus tard dans la partie. Ces trois personnages ont des caractéristiques qui leur sont propres. Link peut utiliser son bouclier et sa fameuse attaque circulaire, Zelda peut utiliser une magie de feu et un cristal de protection et enfin Cadence peut créer un mini séisme étourdissant et un bouclier. Chaque personnage propose un gameplay similaire mais les pouvoirs propres à chacun pourront vous en faire préférer un plutôt que les autres.

Le rythme dans la peau

Vos aventures vous feront parcourir le monde d’Hyrule mais ne vous attendez pas à y retrouver une carte basée sur tel ou tel jeu. La génération de la carte et de chaque donjon est aléatoire et changée entre chaque partie. Vous y trouverez de nombreux éléments phares tels que le village Cocorico, les Bois Perdus, le Lac Hylia et bien d’autres. Mais avant de les découvrir, vous aurez un petit tutoriel pour vous apprendre les bases. Une jauge située en bas de l’écran vous indique le tempo à suivre et vous devrez caler vos actions/déplacements en fonction du rythme qui défile. Plus vous serez sur le bon tempo, plus vous débloquerez de bonus (à condition de ne pas vous prendre de dégâts). Une fois tous les ennemis de l’écran éliminés, la jauge disparaît et vous pouvez vous déplacer comme bon vous semble. Cela vous permet d’explorer plus facilement chaque zone dans ses moindres recoins. Il s’agit également d’un bon indicateur pour vous avertir si des ennemis sont encore présents.

Les ennemis du monde d’Hyrule ont chacun une manière de se déplacer et d’attaquer. Vous devrez apprendre à reconnaître ces différences afin de pouvoir progresser sans encombre. Par exemple, certains ennemis vont attendre une pulsation et se déplacer à la suivante, d’autres vont vous attaquer à vue ou encore rester sur place et attaquer autour d’eux toutes les 3 ou 4 pulsations. La difficulté réside dans l’apprentissage de ces différents déplacements quand plusieurs ennemis sont présents à l’écran avec chacun des déplacements et schémas attaques distincts. Le début du jeu est donc assez complexe le temps de bien appréhender toutes les mécaniques. Vous allez mourir quelques fois avant de réussir à vous en sortir les doigts dans le nez. Mais rassurez-vous, le jeu est très généreux avec les débutants.

Toute une panoplie

Vos aventures vous mèneront à récupérer différents objets qui vous aideront à progresser plus facilement et plus rapidement. Vous trouverez au total 5 types d’arme avec chacune un angle d’attaque différent. Par exemple, la petite épée de départ n’attaque que les ennemis situés juste devant vous tandis que l’épée large attaque tous les ennemis situé sur les trois cases en face de votre personnage. Cependant, certaines armes à deux mains vous empêchent de vous servir de votre bouclier. Il faudra donc trouver la stratégie et les attaques qui vous correspondent le mieux. Une fois une nouvelle arme acquise, vous la conserverez même après votre mort.

En dehors des armes, il existe aussi l’objet clé de The Crypt of the Necrodancer : la pelle. Celle-ci vous servira à creuser dans les murs friables, révélant ainsi des passages, des objets et des coffres cachés. Vous trouverez également des torches, des anneaux et des bottes qui compléteront votre équipement et apportant divers bonus forts utiles (renvoi de projectiles, dégâts augmentés, vol de vie, déplacement dans les airs, etc…). La nouveauté par rapport au jeu de base est la présence d’une durabilité sur vos objets. Celle-ci diminue lentement lorsque vous vous déplacez et se voit fortement entamée quand vous subissez des dégâts. Les coffres ne sont pas avares en équipements donc vous ne serez jamais réellement dans le besoin. Toutefois, il faudra être vigilant si vous souhaitez conserver vos objets le plus longtemps possible.

Avec la licence Zelda, le jeu vient s’enrichir d’un inventaire complet aux objets diverses et variés. Vous obtiendrez ainsi des bombes, un arc et des flèches, des flacons vides et d’autres objets utilisables qui consommeront parfois votre jauge d’endurance (ou de magie en fonction du personnage). Quelques parchemins vous seront également utiles pour vous débloquer de situations délicates mais ils sont à usage unique (jusqu’à ce que vous en retrouviez un). Vous trouverez également des objets avec des pouvoirs passifs qui vous octroieront quelques pouvoirs, par exemple les Palmes Zora pour nager dans l’eau. Tout comme les armes, tous les objets de l’inventaire sont conservés lorsque vous mourrez. De ce fait, plus vous trouverez d’objets, plus il sera facile de progresser car vous n’aurez pas à tout refaire pour les récupérer à nouveau. Seules les bombes, les flèches et les parchemins seront limités et il vous faudra régulièrement refaire du stock.

La ballade des gens heureux

Dans votre épopée, vous trouverez des Rupees qui vous serviront pour acheter divers objets ou jouer à des mini-jeux auprès des marchands dans le monde d’Hyrule. Seul bémol, vous les perdez tous lorsque vous mourrez. Tâchez donc de les dépenser judicieusement si vous sentez que vous allez vous aventurer dans un endroit dangereux. Mais ne soyez pas inquiet, à chaque fois que vous éliminez tous les ennemis d’une zone, le dernier laisse tomber des diamants. Pour rappel, si vous avez réussi à garder le bon tempo sans vous faire toucher, vous obtiendrez plus de diamants. Ces diamants restent dans votre poche quand vous mourez et vous permettent d’acheter d’autres types d’objets et d’améliorations. Par exemple, à chaque écran de “game over”, vous avez une petite sélection d’objets qui vous est proposée où vous pourrez dépenser vos diamants. Ne soyez donc pas avare et n’hésitez pas à les dépenser au début pour faciliter votre apprentissage.

Dans votre exploration, vous trouverez des statues Sheikah qui vous serviront de point de téléportation, vous rendront tous vos points de vie lors de leur première activation et qui vous permettront de changer de personnage si vous le souhaitez. De plus, si vous mourez, vous pourrez choisir sur quelle statue reprendre l’aventure. Cela facilite grandement l’exploration et vous aidera également à vous sauver la mise lorsque vous vous retrouvez en danger avec une téléportation d’urgence. Le jeu vous laisse une grande liberté de mouvement et vous pouvez explorer toutes les zones dès le début ce qui vous permettra de cartographier rapidement les lieux et voir là où vous pensez qu’il y aura plus de difficulté.

Une suite spirituelle

En comparaison avec The Crypt of the Necrodancer, Cadence of Hyrule a été revu et simplifié sur bien des aspects. Tout d’abord sur le tempo qui s’arrête lorsque qu’il n’y a plus d’ennemis. Mine de rien, c’est beaucoup plus agréable de se déplacer librement. Ensuite, il n’y a plus de restriction quant à la fin de la musique vous obligeant à finir le niveau dans le temps imparti. Dans tous les cas, ce gameplay n’aurait pas pu coller à l’univers mis en place ici mais c’est un point à noter pour ceux qui avaient été habitués au gameplay exigeant du jeu d’origine. La mort est également beaucoup moins punitive puisque vous conservez une grande partie des objets collectés. Les diamants se récoltent très facilement et vous aident à vous remettre très vite sur pied. A côté de ça, vu que le jeu est moins punitif, les ennemis et boss sont un peu plus vicieux dans leurs schémas d’attaques et de déplacements. Vous retrouverez plein de clins d’oeil au jeu d’origine, que ce soit dans le design de certains ennemis, dans les musiques des sous-terrains ou encore et surtout avec les marchands qui continuent de chanter à tue-tête par dessus la musique du jeu, ce qui est toujours très drôle et sympathique.

L’ambiance du jeu est vraiment addictive, il y a de nombreuses choses cachées dans ce petit monde revisité et il vous faudra passer du temps si vous souhaitez faire le 100%. Pour l’aventure principale, comptez une petite dizaine d’heure si vous vous débrouillez pas trop mal et bien moins si vous maitrisez le genre. Pour cette durée de vie, le prix fait un peu mal mais le mélange des deux univers le justifie quelque peu. Le jeu vous propose également un mode deux joueurs qui sera plus ou moins chaotique en fonction de la façon de jouer des deux joueurs. Le petit souci est que les ennemis se déplacent en fonction des déplacements des deux joueurs. De ce fait, vous pourrez avoir le bon tempo et quand même vous prendre des dégâts si votre partenaire a loupé sa pulsation. En dehors de ce petit bémol, les graphismes sont parfaits et la musique vous ravivera de très bons souvenirs avec une touche moderne revisitée vraiment intéressante.

Conclusion
Cadence of Hyrule est tout simplement excellent. Le scénario, le gameplay revisité, la liberté de déplacement, l’univers, les graphismes, la musique… tout est parfait. Le début sera un peu délicat pour les non-initiés mais la prise en main se veut rapide et intuitive avec une mort peu punitive si vous arrivez à récupérer rapidement les bons objets et des diamants. Le défaut sera son prix par rapport à sa durée de vie mais cela dépendra fortement de chaque joueur. Si vous étiez mauvais sur The Crypt of the Necrodancer ou que vous ne le connaissez pas, n’hésitez pas et foncez !
Points positifs
  • Scénario cross-over sympathique
  • Monde d’Hyrule généré aléatoirement
  • De nombreux easter-eggs et objets bien cachés
  • Musiques au top
  • Graphismes impeccables
  • Prise en main facile
  • Progression intuitive
  • Mort peu punitive
Points négatifs
  • Un peu trop court pour les initiés
  • Un poil cher pour la durée de vie
  • Multi-joueurs un tantinet exigeant
9.2
Excellent
Scenario - 10
Gameplay - 10
Graphismes - 10
Musique - 10
Ambiance - 10
Durée de vie - 5
Ecrit par
Grand fan de fantasy, de mangas, et d'animes, j'ai passé des années à lire de nombreux bouquins et corriger les fautes d'orthographe dans des équipes de fansub et scantrad. Joueur occasionnel de LoL, addict aux jeux de société, aux jeux de rythme et à Nintendo, je suis désormais rédacteur/testeur pour Nintendo-Town. Ma plus grande passion : Pokémon ! (surtout Lucario)

5 Comments

  1. J’ai joué un peu un multi, j’ai adoré le concept et pourvoir faire le jeu sans les pulsations est un vrais plus pour moi !

    Répondre
  2. Je ne suis pas d’accord avec la durée de vie…La map est générée aléatoirement quelque soit la partie.
    De ce fait on obtient une durée de vie quasi illimitée cat chaque aventure sera différente ( map,objet etc ) sauf pour quelques case prédéfinis

    Répondre
    • Merci pour ton commentaire 🙂
      Concernant la durée de vie, je me base sur le temps moyen qu’il faut pour terminer le jeu.
      Effectivement, rien ne t’empêche de faire plusieurs nouvelles parties mais dans ce cas, tous les jeux du monde auraient une durée de vie illimitée ^^

      Répondre
  3. J’ai testé la démo hier et… je suis super nulle x) Moi qui hésitais à l’acheter, je crois que je vais attendre une promo (ou une version boîte).
    Quelqu’un l’a fini à 100% ici ? Combien d’heure de jeu (environ) ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire