Senran Kagura Peach Ball (Nintendo Switch) – Le test

Après une première tentative d’exploitation des vibrations HD, le producteur Kenichiro Takaki n’en avait pas fini avec le concept et avait déjà en tête un second projet de spin-off Senran Kagura pour la Switch. Senran Kagura Peach Ball sera un des derniers projets qu’il pondra avant de poser définitivement la culotte de ses héroïnes sur son bureau de Marvelous pour aller enfiler d’autres sous-vêtements ailleurs. Nous avons eu l’honneur de tâter du joy-con sur ce spin-off et c’est l’occasion de vous faire vibrer de plaisir.

Les vibrations HD font flipper

On vous avouera que le sous-titre est là juste pour la vanne et que Senran Kagura ne vous angoisse que si vous n’assumez pas votre achat et allumez votre Switch en cachette pour y jouer. Pour le reste, on fait surtout référence au genre de jeu de ce spin-off qui choisit l’axe du jeu de flipper pour cette seconde démonstration des vibrations HD de la Switch. Spin-off et genre oblige, il ne faudra pas vous attendre à un scénario des plus intéressants, encore qu’il y ait tout de même un petit mode histoire. Ici, on vit une journée comme une autre pour les différents shinobis de la série. Quelques héroïnes se sont rassemblées dans une salle d’arcade dans laquelle travaille Haruka, une des nombreuses héroïnes de la série. Il y a divers événements ce jour-là comme un tournoi de jeu vidéo. Il arrive un moment où Ryona, une autre Shinobi blonde et maso, décide de se rendre aux toilettes et utilise ce qu’elle pense être du savon pour se laver les mains. Il s’agit en fait d’une gaffe de Haruka, encore une de ses fioles chimiques contenant un produit en cours d’expérimentation. Il s’agit ici du “Transformix” qui a pour effet de transformer ceux qui touchent le produit en animaux! Voici que Ryona se prend pour une chienne et contamine les quelques autres héroïnes présentes dans la salle d’arcade. Haruka constate sa gaffe mais elle possède un remède, la fameuse “Peach Ball”. Une bille à faire vibrer en cognant les filles avec et libérant un produit qui peut leur rendre leur forme humaine. Quoi de mieux pour faire vibrer tout ça qu’une table de flipper?

C’est ainsi que l’on se retrouve à amener les autres filles sur la table et à leur tirer une bille dessus. L’histoire en elle-même ne vous apportera pas plus d’informations que ça. C’est juste un prétexte pour réunir quelques héroïnes de Senran Kagura sous un contexte totalement humoristique avec du fan service en veux-tu en voilà. Cependant, si vous n’êtes pas un connaisseur de la série, vous ne comprendrez certainement pas les propos des différentes héroïnes du jeu et vous aurez juste l’impression de jouer à un jeu de flipper sans aucun récit. L’ironie est que Senran Kagura Peach Ball est un spin-off et pourtant il s’agit d’un des rares récents opus de la série à être traduit même en français! Une traduction que les fans auraient préféré avoir sur d’autres opus plus intéressants de la saga. Mais c’est toujours bien pour les éventuels curieux de ce spin-off qui se jetteront dessus sur Switch.

Comme dans d’autres jeux Senran Kagura, l’histoire progresse entre phases de Visual Novel et phases de Gameplay. En Visual Novel, vous ne faites que passer la narration et les dialogues entre les héroïnes du jeu en esquissant de temps à autre un sourire au vu des situations et gags toujours de la partie. Senran Kagura Peach Ball vous laisse progresser à travers 5 chapitres d’histoires pour chacune des 5 héroïnes de ce jeu. Autrement dit 25 petits chapitres dont l’histoire est en fait la même mais avec un déroulé différent selon la fille que l’on choisit au début. Le fait initial est que chacune est transformée en animal, il faut sauver toutes les victimes et à la fin chacune d’entre elles redevient humaine et l’on finit avec un staff crédit où l’on joue au flipper en infligeant une méchante correction à Haruka, celle qui a mis en place le fameux produit, Transformix. Venir à bout de tout cela ne vous demandera que quelques minutes de jeu et tout cela se transformera en quelques heures pour ceux qui tentent le 100% et le déblocage de tous les costumes, accessoires, musiques, décors du jeu.

Pour ce qui est du gameplay. On pense ne pas trop avoir à vous apprendre comment jouer à un jeu de flipper. Vous n’avez que les jaquettes L et R à presser pour renvoyer la bille sur le plateau de jeu. Le genre étant ce qu’il est, l’intérêt de Senran Kagura Peach Ball réside plus que jamais dans le scoring pur et dur (sans parler des héroïnes en petite tenue que l’on peut dévêtir à coup de bille). Toutefois, Senran Kagura se veut différent d’un jeu de flipper classique car les parties ont une fin. Vous direz qu’un flipper classique a également une fin, la “mauvaise fin”. Celle où vous avez faite tombez toutes les billes du plateau et que vous n’avez plus de bille à relancer. Cette fin existe dans Senran Kagura et sur ce point vous avez un jeu de flipper tout ce qu’il y a de plus normal. Sauf la fille en costume d’animal en plein milieu du plateau. Et justement l’autre fin de partie à un rapport avec cette fille à moitié dévêtue sur votre plateau de jeu.

Dans Senran Kagura Peach Ball, il faut utiliser la bille, la “Peach Ball” pour sauver les filles de leur métamorphose animale. Il faut donc remplir des objectifs durant votre partie de flipper qui vous amèneront finalement à la guérir des effets du Transformix et la faire redevenir humaine. Ces missions sont simples : des objectifs tels que “atteindre un score de 2 000 000” ou encore “Toucher 5 fois la fille avec la bille”. Vous avez à droite de l’écran un tableau d’objectifs qui se renouvellent de temps à autre en pleine partie. Chaque fois que vous remplissez un objectif, cela rempli une certaine quantité d’une jauge divisée en 3 parties. Lorsqu’une partie est remplie, la prochaine bille que vous envoyez sur la fille donnera lieu à un évènement nommé “Défi Coquin”. Votre héroïne se fait aspirer sous un chapiteau et un mini-jeu de flipper démarre. Il s’agit par exemple d’envoyer la bille sur des Parasols ou de l’envoyer sur un chariot de Marchand de glace qui se déplace sur le mini-plateau de flipper. Durant ce mini-jeu, en plus de points, vos combos font monter un rang qui est en fait un multiplicateur de points. Ainsi, les défis coquins consistent en un mini-jeu dont l’objectif est d’atteindre le Rang S pour obtenir un max de points et surtout assister à une scène coquine à la fin du mini jeu. Pour le cas du marchand de glace, il finira par se renverser en chargeant sur un bord du plateau de flipper et la glace se déverse sur la poitrine de votre héroïne. Vous jouez certes à un jeu de flipper mais il s’agit de la série Senran Kagura et le fan service se doit d’être présent!

Après avoir terminé le “Défi Coquin” vous reprenez votre partie sur le flipper normal avec pour objectif de remplir la seconde partie de la jauge qui donne lieu à un autre “défi coquin”. Lorsque vous en êtes au 3ème défi coquin, il s’agira désormais d’un mini jeu en 2 parties focalisé sur les poitrines et les fesses de la fille. Aucun challenge particulier, vous avez 2 billes comme à chaque “défi coquin” mais il faut simplement les envoyer sur la poitrine ou les fesses de la fille. Puis on termine sur un zoom de nos flippers directement sur la poitrine ou les fesses de la fille et on les actionnent comme pour donner une bonne fessée à la fille ou une bonne série de gifle sur les seins de celles-ci. Cela reste un “défi coquin” du coup vous avez pour objectif de faire gonfler un rang qui est un multiplicateur de points. Une fois le temps du jeu écoulé, vous assistez à une scène où la Peach Ball fait effet et la fille redevient humaine et est totalement dévêtue. Oui, vous jouez bien à un jeu sur la Switch, la fameuse “console pour enfant”. Sérieusement, soyez bien conscient à ce que vous jouez et ne pas exposer tout et n’importe quoi aux yeux de vos enfants si vous en avez.

Au-delà de tout cela qui représente la manière de finir vos parties de flipper en “ligne droite”. Les plateaux de flipper de Senran Kagura regorgent d’évènements variés, parfois sexy, qui n’attendent que le passage de votre bille pour être enclenchés. Après tout, il n’en reste pas moins un jeu de flipper dont le but est de faire le meilleur score. Si tel est également votre but, il faudra éviter d’accéder au “défi coquin” et maximiser votre score. Pour cela, il est possible de déclencher des évènements qui met vos héroïnes en “Euphorie”. Par exemple, sur un niveau de parc d’attraction, il y a un endroit du plateau avec des tasses tournantes. En touchant les tasses, vous remplissez une jauge d’énergie. Une fois la jauge pleine, en revenant sur les tasses, une scène se jouera durant laquelle un éléphant noir va pousser un gros cri sur la fille qui tombe sonnée. Elle est en “Euphorie”. Lorsque cela arrive, la fille est temporairement dans les pommes et complètement avachie sur le plateau. Durant cet état, même si vous aviez la possibilité d’accéder à un mini-jeu coquin, l’option est temporairement suspendue. Vous pouvez ainsi continuer à faire du scoring d’autant plus que dans cet état, les points sont également multipliés. Trouvez les différents moyens d’envoyer les héroïnes dans les pommes afin d’atteindre des scores hauts!

En déclenchant d’autres mécanismes du flipper, il est possible d’enclencher encore des sous-évènements que vous pouvez exploiter pour remplir d’autres objectifs et faire gonfler votre score. Vous pouvez déclencher un évènement qui vous laisse jouer temporairement avec 3 billes simultanément par exemple. Il faudra du coup avoir les yeux rivés sur chacune des billes pour bien les renvoyer en jeu et gonfler votre score. D’autres mécanismes font apparaître des mini-jeux coquins afin de multiplier encore votre score. Comme un éventail qui, lorsque vous envoyez une bille dedans, suspens votre partie pour vous retrouver sur un mini-flipper à tirer sur des éventails qui s’ouvrent. Cela se termine souvent avec une petite scène envoyant votre héroïne dans les pommes sur le plateau de jeu. En cours de partie, vous pouvez aussi obtenir des objets à utiliser en pressant B et qui déclenchent divers effets sur votre bille comme tripler temporairement vos points ou simplement vous donner une nouvelle bille en stock. D’ailleurs en parlant de bille, vous pouvez choisir avec quelle bille jouer en début de partie. Si vous souhaitez jouer avec une bille Métallique, une bille de fourrure, une bille Yin ou une bille Yang. Le Yin et le Yang sont des mécanismes de la série Senran Kagura qui sont remaniés pour ce spin-off de flipper. La différence ici se résume à si vous désirez jouer avec une bille plus légère ou plus lourde. A vous de choisir la bille qui vous convient et qui semble la mieux adaptée à chaque plateau de jeu.

Le scoring est l’objectif principal des joueurs de flipper et cela donne souvent des jeux rapidement lassants et répétitifs. Senran Kagura Peach Ball n’échappe pas à la règle. Pourtant, on tombe moins rapidement dans cette lassitude grâce à tous les mécanismes présents à chaque partie.On ose dire que ce spin-off est une belle réussite de Marvelous dans le genre avec un des jeux de Flipper les plus fun et dynamiques qui nous a été donné de voir. Un petit bémol toutefois sur le zoom sur la bille lorsque l’on joue. La caméra est assez proche de la bille et du coup il nous arrive parfois de perdre la bille simplement car on ne localise plus visuellement nos flippers sur le plateau de jeu. Dommage aussi qu’il n’y ait pas beaucoup de plateaux de jeu et qu’il y ait même des projets de DLC. Pour ce que propose le titre, cela aurait été un plus de tout avoir directement dans le jeu. En ce qui concerne l’argument des vibrations HD, vous devinez que la feature est totalement gadget. Vous aurez tout de même le plaisir de sentir différents types de vibrations selon ce que la bille touche et selon les scènes qui se jouent devant vous mais rien qui rendent cette fonction indispensable à l’expérience.

Au-delà de l’aspect flipper, nous sommes sur Senran Kagura et il y a toujours le fameux mode de personnalisation et photographie des filles. Et c’est cela aussi qui pourra motiver les pervers de relancer des parties afin de gagner de l’argent. Vous avez une boutique où dépenser l’argent in-game afin de débloquer les habituelles nouvelles tenues, arrières plans, postures de photos, bandes sonores, etc. Vous pouvez même simplement vous amuser à palper les filles ou leur envoyer un jet d’eau dessus comme dans le précédent spin-off Senran Kagura Reflexion sur Switch. D’ailleurs si l’on compare les 2 jeux sur le plan technique, Senran Kagura Peach Ball reprend le même moteur. On a une jolie 3D-Cell Shading propre à la série et qui rend très bien sur Switch que ce soit en TV ou en portable. Aussi, le framerate est très solide et nous n’avons constaté aucune baisse de régime dans les 2 modes de jeu. Il ne se passait pas grand chose sur Reflexion, il y a plus d’évènements dans Peach Ball mais rien de gourmand pour la Switch ce qui est une bonne chose pour ceux qui souhaitent une jolie expérience de jeu fluide. Enfin, la bande sonore est également plus fournie sans être aussi dense qu’un opus canonique de la série. On a de bons thèmes accompagnant nos parties de flipper. Certains sont des arrangements de thèmes connus de la série ou de simples reprises.

Conclusion
Senran Kagura Peach Ball est une expérience que l’on peut qualifier d’étrange. Elle semble s’adresser aux fans qui seront les seuls à comprendre les propos et les liens entre les personnages du jeu. Mais elle semble également accessible par son genre qui, pour le coup, n’a rien à avoir avec une véritable expérience “Senran Kagura”. Les seuls vestiges de cela sont les éléments de fan-service toujours aussi drôles et toujours aussi nombreuses ainsi que la galerie dans laquelle vous pourrez photographier les quelques héroïnes présentes dans ce spin-off sous tous les angles. Toujours est-il que Senran Kagura est une expérience rafraîchissante, fun et dynamique dans le genre du flipper qui pourra plaire à tous mais qui n’est peut-être pas forcément à mettre sous les yeux de tous.
Points positifs
  • - Drôle, coloré et joli
  • - Le fan service abondant!
  • - Expérience similaire en TV et portable
  • - Un jeu de flipper dynamique et fun
  • - Beaucoup d’évènements et mini-jeu
  • - Les défis coquins
  • - Le mode galerie
  • - Addictif et potentiellement chronophage
  • - En VOSTFR
Points négatifs
  • - L’argument des vibrations HD pas pertinent
  • - Des DLC
  • - La caméra calibrée sur la bille
  • - Addictif certes mais reste répétitif au final
  • - Expérience courte pour ceux qui n’y joue pas pour le scoring
  • - Une histoire, un contexte et des noms qui ne parleront qu’aux fans
  • - Mais qui ne leur apporteront pas grand chose de plus
7.3
Bon
Graphisme - 8
Durée de Vie - 6
Jouabilité - 8
Bande sonore - 7
Ecrit par
Rédacteur sympathique fans de JRPG et de jeu très japonais. Par ailleurs, possède de bonne notion de la langue japonaise. Twitter: 00memory

1 Comment

  1. Je l’ai acheté en version us, pour l’avoir en boîte. vu le test, je suis encore plus hypé pour y jouer. vivement que je le reçois. par contre, j’ai vu ses dlc, ça fait mal…

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire