no

Space War Arena (Nintendo Switch) – Le test

Développé et publié en exclusivité sur Nintendo Switch par Playchemy, Space War Arena est un jeu de stratégie en temps réel spatial dans lequel vous devrez envoyer des hordes de vaisseaux spatiaux combattre les flottes adverses.

Know yourself, know the enemy

Le jeu débute par une série de tutoriels qui vont vous introduire aux mécaniques de base qui sont proposées, ainsi vous verrez quelques unités que vous pouvez déployer assez simples avant que le tout ne vienne se compliquer plus tard dans le mode campagne. La mécanique globale fonctionne comme un jeu de stratégie à énergie de type Clash Royale pour citer un exemple parlant, votre jauge d’énergie se remplit constamment et vous disposez d’un set d’unités ayant un coût en énergie qui est mis à disposition pour aller attaquer votre adversaire.

Ainsi, tout le sel de la stratégie se fera lors de la composition de vos flottes. A vous de bien varier les unités et leurs différents effets, tout en équilibrant le coût moyen en énergie pour ne pas vous retrouvez souvent à devoir attendre que votre barre se charge pour pouvoir poser quoique ce soit.

Les unités varient pas mal et vous pourrez retrouver, par exemple, de gros vaisseaux cuirassés pouvant encaisser pas mal de dégâts, des stations qui vont matérialiser de petits vaisseaux très fragiles mais pouvant attaquer ce que l’adversaire envoie, des boucliers, des droïdes de réparation, des vaisseaux “snipers”, des champs de mines… Bien entendu, il existe des vaisseaux ayant un coût élevé qui risquent de demander une réaction immédiate, vous faisant sacrifier pas mal d’unités juste pour contrer une attaque. Bref, les outils présents permettent d’élaborer des stratégies plutôt complètes et de varier le plaisir de jeu.

Vos “decks” seront donc composés de 8 unités que vous pourrez sélectionner parmi une variété comprenant 20 types de vaisseaux déployables. Ces derniers ont tous plusieurs caractéristiques visibles directement depuis le menu de sélection, à savoir leur coût en énergie, vie, portée et dégâts ainsi qu’une description vous donnant les spécificités de votre jouet spatial.

De plus en mode campagne, chaque niveau complété viendra vous gratifier d’un nouveau type d’unité que vous pourrez ajouter à votre roster. Ainsi, plus vous avancerez dans les niveaux et plus vous pourrez affiner votre armée, sinon, si la formule que vous avez choisie vous convient, le tout pourrait s’apparenter à un énorme grind doublé d’un tutoriel très évident.

En dehors du mode campagne, un mode multijoueur hors ligne est bien entendu présent. Cependant, si vous souhaitez jouer avec quelqu’un qui n’est pas familier avec ce genre de jeu, ce n’est pas le plus facile à prendre en main, à froid, sans explications. Sinon, depuis le 25 Juillet 2019 une mise à jour permet de jouer en multijoueur en ligne avec d’autres joueurs, ce qui augmente grandement l’intérêt du jeu une fois la campagne terminée.
Des missions secondaires dans le mode “Evolve” sont également disponibles pour pouvoir faire évoluer et améliorer vos unités. Un petit passage par ce mode sera nécessaire de temps en temps afin de vous adapter à la courbe de difficulté, pouvant augmenter brutalement par moments, dans les missions de l’histoire.

Au niveau visuel, les graphismes restent assez simplistes, les modèles des vaisseaux sont tous assez uniques et permettent visuellement d’identifier rapidement leurs capacités. L’ensemble est accompagné de bruitages donnant un peu plus de crédibilité à vos batailles spatiales miniatures, le tout étant bien entendu affiché à l’écran avec une fluidité impeccable de 60 FPS autant en docké qu’en mode portable.

Conclusion
Space War Arena est un peu comme un Clash Royale dans un thème spatial sans aucun côté négatif, comme des micro-transactions par exemple, et disposant d’un mode solo pour pouvoir jouer hors ligne à tout moment. L’addition d’un mode multijoueur en ligne, via une mise à jour, apporte le détail qui pouvait manquer à la sortie du jeu. On regrettera cependant une certaine limitation en termes de contenus solos une fois la campagne terminée, ainsi que des pics de difficultés, souvent liés à l’aléatoire, pouvant vous coûter des victoires à quelques secondes...
Points positifs
  • - Un contenu hors ligne faisant office de tutoriel
  • - Une vingtaine d’unités disponibles toutes différentes
  • - Le côté tactique lié au timing (et de l’aléatoire)
  • - Un mode multijoueur en ligne
  • - Parfait pour de courtes sessions
Points négatifs
  • - Mode histoire court (2 heures environ)
  • - Une courbe de difficulté mal ajustée par moments
  • - L’aléatoire pouvant plus vous pénaliser qu’autre chose par moments
  • - Peu d’intérêt hors mode histoire en solo
6.2
Correct
Graphismes - 7
Bande-son - 6
Gameplay - 7
Rejouabilité - 7
Contenu - 4
AntwnSan
Ecrit par
Rédacteur et testeur en manque de sommeil. Streameur a mes heures perdues Twitter/Twitch @AntwnSan

2 commentaires

  1. Manuto

    Il coûte cb ?

    Répondre
    • AntwnSan

      13 euros ! Soit le prix d’un pack de gemmes sur Clash Royale 😉

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire