Assassin’s Creed 3: Remastered (Nintendo Switch) – Le test

La franchise Assassin’s Creed n’est de nos jours plus à présenter. Commencée en 2007 avec la sortie du premier opus, la série d’Ubisoft compte maintenant pas moins de 11 titres dans la ligne principale et de nombreux autres jeux. Nous allons aujourd’hui parler d’Assassin’s Creed 3: Remastered, sorti sur Switch en mars 2019, qui est donc une version remasterisée de son homologue sorti en octobre 2012 sur PC et consoles.

Toujours au travers de l’histoire de Desmond Miles en lutte contre Abstergo, vous incarnerez Ratonhnhaké:ton (Connor), un assassin dont l’histoire prend place en 1775 dans une Amérique proche de la guerre d’indépendance. Connor est donc un natif Américain qui va se battre pour l’honneur et la liberté de son peuple. Vous l’avez donc compris, vous vous battrez dans différents environnements, autant des villes (sur les toits et dans les rues) que des champs de batailles très larges (dans les arbres). Dans AC3 Liberation, vous pourrez aussi incarner la première femme assassin, Aveline de Grandpré, qui luttera contre l’esclavage et l’invasion hispanique. Son scénario restant néanmoins anecdotique dans la trame principale de la saga. Je ne spoilerai pas plus l’histoire de cet Assassin’s Creed que je trouve le plus intéressant scénaristiquement parlant, je ne voudrais pas vous gâcher le plaisir.

La 4K, même en mode portable

On attendait cet opus au tournant, surtout en ce qui concerne la qualité graphique sur la console portable mais aussi sur la TV. Et bien, la 4K et l’HDR sont au coeur des nouveautés proposées par Ubisoft. Malgré certains petit bugs de textures qui ne choqueront que les yeux aguerris, le jeu bénéficie de textures toutes neuves et très jolies. Au niveau des couleurs, l’HDR a pu apporter beaucoup de diversité dans la palette de couleurs, permettant ainsi aux scènes de faire ressentir des émotions plus profondes au travers de couleurs plus chaudes/froides en fonction des contextes. On peut malheureusement ressentir l’âge du jeu via les visages et animations des personnages. Mais cela n’est qu’une comparaison par rapport aux derniers opus qui ont eu droit à de grosses évolutions techniques. En termes de graphismes, Assassin’s Creed Remastered n’a pas à rougir par rapport à ses compagnons de confrérie.

A côté de cela, on peut déplorer un peu l’éclairage qui n’aura pas une vraie saveur de Remastered. Effectivement, plusieurs fois il est possible de voir des changements brutaux de teinte et luminosité lors des scènes de nuits, remarquons qu’il n’y aucun problème d’éclairage lors des scènes de jour.

Interface: Remastered

Le passage à la nouvelle génération de console fut aussi l’occasion de revoir en profondeur certains points d’Assassin’s Creed 3 qui étaient moins convaincants sur l’édition originelle. Je parle bien sûr ici de l’interface du jeu. Ceux qui ont joué à la version PC ou console d’Assassin’s Creed 3 se souviendront sûrement de l’interface n’étant pas vraiment la plus lisible et la plus facile à utiliser de la série. Dans ce Remastered, il y a eu beaucoup de travail sur l’interface de jeu, comme l’ajout de codes couleurs aux icônes, le contour des cartes plus lisible mais surtout une nette amélioration de l’utilisation des écrans de gestion économique du domaine. Note toute particulière pour l’attention donnée aux codes couleurs qui prennent en compte le daltonisme de certains joueurs.

Mais aussi des ajouts Gameplay

En plus de la partie graphique, Ubisoft nous propose aussi un petit coup de neuf au niveau de certaines mécaniques de gameplay. Celle qui a le plus retenu notre attention, c’est le système “d’artisanat”. Dans la version originelle, vous aviez la possibilité, via votre domaine, de recruter des artisans/bûcherons/médecins/etc… qui produisaient des ressources qu’il vous était possible de vendre par la suite. Il est maintenant possible d’utiliser ces ressources pour fabriquer des armes ou consommables dont vous aurez trouvé la recette. Cette mécanique ajoute plus de profondeur et d’utilité à votre domaine.

En vrac, voici d’autres améliorations de gameplay: le double assassinat a été amélioré, le sifflement est possible dans tous les points de dissimulation, le système de visée libre,…

De bons souvenirs

Depuis la sortie de cet opus, les jeux à monde ouvert se sont multipliés, il est donc normal qu’AC3 soit choquant sur certains points par rapport aux derniers jeux de la saga. Cependant, il n’en reste pas moins très intéressant sur certains points comme la gestion économique du domaine et des ressources de celui-ci. Vous pourrez aussi revivre les parties de traques des animaux sauvages et de la chasse qui sont toujours aussi excellentes et même meilleures grâce à la visée libre. Certaines missions “colissimo” dans lesquelles vous devez juste voyager d’un PNJ à un autre pour leur apporter des choses font cependant transparaître les traces d’un opus d’une autre génération.

Conclusion
Nous avons abordé majoritairement ici les changements apportés par la version Remastered par rapport à la version originelle. Dans l’ensemble, AC3 Remastered est un très bon portage du jeu sur la Switch. Il régalera tout autant les fans de la saga ayant déjà fait le jeu grâce à ces améliorations que les nouveaux joueurs. Malgré quelques textures un peu brouillonnes et un frame rate pas toujours au rendez-vous en mode portable, le jeu n’en reste pas moins très appréciable à jouer en salon ou en portable.
Points positifs
  • La nouvelle interface
  • Le scénario
  • Le remaster graphique dans l’ensemble
  • La rapidité des temps de chargement
  • Les ajouts de gameplay mineurs mais vraiment plaisants
  • On se bat avec un Tomahawk
Points négatifs
  • Le système de lumière parfois un peu bizarre
  • Certains bugs de texture
8
Génial
Qualité du portage - 7
Graphismes - 7
Gameplay - 8
Nouvelle interface - 8
Scenario - 10
Thiboar
Ecrit par
24 ans, passionné de jeu et développeur dans le jeu vidéo :) Volleyeur à mes heures perdu IRL !

7 commentaires

  1. Manuto

    C’est quoi ce test ?
    4K … HDR ….
    Le jeu a bien été testé sur la switch ?

    Répondre
    • Thiboar

      Bonjour Manuto !
      Effectivement pour la 4k je me suis un peu mélangé les pinceaux avec la version ps4 que j’ai aussi testé. Je vois pour rectifier ça ! Merci pour ton signalement.
      Concernant l’HDR, ils y a tout de même eu des effort sur la version switch qui sont tout de même assez visible par rapport à la version originelle.

      Répondre
    • Orchidia01

      Non sur game boy :3 Les erreurs et confusion ça arrive pas besoin de fusiller comme ça ^^”

      Très bon test Thiboar et je ne dis pas ça parce que je suis une fan 😀

      Répondre
  2. Lestef

    La prise des forts est d’un pénible… Les batailles navales sont la grande nouveauté de la série. Les amateurs d’action-aventure et d’Histoire y trouveront leur compte.

    Répondre
  3. JulieSailing

    Je pense rester sur PC pour les AC.

    Répondre
    • Thiboar

      Je suis assez d’accord sur ce point. Je penses que c’est bien de les avoir sur switch pour les gens n’ayant que cette console ou même n’ayant pas le temps de jouer chez eux. Par contre on est quand même assez loin de la puissance des AC sur console et PC

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire