Sid Meier’s Civilization VI (Nintendo Switch) – Le test (deuxième avis)

Vous rêvez de fonder un immense empire avec l’un des plus puissants dirigeants de notre histoire ? Propager vos colons sur les quatre coins du monde ? Faire la guerre à vos voisins ? Civilization VI est fait pour vous. C’est un des meilleurs jeux de stratégie au tour par tour, développé par Firaxis Games et édité par 2K Games. Il est sorti le 16 novembre 2018 sur Nintendo Switch.

Au départ, vous devez choisir entre l’un des 24 dirigeants proposés avec chacun des bonus de départ, des unités et des bâtiments exclusifs. Vous êtes ensuite lâché sur une carte aléatoire (ou que vous avez choisi dans le menu de départ) avec un colon et une unité militaire. À vous de fonder votre ville au bon endroit, afin de vous développer, construire des quartiers pour augmenter votre science, votre foi, votre culture ou votre or qui sera la clé de la victoire, parcourir le monde avec les éclaireurs que vous aurez produit et pourquoi ne pas tomber dans un village tribal pour recevoir une petite récompense qui peut aider en début de partie.  Attention toutefois aux barbares qui pourraient vous freiner dans votre progression en attaquant vos unités ou piller les aménagements de votre territoire. Avec vos bâtisseurs, aménagez les cases de votre empire, profitez des bonus des ressources bonus ou de luxe autour de vous et produisez une petite armée pour vous protéger d’éventuels ennemis. À vous de choisir le type de victoire que vous désirez réaliser en fonction de la situation et profitez des avantages des civilisations pour le faire le plus vite possible avant que vos adversaires vous devancent.

 Pour gagner, vous avez plusieurs possibilités :

  • La victoire militaire en capturant toutes les capitales de vos concurrents avec votre plus puissante armée maritime ou terrestre.
  • La victoire culturelle, en recrutant de grands personnages illustres, en construisant de grandes merveilles mondiales afin d’attirer un maximum de touristes dans vos villes.
  • La victoire religieuse, en propageant votre religion chez la moitié de vos ennemis et alliés grâce à vos apôtres et missionnaires.
  • La victoire scientifique en étant le premier à découvrir les plus grandes recherches et envoyer un satellite sur la lune
  • La victoire au score qui se remporte à la fin du temps imparti si aucune civilisation ne s’est distinguée

Il existe un mode scénario inspiré de l’histoire, avec un temps limité et des conditions de victoire. À vous de gérer la situation et être le premier à atteindre l’objectif demandé. Quatre vous sont proposés :

  • La conquête d’Alexandre « le Grand » où il faut prendre le contrôle de toutes les villes de la carte dans un nombre de tours, selon le niveau de difficulté.
  • L’héritage d’Hedwige, se joue à la victoire au score.
  • Magnat de l’Outback où le nombre d’or par tour déterminera le vainqueur en fin de partie.
  • Viking, marchands et pillards où il faut développer sa civilisation, multiplier les routes commerciales et propager sa religion pour dominer toute l’Europe.

Malheureusement, pas de partie multijoueur avec le online, simplement un mode en réseau local sans fil qui permet à 4 joueurs de jouer ensemble et une possibilité de reprendre sa partie switch et de l’importer sur PC, ce qui est un vrai plus. La maniabilité du jeu est compliquée avec les Joy-con, mais heureusement qu’il y a le mode tactile. La Switch rame en fin de partie à cause du fait de devoir gérer beaucoup d’informations sur la carte mais cela reste correct.

Conclusion
Globalement, Civilization VI est un excellent portage de la version PC. Toujours aussi chronophage. On a du mal à éteindre le jeu sans vouloir continuer un tour de plus. Selon la rapidité de la partie, on en a pour au moins 4 heures de jeu pour une partie et chaque partie est différente. Il y en a pour chaque joueur et même attirer les plus jeunes. Le jeu est beau et grâce au didacticiel, on peut s'en sortir si on ne connaît pas le jeu. C'est à force d’entraînement, qu'on acquiert les bonnes bases.
Points positifs
  • Graphismes corrects
  • Chronophage / Addictif
  • Longue durée de vie
  • Permet de reprendre une partie qu'on a débutée sur switch et la reprendre sur PC
Points négatifs
  • Jeu à faire en tactile et non avec les joy-cons
  • Pas de multijoueur Online
  • Pas tous les DLC comme sur PC (annoncé pour cette année normalement mais pour combien ?)
8.6
Génial
Gameplay - 8
Graphismes - 9
Qualité du portage - 9
Durée de vie - 9
Bande-son - 9
Maniabilité - 6
Addictif - 10

1 Comment

  1. Manuto

    une note proche du 1er avis

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire