Anthill (Nintendo Switch) – Le test

Enfant, peut être avez-vous été bercé par des jeux mythiques tels que la célèbre simulation de vie fourmilière Sim Ant. Sorti en 1991, il était alors question de tenir d’une main de fer toute une colonie de petites fourmis, aussi bien dans la gestion de sa nourriture qu’il fallait récupérer en permanence que dans les conflits qui survenaient régulièrement. La grosse araignée notamment, passait du statut de prédateur à met de choix une fois vaincue ! Votre pire ennemi restait finalement la tondeuse à gazon… Image & Form nous propose aujourd’hui une nouvelle simulation de fourmis, mais se rapprochant davantage d’un tower défense. Votre tâche consiste en effet à protéger votre fourmilière, quoique qu’il arrive.

Développé par Image & Form et édité par Thunderful Publishing, Anthill repense les bases du tower défense à la sauce fourmis, afin de nous offrir une simulation tonique et grouillante de bonnes idées.

Vaillant petit soldat

Quiconque s’est un jour intéressé à la vie des fourmis s’est aperçu de leur dévouement incroyable pour leur communauté. En effet, l’individu ne semble pas compter, il s’efface totalement au profit de la communauté en ébullition. Perdre la vie est louable chez nos amies les fourmis, à partir du moment où ce sacrifice est fait par amour de sa patrie ! Le jeu s’inspire de ce patriotisme inébranlable : la reine trône fièrement au fin fond de la fourmilière et il vous faut la protéger quoiqu’il arrive, quelque soit le nombre de vies à sacrifier.

Vous êtes le courageux dirigeant de cette communauté à votre écoute. Grâce à vous, rien ne pourra les arrêter ! Pour vous aider dans votre quête, plusieurs types de fourmis sont disponibles (et se débloquent au fil des parties) : l’ouvrière, qui ramènera la nourriture à la tribu avec une détermination sans pareille, le soldat qui partira au combat à la moindre requête, ainsi que différents types de fourmis indispensables pour mener votre combat à bien (vous y découvriez des forces terrestres et aériennes de talent, disposant chacune de leurs propres compétences !). Nous n’en dévoilerons pas davantage afin de vous garder un semblant de surprise dans la découverte de ces vaillantes fourmis !

En route les petites fourmis !

Tout commence autour de votre trou. Celui qui conduit à votre fourmilière bien entendu (quoi d’autre ?). Il est le point de départ de votre mission. Depuis ce dernier, il vous faut tirer un trait pour ordonner à vos fourmis de se rendre dans cette direction. Une fois ce trajet délimité, il ne vous reste plus qu’à sélectionner le type de fourmis qui doit emprunter ce chemin et vous verrez vos petits insectes partir travailler. Pour supprimer le tracé, il vous suffit de rester appuyer dessus et de sélectionner la croix . Pour une meilleure lisibilité, le tracé est de couleur différente en fonction du type de fourmis qui le parcourent.

Grâce à ces trajectoires grouillantes de petites fourmis, vous allez pouvoir les conduire à des spots de nourritures, ou bien les envoyer se mêler à des combats plus ou moins périlleux.  Vos forces aériennes ont, en revanche, simplement besoin d’un clic de votre part pour se diriger aussitôt sur la zone et bombarder l’ennemi ! Malheureusement, nombreuses fourmis vont périr sur les champs de bataille, mais avec de la réflexion et une bonne stratégie, vous allez rapidement réformer de nouveaux rangs afin de retrouver rapidement toute votre force d’attaque. En effet, pendant que vos soldats menaient un combat à mort, vos ouvrières se sont chargées de récupérer la nourriture et les nombreux cadavres ennemis. Une fois ramenés à la fourmilière, ces mets comestibles permettront à la reine de pondre de nouvelles recrues. À vous par la suite de sélectionner quel type de fourmis vous souhaitez : plus d’ouvrières ? Plus de soldats ? Réfléchissez bien ! Un bon soldat est vite dépassé tout seul sur le champs de bataille, mais pour en avoir un régiment honorable, il vous faut récolter beaucoup de nourritures…

Les niveaux se découpent en différentes vagues d’ennemis (nous rappelant avec bonheur Plants VS Zombies), qu’il vous faudra combattre avec stratégies (monter au front sans réfléchir n’a rarement donné de bons résultats !). Ces vagues sont notifiées directement sur l’écran de jeu mais aussi par une petite marque sonore. La guerre demande de mettre en éveil tous ses sens !

Le soft s’articule autour de différents territoires comportant chacun plusieurs niveaux. Au total, une quarantaine de missions vous sera proposée. Afin de compléter ce contenu déjà respectable, un mode survie est disponible : comme son nom l’indique, il vous faudra maintenir votre fourmilière le plus longtemps possible ! Un bien joli challenge mêlant vagues d’ennemis (dont quelques unes dures à cuire…) et quelques événements spéciaux, positifs ou négatifs !  Courage petite fourmi…

Petite fourmi deviendra grande !

Chaque niveau se clôture sur un récapitulatif de votre score. En fonction de ce dernier, vous décrocherez une ou plusieurs étoiles. Ces dernières vous seront tout particulièrement précieuses pour l’acquisition de nouvelles améliorations afin de faire de vos petites fourmis, de véritables guerrières ! Bien entendu, ces améliorations sont de plus en plus coûteuses en étoiles et il vous faudra bientôt revenir sur les précédents niveaux afin de gagner de nouvelles étoiles et réussir les épreuves un peu plus délicates !

Ces améliorations permettent de conserver un certain intérêt pour le jeu. En effet, tandis que nous sommes bloqués sur un niveau, il est véritablement intéressant de faire marche arrière pour reprendre une mission précédente et cumuler toujours plus d’étoiles. De retour sur la difficulté, celle ci ne sera plus qu’une formalité. Cela évite donc de butter sur un niveau, ce qui est une excellente chose pour ce type de jeux !

L’ambiance au raz du sol

Si la vie est rude chez les fourmis, qu’elle est belle du point de vie de leur dirigeant ! Vous pourrez observer avec bonheur chacune d’entre elle partir avec courage pour le maintien de sa fourmilière. Les ennemis sont tout aussi mignons, et il est presque « tristou » de s’attaquer aux jolies coccinelles ! La végétation environnante est colorée et nous avons vraiment l’impression de nous retrouver à quatre pattes par terre, à observer avec bonheur toutes ces communautés animales qui luttent pour leurs survies.

Les musiques sont cohérentes (mignonnes dans les menus, plus rythmées lors des phases de missions) et les bruitages mettent parfaitement le joueur en condition : ça grouille, ça gazouille, mais ça se bat et ça bombarde aussi !

Les fourmis sont nos amies, il faut les aimer aussi

Avec beaucoup de charme, Anthill nous offre une simulation prenante et addictive. La prise en main s’avère rapide (bien que certains couacs peuvent survenir dans la sélection des trajectoires à supprimer), notamment grâce à des premiers niveaux faciles qui s’apparentent vraisemblablement à un didacticiel. Grâce à la présence des améliorations, il est possible de parfaire la puissance de ses fourmis, et d’avancer peu à peu plus sereinement dans le soft (dont la difficulté montre crescendo, bien entendu !).

Anthill est intégralement traduit en français, en revanche il ne se joue qu’en mode portable !

Anthill est disponible sur l’eshop de la Nintendo Switch depuis le 24 octobre au prix de 10 euros environ.

Le saviez vous ?

Nintendo a déjà accueilli un jeu similaire à Anthill…

Vous souvenez vous de Ant Nation, sorti sur Nintendo DS en 2009 ? Le soft vous proposait de contrôler avec détermination votre armée de fourmis, prêtes à en découdre ! 100 niveaux étaient disponibles pour mener à bien votre mission. Les années passent, mais le courage de nos petites fourmis perdurent !

Conclusion
Avec originalité et beaucoup de couleurs, Anthill apporte une certaine note de fraîcheur au tower défense en proposant aux joueurs de se retrouver à la tête d’une fourmilière prête à tout pour rester en vie. Une bonne durée de vie, accompagnée d’une jouabilité correcte et d’un univers soigné sont autant d’atouts pour ce jeu particulièrement addictif. Il se pourrait bien que vous ne regardiez plus les fourmis comme avant !
Points positifs
  • Additif !
  • Bonne durée de vie pour un prix correct
  • Univers graphique et musical parfaitement cohérent
  • Présence d'améliorations qui renforcent l’intérêt pour le jeu
  • Nécessite d’imaginer les bonnes stratégies en fonction des niveaux
Points négatifs
  • Un peu fouillis dans les niveaux les plus exigeants, limitant l’accès aux tracés recherchés
  • Jouable uniquement en mode portable, en tactile !
7.9
Bon
Univers graphique et musical - 8
Jouabilité - 7.5
Durée de vie / Tarif - 8
Fun - 8
cooky
Ecrit par
Deux passions dans la vie : le monde animal et le monde du gaming ! Adepte des belles plumes, je "switch" entre les poils et les manettes =) .

3 commentaires

  1. Pikaman

    Pas fan du genre mais le jeu fais plutôt envie du coup ‘o’

    Répondre
  2. Fire Akuma

    Sim Ant <3

    Répondre
    • cooky

      Tu y as joué aussi dans ta jeunesse Psyko ?

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire