L’Âge de Glace : La folle aventure de Scrat (Nintendo Switch) – Le test

Un écureuil avec un museau aussi effilé qu’un gavial et des dents aussi pointues qu’un chat sauvage, ne bougez pas, nous allons bien entendu parler de Scrat, assurément le personnage le plus emblématique de l’âge de glace ! Pour notre plus grand plaisir (et celui de ses TRÈS nombreux fans !), il revient dans une aventure éponyme, pleine de glands !

Développé par Outright Games et édité par Bandai Namco, il est désormais courant et souvent redondant de retrouver les héros du cinéma dans nos consoles de salon ou portables. Suivant cette règle devenue immuable, Scrat s’immisce dans un jeu de plateforme haut en couleurs, un jeu adapté à la fois à son fan club de toujours mais aussi aux enfants. De quoi ravir toute la famille derrière la petit lucarne du salon !

Scrat est parmi nous !

Tout comme dans les films d’animations, Scrat cherche par tous les moyens à atteindre un gland inaccessible. Reprenant cette trame principale, votre mission sera de récupérer les quatre glands de cristal dispersés un peu partout sur le territoire. Qu’il s’agisse des profondeurs de la terre, des terrains enneigés ou de la luxuriante jungle, vous parcourrez diverses contrées pour réunir ces glands précieux. Les autres personnages des films sont majoritairement absents. Vous croiserez bien quelques mammouths et combattrez quelques rebelles dont Franck et Carl, mais ils ne seront que de passage sur votre chemin. Nombreux insectes et crabes belliqueux seront en revanche de la partie.

De la plateforme à l’ancienne

Le soft suit sans grande surprise les principes de la plateforme. Scrat sera à même de sauter, de rouler, de marcher normalement ou furtivement, de donner des coups de queue (Ninjaaaa !) et même d’envoyer des glands ! À mesure que vous progresserez dans l’aventure, vous pourrez débloquer de nouvelles capacités vous permettant de réaliser de nouvelles prouesses dans la peau de notre écureuil préhistorique : double saut et télékinésie seront notamment de la partie !

Votre aventure sera jonchée de milliers (au sens propre, vous aurez le décompte sous les yeux en permanence !) de joyaux lumineux. Ces derniers vous seront particulièrement utiles pour augmenter votre barre de vie qui va croître au fil de vos récoltes. Nul doute que vous chercherez par tous les moyens à en récolter encore et encore. Pour ce faire, il vous suffit de les récupérer simplement sur votre passage, de tuer quelques ennemis, ou encore d’ouvrir les nombreuses caisses de joyaux.

Les joyaux et les ultimes cristaux ne seront pas les seules récoltes à réaliser. En effet, un nombre impressionnant de tablettes mais aussi quelques statuettes sont cachées un peu partout. Le véritable défi sera là : récupérer tous ces éléments annexes demande, cette fois ci, bien plus de malice !

Une aventure tout en douceur

Nous avons été charmé par le soin porté par les développeurs pour rendre le soft accessible aux plus jeunes. Les mécanismes de jeu sont simples et l’ensemble de l’aventure ne présente guère de grande difficulté. Les derniers niveaux requièrent simplement plus de précisions mais, épaulé par un gamer, ou simplement avec un peu de patience, un enfant d’une dizaine d’années s’en sortira.

Quelques boss viendront aussi vous tirer les poils. S’ils peuvent être un peu récalcitrants, vous comprendrez rapidement quelle astuce utiliser pour en venir à bout. Par la suite, ce ne sera plus qu’une partie de rigolade ! Votre tir aux glands (a ne pas confondre avec tire-au-flanc !) pourrait bien s’avérer utile…

L’aventure s’avère être fortement facilitée également par la présence de nombreux checkpoints disséminés après le moindre passage un peu escarpé. Ainsi, la mort de Scrat s’avère être bien peu punitive et vous reviendrez à peine quelques pas d’écureuil en arrière en cas de mort subite. Les vies sont illimitées ! Même les combats contre les quelques boss s’avèrent être un jeu d’enfant tant notre Scrat est finalement immortel, revenant d’entre les morts sans mal !

Comptez une dizaine d’heures pour atteindre le générique final. En revanche, les tablettes et les statuettes sont dispersées dans de nombreux passages plus ou moins secrets, qui devraient vous demander bien plus de temps pour être toutes découvertes !

Pardon Scrat, mais tu n’es guère parfait !

Malgré un charme indéniable, notre Scrat souffre de quelques défauts notables, à commencer par un aliasig poussé : le brave écureuil scintille fortement et certaines séquences vidéos sont lourdement pénalisées par des graphismes très discutables ! Aussi, notre écureuil se retrouve parfois avec le museau dans les murs (ou tout le corps sous un caillou !), un grand classique de la plateforme nous direz vous ! Avec déception, nous avons aussi connu quelques lourds passages particulièrement lents, où la chute de framerate nous cognait de plein fouet !

Autre point préjudiciable à maintes reprises : la caméra. Cette dernière est (fort heureusement !) mobile mais parfois assez rigide tout de même, interdisant aux joueurs de visualiser dans la bonne direction. Il arrive donc de se retrouver dans un recoin sans trop savoir où aller… Avec une mort non punitive, le plus efficace est parfois simplement de se jeter dans le vide (ou dans l’eau, tout aussi « mortelle »). Enfin, le jeu dispose d’un système de téléportation d’une zone à une autre, rien de bien surprenant, mais en ouvrant puis en refermant ce dit menu, nous avons été plusieurs fois confronté à un écran noir nous obligeant à revenir à notre précédente sauvegarde. On pourra aussi souligner la présence de nombreux bruitages rigolos qui ne sont pas toujours bien calibrés avec l’action, tandis que la musique est parfois inexistante.

L’âge de glace : la folle aventure de Scrat est disponible sur l’eshop de la Nintendo Switch au prix de 40 euros environ (tout de même !). Une version physique est disponible pour 30 euros environ (un prix plus cohérent !).

Le saviez vous ?

Scrat ne serait peut être pas si irréel… En effet, en 2006, un crâne avec un long museau aplati et parsemé de petites canines jusqu’à sa pointe a été découvert en Argentine. Les chercheurs supposent que cet animal devait se nourrir d’insectes et de petites proies. En revanche, aucun gland n’a été retrouvé auprès de lui !

Conclusion
Mignon et rigolo, le nouvel opus vidéoludique de l’âge de glace met Scrat sur le devant de la scène. Grâce à lui, le soft parviendra assurément à conquérir quelques gamers, mais aussi les plus jeunes qui pourraient bien trouver dans cette aventure suffisamment de simplicité et de couleurs pour être happés par les extravagances de ce drôle d’écureuil en quête des glands de cristal. Si la jouabilité et le gameplay sont corrects, la technique n'est pas au rendez-vous, avec des graphismes très limites, quelques chutes de framerate et autres bugs à déplorer... Néanmoins, les admirateurs de l’écureuil préhistorique pourraient bien passer outre ces petits défauts et vivre une aventure rafraîchissante, à condition d’y mettre le prix !
Points positifs
  • Scrat est le héros !
  • Durée de vie correcte pour terminer le jeu à 100%
  • Bruitages cohérents avec l’univers de l’âge de glace
  • Quelques blagounettes typiques de la saga
  • Aventure principale accessible pour tous, mais aussi un peu plus de challenges pour récolter toutes les tablettes et toutes les statuettes
  • En français
Points négatifs
  • Scrat scintille tellement l’aliasing est fort !
  • Quelques chutes de framerate
  • Camera parfois capricieuse
  • Musique parfois totalement absente
  • Tarif trop élevé sur l’eshop !
6.3
Correct
Graphismes - 5.5
Musique - 4
Bruitages - 7
Jouabilité - 7
Durée de vie / Tarif - 6
Incarner Scrat - 8
cooky
Ecrit par
Deux passions dans la vie : le monde animal et le monde du gaming ! Adepte des belles plumes, je "switch" entre les poils et les manettes =) .

5 commentaires

  1. JulieSailing

    Il me tente bien lui, mais en promo LOL

    Répondre
  2. Manuto

    le gameplay est quand même vachement daté

    Répondre
    • JulieSailing

      Pourquoi ?

      Répondre
      • Manuto

        Un level design peu inspirer et tu te balade en ramassant les items, en suivznt un itinéraire bien balisé.
        Ca fait très jeux de l’époque ps2

        Répondre
  3. Orchidia01

    outch 6.3 :O Il scintille car il est unique :3 Dommage pour ces défauts mais il me tente bien ^^

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire