OTTTD: Over The Top Tower Defence (Nintendo Switch) – Le test

“Capitaine ! Nous allons être à court de munitions ! Il y a de plus en plus d’ennemis par ici, et avec un ingénieur et un fantassin, on fait tout pour faire face mais c’est de plus en plus dur. Il faut renforcer les tourelles au nord, il faut réparer les canons sur le flanc ouest ! Capitaine, mon capitaine ! Mayday, Mayday …”

Si vous étiez plongé au cœur du jeu Over The Top Tower Defense (OTTTD pour les intimes), voilà le genre de dialogues que vous entendriez, rien qu’en anglais en plus. Comme son nom l’indique, OTTTD est un jeu de Tower Defense. Il va donc s’agir de protéger un bâtiment en construisant des défenses sur le chemin ou les chemins susceptibles d’y mener. Comme dans tout jeu de Tower Defense qui se respecte, il y a des emplacements prédéfinis sur chaque carte pour savoir ou poser une tourelle de défense. Il y a aussi de l’or que l’on gagne au fur et à mesure de la mort des assaillants, argent qui va vous servir à améliorer vos défenses. Rien de très novateur dans le système de jeu, mais ça fonctionne bien alors pourquoi vouloir prendre des risques.

Des Tower Defense, il y en a dans tous les styles. Les développeurs ont en choisi un futuriste, mais pas que. Il s’agira en fait de défendre la Terre contre des monstres venant d’autres dimensions en incarnant des héros d’une armée privée, Herocorps. Très vite, on se rend compte que tout est dans la démesure. Les ennemis sont des monstres, des mutants, des zombies. Les tours de défense sont au nombre de douze différentes. Sur chaque map, on a trois personnages qui nous accompagnent et qui sont là pour nous donner un coup de main. Soit pour réparer les défenses endommagées, soit pour donner du blaster.

En dehors des mécaniques de jeu pures, ce qui est important, c’est de savoir si le jeu fonctionne bien. Et c’est le cas, on est pris par l’ambiance, on ne voit pas le temps passer, les parties sont rapides et on continue sa progression sans temps mort et sans sentiment de redite lorsqu’on arrive dans un nouvel endroit. Le game design est bon, on est toujours agréablement surpris par les nouvelles maps, et la frénésie des combats est réelle. Seul bémol, le côté RPG ajouté au jeu qui permet de débloquer des compétences et d’améliorer ses héros n’est pas forcément très utile. Autant faire gagner de meilleures tours de défense au joueur a un intérêt immédiat sur le jeu, autant débloquer des compétences pour des héros, qui ne sont finalement que secondaires dans le jeu, fait perdre du temps dans les menus pour choisir quel arbre de compétences développer plutôt qu’un autre, et n’apporte pas énormément de choses au jeu.

Sur le plan graphique, les développeurs ont choisi un style plutôt cartoon qui va bien avec l’ambiance sonore, notamment lorsqu’un des héros qui pousse des borborygmes. C’est drôle surtout si on comprend l’anglais car c’est la seule langue disponible dans le jeu. Les musiques en fond sonore font le boulot, il en va de même pour les bruitages des canons ou des ennemis. Comme souvent dans les jeux de Tower Defense, chaque assaut est composé de plusieurs vagues d’ennemis, et une fois toutes les vagues affrontées, on obtient un classement allant jusqu’à trois étoiles. Avec en plus trois niveaux de difficulté, les complétistes se retrouveront avec des heures et des heures de jeu. L’humour est omniprésent tant dans les dialogues que dans les images, les amoncellements de cadavres sanguinolents sur les chemins.

Conclusion
Over The Top Tower Defense est un bon jeu dans sa catégorie, sans en révolutionner le genre. Il propose quand même un bon challenge avec une durée de vie conséquente et des graphismes et sons typés dessins animés qui passent très bien. Pour moins de dix euros, les amateurs du genre seront comblés, les autres pourront découvrir un Tower Défense de bonne facture à petit prix.
Points positifs
  • Le côté RPG pour ceux qui aiment
  • Les graphismes cartoons
  • Les sons rigolos
  • Le prix
Points négatifs
  • Le côté RPG pour ceux qui aiment moins
  • Uniquement en anglais
7.2
Bon
Graphismes - 7
Son - 7
Gameplay - 7
Durée de vie - 8
Fun - 7
martien martien
Ecrit par
Je joue depuis l'Atari ST et j'ai acheté la Gameboy Day One. Bref, je suis un vieux joueur, mais j'aime les nouveautés autant que les jeux rétros...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire