Disgaea 4 Complete+ (Nintendo Switch) – Le test

NiS America est bien connu des amateurs de RPG et surtout de portage parfois facile. Ici le portage est facile certes mais le jeu est tellement bien et efficace qu’il le mérite.

On veut des sardines mec ! 

Un vampire qui ne boit plus de sang, un loup garou et des pingouins (Prinnies dans l’univers de Disgaea qui sont en réalité des âmes humaines qui n’ont pas pu garder leurs apparences) sont en enfer… Oui ça ressemble à une blague mais c’est bien le pitch loufoque de Disgaea 4 ! Valvatorez est un overlord, c’est à dire le chef d’un sous royaume des enfers, ce dernier à décider de ne plus boire de sang et est devenu du coup addicte aux sardines. Sont plus fidèle serviteur (et ami et admirateur) est un loup garou qui a la tête bien froide. Valvatorez forme les Prinnies, mais un évènement va survenir et l’empêcher d’aller au bout de sa promesse faites à ces derniers, chose impossible pour un vampire comme lui.

L’histoire je n’en racontera pas plus, c’est vraiment loufoque et drôle. Vous allez rencontrer au cours de votre périple un tas de nouveau personnage haut en couleurs avec leurs histoires et leurs ambitions toutes plus ou moins farfelues.

Un système de combat bien solide

Disgaea 4 comme son nom l’indique n’est pas le premier épisode d’une saga, son système de combats est solide simple et efficace et bien éprouvé.

On est sur ce qui se fait de classique au départ, les niveaux sont constitués d’un énorme damier sur lequel nos personnages vont se déplacer case par case en fonction de leurs capacités de déplacement. Vous aurez alors plusieurs possibilités plutôt classiques attaquer, utiliser une capacité ou bien vous défendre.

Mais aussi de porter/lancer un allié ou un geo-symbole/bloc. Ainsi vous pouvez empiler plusieurs personnages pour ensuite permettre au dernier à jeter d’aller très loin sur la carte. Les geo-symbole/bloc vont permettre de donner des bonus/malus en fonction de leurs placements. Exemple : des cases sont coloré en bleu et vous jeter un geo symbole rouge sur une des cases bleues, alors toutes les cases bleues auront le bonus/malus de notre geo symbole. Mais vous pouvez aussi le détruire, dans notre cas nous allons transformer toutes les cases bleues en rouge, pendant cette transformation des dégâts seront infligés à tout ce qui est situé sur une case bleu. Si un autre geo symbole était situé sur une case bleu alors cela peut créer un enchaînement. Le but est de tout éclater en un coup et infliger énormément de dégâts à tout le monde (et de monter le compteur de bonus de fin de niveau).

Les geobloc fonctionnent de la même manière mais eux s’empilent pour créer des zones. Il faut alors envoyer un geobloc de la même couleur à côté ou sur un autre de la même couleur pour les faire tous disparaître.

Vous l’aurez compris on peut alors détruire nos ennemis très rapidement sans même avoir à les toucher. Mais si nos unités sont présentes sur les cases/bloc elles seront touchées aussi par les dégâts.

Les capacités quant à elles sont classiques, en fonction de l’arme on a différentes capacités disponibles, mais aussi des capacités liées à notre classe. Les héros auront aussi leurs attaques propres.

Un qg blindé à bloc ! 

Notre base ou qg est l’endroit par lequel nous passons entre chaque niveau. Ici plein de choses disponibles. Magasins d’objets, d’armes ou d’armures, une infirmerie, un accès au monde des objets, la possibilité d’acheter des nouvelles capacités passives/actions ou encore les améliorer, gérer vos héros (en créer de nouveaux), faire des demandes au tribunal ou encore tricher.  Bref de quoi faire !

Les magasins demanderont de l’argent que vous obtiendrez en combat, les autres activités demanderons pour la plupart du mana qui se récupère à raison de 1 mana par personne tuée (donc le mana est gérée par personnage).

Le tribunal permet de faire voter toutes sortes de choses, des aides pour avancer, exiger d’avoir des meilleurs équipements en boutiques et bien d’autres.

Le royaume des objets est un lieu très important et intéressant dans la mécanique de Disgaea, il va vous permettre de rentrer dans une arme. A ce moment-là vous aller passer de stage en stage à la manière d’un mode survie dans un jeu de combats. Tous les 10 niveaux vous pourrez en sortir. La difficulté de ces donjons sera liée à la puissance de l’objet dans lequel vous entrez. Vous ferez donc d’une pierre deux coups, améliorer vos personnages en prenant de l’xp mais aussi en améliorant votre objet.

Une qualité indéniable

Disgaea 4 est considéré par beaucoup comme le meilleur de la saga, personnellement c’est aussi mon favori grâce à son héros Valvatorez vraiment intéressant. Les graphismes très colorés, les scénettes en manga magnifiques, une vidéo d’intro à couper le souffle, une bande son excellente font de Disgaea en général une série géniale. Son système de combats robuste et loufoque (le niveau max est de 9999, alors je vous parle pas des chiffres des dégâts que vous ferez en fin de partie) ne vous laissera pas de marbre si vous aimez les t-rpg, mais aussi très accessible pour une première fois. La durée de vie énorme est aussi un point fort, compter 35/40h pour boucler le contenu de l’histoire et des centaines d’heures si vous voulez améliorez vos personnages, faire les scénarios additionnels, les différentes fins par personnages et tout débloquer.

Mais NiS America a fait les petits bras dans ce portage, après un Disgaea 5 de qualité et un Disgaea 1 remake tout propre et blindé de contenu nous avons ici un simple portage de la version Psvita du jeu (qui était une édition augmentée de la version ps3). Pas de contenu supplémentaire outre que ceux rajouté sur Vita, pas de vrai travail graphique, la caméra n’est d’ailleurs pas aussi agréable que les deux versions citées précédemment.

Conclusion
Vous aimez les t-rpg ? Alors foncez sur ce jeu, surtout si vous ne l'avez pas fait sur ps4 ! Vous êtes curieux du genre ? Foncez sur ce jeu. Disgaea 4 est une perle de t-rpg comme ses compères mais son scénario le place un peu au-dessus des autres malgré son portage un peu paresseux.
Points positifs
  • Le système de combat solide
  • La quantité de choses à faire 
  • Une durée de vie monstrueuse
  • Un scénario au top 
  • L’humour
  • Les Prinnies
Points négatifs
  • Un portage paresseux
  • Une 3eme édition du jeu vendu à prix fort
  • Beaucoup de choses à appréhender au départ
  • La caméra pas toujours au top
8.8
Génial
Gameplay - 10
Graphismes - 7
Durée de vie - 10
Bande-son - 8
Lordo
Ecrit par
Fan de comics et de jeux vidéos, j'aime partager mon avis et débattre autours de mes deux passions.

7 commentaires

  1. JulieSailing

    Je ne le voyais pas du tout comme ça ce jeu ‘-‘
    Pas grave.

    Répondre
  2. Man Uto

    a choisir, je fais le 1, 4 ou 5 ?

    Répondre
    • Lordo

      Je dirais le 1, car en fait il vaut mieux les faires dans l’ordres car ils ont à chaques fois des ajouts dans le gameplay et le systeme de jeux, donc c’est un peu difficile quand on doit aller en arrière avec moins de choses. Mais sinon ils sont tous très bon.
      Pour commencer je dirais quand même le 1

      Répondre
  3. Namomafia Recording

    Moi jai fais le 5 et cest une très grande réussite !. En tout qu’a, je te le conseille

    Répondre
  4. Lordo

    Concernant les questions, l’histoire est solide pour chacun des Disgaea c’est un peu la marque de fabrique, tu auras toujours beaucoup de texte, avec des dessins sublime, des personnages drôles avec un background bien travailler, des bonnes vannes etc.

    Après vous pouvez vous basez aussi sur le héros de la jaquette pour simplement choisir celui sur lequel vous voulez commencer, un gamin capricieux dans le 1, un vampire repentit dans le 4 ou dans le 5 un demon solitaire qui à la force d’un overlord et qui veux se venger.

    Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire