Programme d’entraînement cérébral du Docteur Kawashima pour Nintendo Switch – Le test

Notre société moderne dispose d’un attirail impressionnant pour se cultiver, pour se distraire et plus largement pour occuper son temps libre. Malgré cette opulence d’écrans et d’interactivités, nous prenons rarement le temps (et la peine) de faire carburer un minimum nos méninges, loin des tracas du boulot qui sont à mettre à part bien entendu. Certains diront que les jeux sont là justement pour nous distraire, tandis que d’autres seront ravis d’apprendre que Nintendo tente une nouvelle fois de nous proposer un divertissement sensé faire travailler notre cervelle. Avec toutes les nouvelles caractéristiques de la Nintendo Switch, le pari de nous faire travailler le ciboulot tout en nous amusant avec notre console sera t-il tenu ? Notre équipe de Nintendo Town s’est prêtée au jeu, dans les limites fixées par la firme.

Une entité devenue célèbre

Docteur Kawashima, qui existe vraiment (rendez vous dans notre «  Le saviez vous ?  » à la fin du test !), est toujours aussi féru du cerveau : une zone anatomique pour laquelle il consacre sa vie depuis son plus jeune âge. Devenu célèbre grâce aux jeux éponymes apparus pour la première fois sur Nintendo DS en 2005 au Japon, sa popularité est indiscutable. Au fil des années, une petit communauté s’est véritablement créée autour de ce jeu, et nous sommes nombreux à attendre le retour du professeur à lunettes sur toutes nos consoles Nintendo. C’est donc avec plaisir que nous lui avons consacré de nombreuses séances d’exercices, confortablement installés sur notre canapé, prêts à faire travailler notre cervelle dans les meilleures conditions.

C’est parti les petits génies !

Tout débute par un premier choix : souhaitez vous commencer par une partie rapide ou bien par votre entraînement quotidien ? Bien décidés à disséquer le jeu tout en suivant le parcours traditionnel, lançons nous dans notre entraînement du jour. D’ailleurs, soulignons dès à présent qu’il vous est possible de sélectionner le profil du joueur directement dans le jeu afin de laisser chaque membre de la famille réaliser en toute simplicité son entraînement.

Accueilli par le docteur Ryuta Kawashima, neuroscientifique à l’université de Tohoku au Japon, nous débutons par quelques exercices sommes toutes classiques. Le calcul rapide est un grand classique de la série et nous nous y attelons de bonne grâce. Dès les premières minutes, nous sommes à la fois charmés par la vivacité du soft qui déroule rapidement les différentes opérations à réaliser directement au stylet (un stylet est offert dans la version physique du jeu), mais aussi rapidement agacés par certaines réponses qui ne s’affichent pas correctement. Le 4 devient un 1 et le 5 est parfois capricieux à s’afficher. Le coup de main vient petit à petit mais tout de même : lorsque la moindre mauvaise réponse s’avère être punitive sur votre entraînement (et bien plus encore lors de l’évaluation !), nous sommes en droit de pester sur la machine lorsqu’elle n’affiche pas les bons chiffres. Ainsi, une question nous taraude : certes, il est fort agréable d’écrire directement sur l’écran les réponses (avec le doux bruit du crayon qui écorche délicatement le papier) mais la reconnaissance s’avère être parfois hasardeuse… un pavé numérique n’aurait t-il pas permis d’éviter ce genre de déconvenues ?

Une fois cet entraînement terminé, vous pouvez tamponner votre calendrier : voilà le véritable symbole de votre travail du jour ! Un grand classique à nouveau… mais qui est devenu une petite marque de fabrique, nous prenons donc plaisir à estampiller chaque jour notre efficacité relative dans les divers exercices.

À l’ouverture du soft, pour la première fois, le nombre d’exercices d’entraînements s’avère être assez faible mais de nouveaux se débloqueront au fil des jours, renforçant quelque peu la durée de vie du soft. Malgré cela, l’intérêt reste quelque peu limité, avec la désagréable impression de réaliser toujours les mêmes tâches… sans véritable impact sur notre cerveau. Aussi, une certaine triche pourrait bien être possible dans certains exercices, nous laissant perplexes sur l’intérêt de ces entraînements.

Des nouveautés… au rendu mitigé

Si les grands classiques du soft sont bel et bien présents (comme le calcul rapide que nous vous présentions au début de ce test), d’autres exercices un peu plus originaux viennent s’immiscer dans le jeu. Certains feront notamment appel à la caméra infrarouge du Joy Con, ce qui n’a pas manqué de nous surprendre ! Une petite prise en main est nécessaire, mais rapidement vous devriez parvenir à réaliser une partie de Pierre – Feuille – Ciseau avec le docteur Kawashima. Mais attention… il va falloir suivre ses règles ! Pour gagner, il faudra parfois se laisser… perdre !

D’autres exercices mettant en scène les Joy con sont disponibles. Néanmoins, ces derniers reposent globalement sur les mêmes mécaniques et passé l’effet de surprise, il y a bien peu de chance que vous consentiez à consacrer plus de 10 minutes au même exercice…

Le grand frisson de l’évaluation ?

À peine vos entraînements terminés que vous serez pressés de faire votre évaluation vous donnant l’information que vous attendez tant : l’âge de votre cerveau. En effet, ces derniers exercices seront «  analysés  » afin d’estimer l’âge de votre cervelle. Sachez tout de même que nous avons commencé à 80 ans (avec quelques difficultés de reconnaissance de la console !) pour terminer à notre âge réel quelques jours plus tard, autour de la trentaine.

L’évaluation s’articule autour de 3 exercices mettant en scène votre cortex frontal (qui est véritablement le cœur de la cible du soft !). Il vous faudra faire preuve de rapidité, de réflexion et de logique. La mémoire sera aussi mise à rude épreuve…

N’espérez pas revenir sur votre score, cette évaluation n’est possible qu’une seule fois par jour. Eh oui l’intérêt du soft repose sur un entraînement quotidien suivi, et non sur une longue période de jeux… même si quelques extras viennent compléter les maigres exercices proposés.

S’occuper, faute de s’amuser

Après une courte demi heure sur le soft afin de réaliser vos entraînements et son évaluation…. que vous reste t-il donc ? Les développeurs ont eu la bonne idée d’inclure quelques sudokus plus ou moins difficiles. Une légère assistance permet aux débutants de savoir rapidement s’ils ont bien placé leurs chiffres… ou pas ! Bien entendu, il vous est possible de faire quelques annotations pour mieux appréhender les grilles les plus difficiles. Les sudokus s’avèrent ainsi une réussite et une façon de rester sur le soft.

D’autres petites surprises sont disponibles, notamment un jeu similaire à docteur Mario que vous débloquerez très rapidement.

Enfin, le soft offre la possibilité de «  jouer  » à deux autour de 3 petits exercices, assez similaires : compter des boites ou des oiseaux, ou encore lever un drapeau (votre Joy Con) dans la bonne direction. Si les deux premiers jeux s’avèrent être rigolos mais beaucoup trop courts, le jeu du drapeau nous a posé quelques difficultés dans la détection initiale des Joy Con.

Nintendo propose la possibilité de confronter les scores avec vos proches et amis, néanmoins cette fonction n’était pas encore ouverte à l’écriture de ce test. Un tournoi devrait aussi voir le jour, mais à l’heure de l’écriture de ce test, ce dernier n’est bien entendu pas encore disponible, il nous est de fait impossible de vous révéler quoique ce soit à ce sujet.

Et c’est tout.

Une efficacité relative, un amusement absent

Le docteur Kawashima a beau être sympathique, il risque de peiner à vous retenir sur son logiciel : faute de richesse du contenu, d’une détection discutable, et d’un intérêt limité, il est fort probable qu’une fois l’ensemble du contenu débloqué, le joueur se lasse fort rapidement de son entraînement quotidien (si ce n’est même avant…). Un entraînement qui laisse en outre lourdement perplexe sur l’efficacité de ce dernier… certes un peu de calcul mental et quelques exercices de mémoire ou de logique ne font pas de mal… mais êtes vous prêts à répéter les mêmes entraînements pendant plusieurs semaines…?

Enfin, soulignons qu’une grande partie du soft ne peut se jouer qu’en mode portable… tandis qu’une seconde partie implique de détacher les Joy Con. Les amateurs de la Nintendo Switch lite devraient apprécier…

Docteur Kawashima est disponible dans une version boite au prix de 30 euros en moyenne, cette version dispose d’un stylet offert. Ce dernier s’avère être de qualité et agréable à utiliser. En revanche, aucun étui n’est offert pour son rangement.

Le soft est aussi disponible sur l’eshop de la Nintendo Switch au prix de 27 euros environ.

Le saviez vous ?

Le docteur Kawashima consacre véritablement toute son énergie à étudier toutes les facéties de notre cerveau, il n’a guère le temps de jouer aux titres de la série ! Il avoue d’ailleurs ne pas tolérer que ses quatre garçons s’amusent aux jeux vidéos, il préfère en effet qu’il se «  consacrent à leurs études et à la communication avec la famille  ».

Il est aussi l’auteur du célèbre ouvrage «  60 jours pour entraîner son cerveau  » qui est aujourd’hui un best-seller mondial.

Conclusion
Malgré une certaine popularité, le docteur Kawashima n’est guère parvenu à nous faire apprécier son nouvel entraînement. Faute de contenu varié et suffisant pour stimuler l’intérêt et l’amusement du joueur, le soft risque de rapidement se retrouver dans le placard. Une déception notable puisque l’incorporation de nouvelles techniques propres à la Switch est respectée, ainsi qu’un petit mode deux joueurs. Une fois le soft autour d’une dizaine d’euros chez les revendeurs, pourquoi pas ! En attendant, préférez un bon carnet de sudokus, un memory pour adultes et la révision des tables de multiplication avec le bambin de la famille !
Points positifs
  • Quelques bonnes idées notamment l’usage de l’infrarouge du Joy Con
  • Quelques exercices à débloquer au fil des jours
  • Le sudoku, il n’y a que ça de vrai !
Points négatifs
  • Détection des chiffres parfois hasardeuse
  • Manque cruel de contenu
  • Des séances d’entraînements et d’évaluations rapidement répétitives...
  • Possibilité de triche dans certaines épreuves
  • Un intérêt sur le cerveau discutable...
  • Docteur Kawashima radote sévère !
cooky
Ecrit par
Deux passions dans la vie : le monde animal et le monde du gaming ! Adepte des belles plumes, je "switch" entre les poils et les manettes =) .

11 commentaires

  1. juju05 B

    Merci pour ce test. C’est perturbant de pas avoir de note mais le test en dit déjà bien assez.

    Répondre
  2. Juliuxx Potter

    Bizarre pour pas de note xD
    Ca confirme bien le fait que je ne l’achèterais pas LOL

    Répondre
  3. Man Uto

    Je pense me laisser tenter.
    J’avais apprécié les opus précédents

    Répondre
  4. martien martien

    NOOONNNNN pas les tables de multiplication 😉

    Répondre
    • Man Uto

      des mauvais souvenirs ?
      Allez récites nous ta table de 8

      Répondre
  5. Orchidia01

    Un supplément infra rouge mal exploité ^^” dommage là aussi pas pour la Lite…

    Répondre
  6. Docteur Kawashima a-t-il véritablement vocation à nous faire rester sur le soft des heures durant ? L’entraînement, qui se forge avec la répétition, est la base même du jeu, 10-15-20 minutes par jour, et on revient le lendemain ! J’apprécie personnellement, maintenant la rigueur doit faire son travail !

    Répondre
  7. Man Uto

    bon bin 80 ans pour moi
    Il y a du taff

    Répondre
  8. Dawnie

    J’en ai pas gardé de bons souvenirs :'(

    Répondre
  9. Man Uto

    bon, apres quelques jours … 34 ans, c’esr bien mieux 🙂

    Répondre

Leave a Reply to juju05 Cancel Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire