DRAGON QUEST III: The Seeds of Salvation (Nintendo Switch) – Le test

Dragon Quest III : The Seeds of Salvation est le dernier opus de la « Trilogie de Roto » qui comprend également les deux premiers épisodes de la saga : Dragon Quest I et Dragon Quest II : Luminaries of the Legendary Line. Comme les deux autres opus, Dragon Quest III est arrivée sur Switch le 27 février 2019 pour le plus grand plaisir des fans de la série et les amoureux du rétrogaming.

Une sortie qui fit date

Le jeu initial sort 1 an après Dragon Quest II, le mercredi 10 février 1988. Après les deux premiers opus, on peut dire que Dragon Quest a maintenant trouvé son public, ce qui n’était pas le cas 1 an et demi auparavant.Mais on ne peut parler de Dragon Quest III sans parler du phénomène qu’a déclenché sa sortie au Japon ! Le jeu est sorti en plein milieu de semaine et a provoqué un absentéisme record des adultes sur leur lieu de travail et des élèves sur les bancs de l’école. À l’époque, les sites de ventes en ligne n’existaient pas, les joueurs devaient donc faire la queue devant les magasins avant même leurs ouverture pour se procurer la cartouche tant convoitée. Mais ce mercredi 10 février, ce sont des files d’attentes énormes qui se forment devant les boutiques : on parle même de plusieurs kilomètres de files dans les quartiers de Shinjuku et d’Akihabara. Tous les journaux télévisés du pays en parlent et annoncent qu’environ 280 gamins ont été interpellés par les forces de l’ordre pour avoir séché les cours ! Cette sortie de jeu vidéo est historique, jamais la sortie d’un jeu n’avait provoqué un tel phénomène auparavant. C’est aussi un énorme coup de publicité, car plus personne au Japon ne peut ignorer l’existence de Dragon Quest III. Pas vraiment au goût des autorités, il sera demandé à Enix de faire quelque chose et c’est à partir de cette date que la société choisira de publier ses jeux DQ le samedi, ce qui en fait une série unique. Mais on peut se semander si Dragon Quest III méritait vraiment un tel accueil ?

Classe ou pas classe ?

Cet épisode est un cran au-dessus au niveau de la difficulté par rapport aux deux jeux précédents. Il vous faudra donc bien entraîner votre équipe dès le début, mais pas uniquement, car cette fois-ci, il faudra faire preuve de stratégie. En effet, les monstres sont plus intelligents ! Ils appelleront de l’aide et viseront les faiblesses de votre équipe. Et si vous ne faites pas attention, vous vous retrouverez vite en difficulté. Mais rassurez-vous, vous aurez les moyens de les contrer ! En plus du niveau de votre équipe, Dragon Quest III introduit les classes de personnage personnalisables. Vous devrez recruter votre équipe à l’auberge et choisir des guerriers, des mages, des voleurs… Ce concept de classe bien distincte est tout nouveau pour la série Dragon Quest bien, qu’il fut déjà été utilisé dans le premier Final Fantasy sorti en 1987, seulement quelques mois plus tôt.

Vous pourrez donc construire et améliorer votre équipe selon les ennemis que vous rencontrerez. En effet, grâce à des parchemins, vous pourrez modifier le job de vos équipiers : les stats et capacités dépendront de la classe du personnage. Seul le personnage principal possède une classe qui lui est propre, celle de héros. Il sera donc polyvalent et pourra utiliser des armes de guerrier, mais aussi utiliser la magie. En contrepartie, il montera de niveau moins vite. Ce système de classe rend les combats beaucoup plus intéressants. Il vous faudra viser les faiblesses des ennemis : attaque physique ou avec un des sorts de feu, de glace… Vous pourrez donner des instructions à chaque personnage individuellement ou leur donner des instructions globales pour que les combats se déroulent en automatique : privilégier le soin, ne pas utiliser de magie, combattre intelligemment… Ce mode est particulièrement pratique pour les phases d’xp qui sont toujours aussi présentes dans le jeu. C’est une belle amélioration !

L’histoire originelle d’une série bien installée

Outre le système de combat qui devient bien plus intéressant, l’histoire l’est également. Dans Dragon Quest III, nous incarnons le légendaire héros Erdrick dont les héros de Dragon Quest I et II sont les descendants. L’épopée du 3e opus se déroule donc avant les scénarios des 2 premiers. Le jour de ses seize ans, Erdrick se voit confier une mission par le roi en personne : pourfendre le terrible Baramos. Une tache bien lourde pour une jeune personne de 16 ans mais soit ! Ce jeu permettra aux fans de découvrir les bases de cette série et de comprendre la Trilogie de Roto (Erdrick se prénomme Roto en japonais). De plus, cette fois, l’anglais utilisé est plus abordable ! Les personnes qui ne sont pas à l’aise avec l’anglais auront toutefois du mal à saisir certains passages du jeu. Dragon Quest III reste un RPG et vous devrez parler à de nombreuses personnes afin de mener à bien votre quête. La carte est également plus vaste que dans les précédents jeux et vous devrez traverser encore plus de donjons, cavernes, biomes différents que dans Dragon Quest II, ce qui offre une durée de vie encore plus importante.

Normalement, Dragon Quest III vous propose de jouer un héros féminin ou masculin, mais sur la version Switch, le skin de votre personnage restera celui d’un homme. Les dialogues eux seront modifiés pour prendre en compte votre choix. Les graphismes du jeu sont très proches voir identiques à ceux Dragon Quest II. On reste dans du rétrogaming pur, bien que le système de sauvegarde amélioré « quick save » soit toujours présent. Les musiques remastérisées pour les versions mobiles sont très agréables et nous plongent dans l’univers familier des Dragon Quest : le thème reste toujours le même et est reconnaissable en quelques secondes. Le principe du jeu reste également inchangé. Vous devrez toujours monter énormément vos personnages de niveau pour avancer sereinement dans le jeu et bien sûr tout explorer pour ne rater aucun détail caché. Un conseil, fouillez bien les étagères et les placards de toutes les pièces que vous visiterez, l’équipe du jeu aime bien cacher des petits détails de l’histoire ou simplement des items.

Conclusion
Grâce à une traduction anglaise plus abordable que dans les deux jeux précédents, Dragon Quest se parcourt de manière plus agréable, même si cela peut toujours être frustrant de devoir jouer en anglais. Avec un gameplay remanié, le jeu est plus fluide et propose de nouvelles actions en combat qui sont vraiment agréables et améliorent notre confort de jeu. L’histoire est excellente et permet de bien comprendre l’essence de la série Dragon Quest. La musique, les graphismes et le design des monstres sont bien entendu ceux que tout le monde connaît Le titre est toujours aussi bon qu’à l’époque de sa sortie et est un bon moyen de découvrir la saga pour les fans qui ne l’avait pas encore acheté en version mobile.
Points positifs
  • Permet enfin de découvrir cet épisode de la saga mythique sur console
  • Un scénario vraiment bon
  • Le gameplay rétro amélioré par rapport aux deux précédents épisodes
  • Le système de classe personnalisable qui apporte du challenge et de la fraîcheur
  • L’intelligence artificielle des ennemis qui rend les combats plus complexes
  • La durée de vie
  • La musique de la saga
  • Les monstres au design d'Akira Toriyama
Points négatifs
  • Jeux en anglais
  • Petit bug lorsqu’on souhaite jouer un personnage féminin
  • Plus destiné au fan de la série qu’au reste des joueurs
  • Manque d’informations sur le nom des villes et sur la carte
7.3
Bon
Ambiance générale (musique/graphisme) - 8
Gameplay - 8
Traduction anglaise - 7
Durée de vie - 7
Intérêt - 7
Fun - 7
AkikoYunicia
Ecrit par
Gameuse, blogueuse accro à Nintendo, j’ai rejoint l’équipe de Nintendo Town en tant que testeuse. J’adore partager ma passion pour les JV, m’occuper de mes animaux et de mon blog.

2 commentaires

  1. Man Uto

    allez, maintenant si ils pouvaient nous apporter le 4-5-6, ca serait encore mieux 🙂

    Surtout le 5e, mon préféré 🙂

    Répondre
  2. Juliuxx Potter

    Bcp trop rétro pour moi LOL

    Répondre

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire