Snack World: Mordus de Donjons – Gold (Nintnedo Switch) – La preview

Avec une quinzaine de jours d’avance et beaucoup d’excitation, nous avons eu l’opportunité de débuter notre aventure au sein du très attendu Snack World sur Nintendo Switch. Cette session test parviendra-t-elle à répondre à nos premières attentes ? Partons à la découverte de ce drôle de Snack, qui ne manque ni de charme, ni d’humour !

Notre rencontre commence par une adorable vidéo faisant office de karaoké, laissant la part belle aux côtes de porcs. Oui, oui, aux côtes de porcs ! Très fun et bien réalisé, ce clip vidéo est une parfaite entrée en matière de ce jeu qui refuse de suivre tous les codes bien définis du jeu vidéo traditionnel.

Suite à cette petite chansonnette, le moment est venu de créer son personnage : une personnalisation plutôt poussée est disponible, permettant à tout un chacun de concevoir le héros de ses rêves, qu’il soit à son image ou non. Et… c’est partiiiiiiii !

L’aventure des héros, les vrais !

Tout débute par votre évanouissement aux portes du château de la charmante ville de Tutti Frutti. La princesse, capricieuse mais pas bien méchante, souhaite vous prendre sous son aile et demande à son cher petit papa de vous venir en aide. Aux ordres de sa petite fille chérie, ce dernier s’exécute immédiatement et sans trop comprendre d’où vous venez, ni même qui vous êtes, vous voilà sain et sauf mais avec désormais le devoir de répondre aux caprices de la princesse. Et la tâche s’avère déjà fastidieuse aux vues des multiples quémandes de la jeune fille…

Totalement en français, vous êtes appelé à participer aux dialogues en choisissant quelle réplique donner à telle ou telle remarque. Néanmoins, nous ne sommes pas certains que ces choix soient véritablement importants pour le déroulement de l’histoire… mais ils ont le méritent de rendre l’immersion dans l’univers toujours plus poussé.

Afin de vous aider dans cette aventure, de nombreux gadgets vous sont offerts. Ces derniers vous permettront de porter plusieurs armes en même temps, de sauvegarder votre aventure et bien d’autres choses encore. Délivrés sous forme de permis, ils permettent de débloquer multiples capacités au fil de votre aventure, notamment le multijoueur. Nous n’insisterons pas sur le multijoueur au cours de cette preview puisque nous n’avons guère pu le tester. Mais il semblerait que ce dernier permette la création d’une véritable communauté autour du jeu, ainsi que de bonnes parties de franches rigolades à plusieurs.

En revanche, nous avons fait la connaissance des Snack : oubliez votre sandwich au poulet et autre hot-dog (quoique la nourriture est tout de même bien présente dans ce jeu !), les Snack ressemblent davantage à de petites créatures qui viennent combattre à vos côtés. De quoi pimenter toujours plus l’aventure… Nous avons hâte d’en apprendre plus à leur sujet !

Un RPG (royaume palatial grandiose), un vrai !

Si l’humour et de nombreuses originalités sont bel et bien de la partie (avec des dialogues percutants notamment), les amoureux des RPG traditionnels ne seront aucunement déboussolés : vous êtes un héros, pas bien fort au début, prêt à engloutir de l’expérience encore et encore au fil de combats multiples et variés, avec un arsenal d’armes et d’équipements de plus en plus performants, avec pour mission l’accomplissement de nombreuses quêtes.

Ces quêtes se classent en deux catégories : celles qui seront indispensables pour progresser dans l’histoire, et les quêtes annexes (probablement indispensables pour progresser dans les niveaux de votre héros !). Une fois l’une de ces missions acceptée, il vous est indispensable de bien vous préparer : le bon équipement, les bons objets et les bons coéquipiers (pour celles qui demandent un coéquipier). Une fois que vous êtes prêt, la quête peut être lancée n’importe où, vous serez alors projeté directement sur le lieu à parcourir pour atteindre les différents objectifs.

Comme tout bon RPG, les combats sont nombreux et impliquent de multiples ennemis variés. Les attaques sont aisées à réaliser : en temps réel, il vous suffit de frapper l’ennemi en appuyant sur Y. Le changement d’arme s’effectue aussi par la pression d’une simple touche, les développeurs ont d’ailleurs eu la bonne idée de faciliter la tâche des joueurs en affichant distinctement à l’écran s’il est préférable, ou non, de changer l’arme actuelle pour combattre au mieux l’ennemi. Certains adversaires seront alors plus sensibles à vos coups d’épée… tandis que d’autres ne résisteront pas à votre hache !

Les objectifs qui vous sont confiés peuvent être multiples, mais les missions semblent suivre majoritairement la même ligne de conduite : traverser une zone ou un donjon parsemé d’ennemis aléatoires, avec quelques surprises éparpillées en chemin, et un gros méchant à la fin ! Une fois ces péripéties traversées avec succès, un portail est ouvert afin de vous téléporter en ville en toute simplicité ! Avant de retrouver la quiétude de Tutti Frutti, une avalanche de récompenses vous est prodiguée selon votre jeu au cours de la quête qui vient de s’achever : absence de KO, réalisation de gros dégâts, etc. Soyons de brillants héros pour cumuler un maximum de récompenses !

En mission ou simplement en ville, de nombreux petits détails sont particulièrement appréciables afin de profiter à fond du jeu sans pour autant s’enquiquiner avec des tâches répétitives et sans intérêt. Ainsi, une carte sera toujours disponible pour vous aiguiller au mieux, avec de multiples repères et pastilles colorées, vous y retrouverez sans mal votre direction, les objectifs et les récompenses. En ville, il vous sera même possible de vous téléporter directement dans un bâtiment spécifique, ou simplement de courir sans limite n’importe où… un véritable bonheur !

La mignonnerie, la vraie !

Sans surprise mais avec joie, l’univers de Snack est véritablement mignon et plein de charme. Si les textures peuvent parfois être légèrement simplistes, l’ensemble reste particulièrement coloré, avec un esprit légèrement enfantin qui devrait néanmoins séduire petits et grands. L’intérieur des bâtiments y est soigné, avec des décorations et du mobilier joliment dessinés. Les villes semblent cependant un peu mieux réussies que les vastes étendues extérieures ou les donjons, manquant quelque peu de détails quant à eux. Néanmoins, rappelons que nous n’avons testé qu’une petite partie du jeu…

L’esthétisme est poussé jusque dans les menus, puisque ces derniers sont particulièrement clairs mais approfondis. Les développeurs y ont laissé de multiples astuces un peu partout afin que le joueur ne se sente jamais perdu dans les nombreux aspects paramétrables et modifiables du jeu.

Snack sortira sur Nintendo Switch le 14 février prochain : disponible sur l’eShop ou bien dans une version boîte, il sera disponible pour 50 euros environ.

cooky
Ecrit par
Deux passions dans la vie : le monde animal et le monde du gaming ! Adepte des belles plumes, je "switch" entre les poils et les manettes =) .

3 commentaires

  1. Man Uto

    Il a vraiment l’air sympa

    Répondre
  2. Man Uto

    Mais… NINTNEDO SWITCH ?

    Répondre
    • CJ

      J’ai trop hâte !!!

      Répondre

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire