13 nouveaux jeux annoncés sur Nintendo Switch

Et hop, la tournée du jour.

Spike Chunsoft et Acquire ont profité du Tokyo Game Show 2019 pour annoncé Katanakami, un spin off de The Way of the Samurai. Ce sera un A-RPG en vue du dessus. Prévu pour début 2020, le 20 février au Japon, en boite et demat’ sur l’eShop, on apprend que la version Européenne arrivera finalement le même jour mais que sur l’eShop pour $29.99

.

JanduSoft annonce Spartan Fist sur l’eShop Nintendo Switch pour le 28 février.

Autre annonce, Chaos Code: New Sign of Catastrophe semble en route pour une sortie sur Nintendo Switch. Un classement est récemment apparu à Taiwan, suggérant que FK Digital sortira son titre sur la console de Nintendo par l’intermédiaire de l’éditeur Arc System Works.

Le dernier jeu de la série A-Train à apparaître sur une plateforme Nintendo était A-Train 3D pour 3DS en 2014 / 2015. Aujourd’hui, le développeur Artdink a révélé qu’un nouvel opusest prévu pour Switch.

“Une réunion d’affaires à Kyoto ce mois-ci encore… En fait, une version Switch de A-Train est secrètement en cours. Ce sera la nouvelle et première sortie Nintendo Switch A-Train après la version 3DS !”


Lines XL sortira la semaine prochaine sur l’eShop de la Nintendo Switch, le 20 février, et en précommande à un prix de 1.99€.

Hamster annonce la sortie du titre Arcade Archives Sasuke VS Commander sur le Nintendo eShop de la Nintendo Switch pour une sortie dès demain en Europe à un prix de 6.99€.

Wintermoor Tactics Club arrivera cette année sur Nintendo Switch:

SAT-BOX publie le jeu de basket-ball Tsukue de Basuke (Desktop Basketball) sur la boutique en ligne japonaise Switch le 27 février 2020 au prix de 850¥ avec préchargement en direct à partir du 13 février. Tsukue de Basuke vous permet de choisir entre des équipes de 3 et 5 joueurs et de jouer en co-op jusqu’à 4 joueurs. C’est le 7e jeu de la série Tsukue sur Switch après le  bowling, le dodgeball, le ping-pong, le rugby ou encore le football.

 

Beep publie cette semaine (13 février 2020) trois jeux sur l’eShop japonais Switch : le jeu de plateforme Deadlings, 549 yens, le jeu de course Little Racer, 1 099 yens, et le jeu de tir Nougui Alien (It came from space and ate our brains), 1 799 yens.

Knightin’+ arrive le 21 février sur l’eShop.

Rejoignez le courageux Sire Lootalot dans sa quête épique dans cette courte aventure Zelda-lite ! Explorez et frayez-vous un chemin à travers les donjons remplis de pièges, d’énigmes et d’artefacts magiques. Et, bien-sûr, montrez aux boss qui est le patron.

Knightin’+ est un jeu d’aventure classique créé par une seule personne (Et oui, c’est moi !) inspiré par les chefs-d’œuvres des années 90.
Alors à quoi pouvez-vous vous attendre venant de ce jeu ? Résumons.

  • Une expérience de jeu d’aventure typique (exploration de donjons, combats contre des monstres, énigmes à résoudre, ramassage de butins, déverrouillage de nouvelles habilités, passage au donjon suivant…)
  • Une histoire sarcastique (qui ne doit surtout pas être prise au sérieux)
  • Des graphismes raffinés en pixel art
  • Une bande son accrocheuse
  • Support complet de la manette

Operencia: The Stolen Sun est annoncé sur Nintendo Switch, Operencia : The Stolen Sun comprend tout ce dont vous appréciez des classiques Dungeon crawler vue à la première personne, avec une amélioration de l’expérience RPG tour par tour avec des sensibilités modernes typiques de la vieille école.

L’hommage moderne du Studios Zen aux classiques Dungeon crawler vue à la première personne vous conduit au pays dénommé Operencia; un monde féerique anticonformiste qui est inspiré d’une terre lointaine référence dans d’innombrables contes populaires hongrois. Un système de combat à l’ancienne ; au tour par tour, incorporé d’une inspiration de la mythologie d’Europe centrale, le tout afin de vous procurer une expérience RPG unique et familière.

Où histoire Et Légende Se Bravent

Operencia abrite un mélange intriguant de mythologie inexplorée et de versions féeriques des lieux historiques actuels (par exemple, Deva Fortress, Balyanyos) et des personnages (par exemple, Attila, Les sept chefs Magyars), tous réunis pour former un nouvel univers de jeu harmonieux. Plusieurs des sept membres de votre équipe sont influencés par des héros de comptes négligés il y a des centaines d’années, tels que le courageux chevalier Mezey et Sebastian le Dragon Slayer .

Un Conte Pour Les Décennies

Une force inconnue a enlevé le Roi Soleil Napkiraly, laissant Operencia dans un état d’obscurité perpétuelle – et de malheur final. Des tombeaux royaux cachés aux châteaux maudits, en passant par l’ascension de l’arbre du monde pour atteindre la forêt de cuivre du pays des dieux, explorez divers contextes aux quatre coins du pays … et bien au-delà. Chaque endroit peut se vanter d’un atmosphère unique à lui, d’un style visuel, d’une conception de niveau et casse-tête, et la plupart de ça se déroule entièrement à l’extérieur.

Une Présentation Somptueuse

Des scènes cinématiques dessinées à la main à couper le souffle et de fabuleux portraits de personnages en 2D donnent vie à l’histoire avec un style incomparable à tout autre jeu. Plus de 30 rôles colorés sont pleinement exprimés par le biais de performances authentiques de premier plan jusqu’aux racines européennes du jeu.

Des Puzzles partout

Allant des énigmes complexes à la sélection des ingrédients appropriés pour la création de nouveaux objets, des dizaines de puzzles remettent en question votre intelligence dans tout Operencia.

Gameplay Classique Et Exploration

Outre un système de combat pleinement stratégique au tour par tour, plein de sorts et d’aptitudes spéciales à exécuter, le mouvement basé sur des tuiles encourage l’exploration approfondie de chaque zone. Afin d’avoir un défi supplémentaire, activez le mode Cartographe pour tracer vous-même chacune des 13 cartes. Combien de secrets allez-vous dénicher?

Autres Éléments Fondamentaux

  • Explorez 13 niveaux variés remplis de puzzles
  • Vainquez plus de 50 types d’ennemis
  • Basculez entre 7 personnages entièrement évolutifs (et mémorables)
  • Les paramètres de difficulté robustes vous permettent de sélectionner des options telles que la limitation des sauvegardes, la mise en œuvre de permadeath et la désactivation du mappage automatique afin de créer pour vous soi-même
  • Des visuels époustouflants produits par Unreal Engine 4
  • Une partition orchestrale épique composée par Arthur Grosz
  • Environnements, ennemis et objets entièrement en 3D, ainsi que des effets sonores haute-fidélité(Hi-fi) avec ombres et éclairages dynamiques
  • Qualité de production et finition AAA Indie avec des voix, des bandes sonores, des cinématiques et des écritures de premier plan.

AkikoYunicia
Ecrit par
Gameuse, blogueuse accro à Nintendo, j’ai rejoint l’équipe de Nintendo Town en tant que testeuse. J’adore partager ma passion pour les JV, m’occuper de mes animaux et de mon blog.

6 commentaires

  1. Man Uto

    sacré listes.
    Je retiens 4 Titres: Operencia, Knightin’+ , Wintermoor Tactics Club et Katanakami

    Répondre
  2. martien martien

    moi c’est vraiment Operencia qui m’a tapé dans l’oeil !

    Répondre
    • Man Uto

      oui il a l’air plus que sympa.
      Et le donjon crawler de ce type, il n’y a pas tant que cela. Je me suis fait un kiff récemment, en me refaisant Lands of Lore – The Throne of Chaos 🙂

      Répondre
  3. Juliuxx Potter

    Sa va, je suis soulagée, rien ne m’attire : ouf !

    Répondre
  4. martien martien

    @Manuto, tu as joué sur quel support à Lands of Lore ???

    Répondre

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire