Nintendo balance le leaker de Pokémon Épée et Bouclier

Comme vous vous en souvenez surement, une fuite massive de Pokemon Épée et Bouclier s’est produite quelques semaines avant la sortie officielle du jeu, ce qui a incité Nintendo et la société Pokemon à engager une action en justice pour identifier les responsables.

Aujourd’hui, Nintendo et The Pokemon Company ont publié une déclaration conjointe confirmant qu’ils ont attrapé l’une des personnes derrière la fuite. Dans ce cas, le leaker était un contributeur du Fansite Portugais Nintendo FNintendo, qui a reçu une première copie du jeu pour test en avance. En raison de leur non-respect de la confidentialité, Nintendo a décidé de rompre tous les liens avec le site.

Début novembre, Nintendo a identifié un certain nombre de photographies prises lors du jeu qui ont révélé plusieurs nouveaux Pokémon inopinés de Pokemon Sword et Pokemon Shield.

Ces photographies avaient été publiées en ligne et Nintendo, en collaboration avec The Pokemon Company, a rapidement identifié la personne responsable de ces fuites et a pris des mesures immédiates.

Ces Pokémon ont été divulgués par un critique du site portugais FNintendo, qui avait reçu une première copie du jeu à des fins de futur test. Lui et FNintendo n’ont pas réussi à manipuler du matériel confidentiel, ce qui a entraîné une violation claire de l’accord de confidentialité entre Nintendo et le média. En conséquence, Nintendo ne travaillera plus avec FNintendo.

Nintendo protégera toujours sa propriété intellectuelle et ses marques. Les fuites ne nuisent pas seulement à Nintendo, mais aux milliers d’employés qui travaillent dur pour commercialiser des jeux et aux millions de fans du monde entier qui attendent avec impatience des nouvelles et des surprises.

Surprendre et ravir les joueurs à travers de nouvelles expériences est une passion partagée pour Nintendo et The Pokemon Company. Nous explorerons toutes les pistes pour préserver les surprises des joueurs des futurs titres Pokémon.

FNintendo a également publié sa propre déclaration sur la question, où ils se sont excusés auprès de Nintendo et de The Pokemon Company.

AkikoYunicia
Ecrit par
Gameuse, blogueuse accro à Nintendo, j’ai rejoint l’équipe de Nintendo Town en tant que testeuse. J’adore partager ma passion pour les JV, m’occuper de mes animaux et de mon blog.

5 commentaires

  1. Man Uto

    Ce n’était un pas un leaker, mais un lanceur d’alerte….

    Répondre
  2. Pikaman

    rompre un contrat de confidentialité, faut vraiment avoir aucune race, surtout sur un jeu reçu autant en avance et donc pas en version définitive, ce que le site devait très bien savoir… Sur le coup je trouvai ca mitigeant mais en fait non, pas mitigeant du tout. C’est juste sale et putaclic ce qu’ils ont fait.

    Répondre
    • Man Uto

      après, le site, n’est peut être aussi qu’une victime dans l’histoire, ils ne connaissaient peut être pas les agissement de leur employé

      Répondre

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire