Bridge Constructor Ultimate Edition (Nintendo Switch) – Le test

Chacun d’entre vous (oui toi derrière ton écran, je te cause !) a développé depuis l’enfance des phobies plus ou moins intenses. Certaines sont communes, comme la peur de prendre l’avion, de croiser des araignées ou encore des serpents, tandis que d’autres sont plus originales, comme la crainte incontrôlable de la foule bien connue sous le terme savant d’agoraphobie. Mais il y en a une particulièrement atypique et pourtant bien réelle pour certains d’entre nous… et notamment pour l’un des testeurs de Nintendo-Town : la phobie de la chute, et notamment de l’écroulement des… ponts. Prenant le mal par le mal, ClockStone propose un semblant de thérapie, ou un traditionnel jeu de casse-têtes pour les autres. Et vous, ça vous angoisse les ponts ?

Développé par ClockStone et édité par Headup Games, Bridge Constructor vous propose de vous mettre dans la peau d’un maître d’œuvre en charge de la construction d’une multitude de ponts. Ces derniers doivent permettre de rejoindre un point A à un point B (avec parfois quelques haltes intermédiaires), tout en garantissant un maximum de sécurité à ceux qui oseront le traverser avec les cargaisons les plus lourdes, sans pour autant ruiner le budget des braves concitoyens. Autant vous dire qu’il y a du pain sur la planche… ou des camions sur les ponts.

Droit à l’essentiel :

Les chantiers n’attendent pas (quoique…). Inutile de se perdre dans des présentations sans intérêt, vous voilà projeté dans le vif du sujet. Néanmoins, un petit tutoriel vous permettra au fil de votre progression de prendre en main toutes les nouvelles ficelles pour mener à bien votre projet. Petit bonus, et non des moindres, le jeu est totalement disponible en français, même si la lecture sera vite faite, comme vous vous en doutez. Au lieu de cela, il va falloir vous retrousser les manches pour parvenir à bâtir LE pont idéal.

Sur le pont d’Avignon, on y danse tous en rond !

La construction d’un pont s’effectue en plusieurs étapes. Dans un premier temps, repérez bien à quel endroit doit vous mener votre construction. Il sera peut-être nécessaire de réaliser quelques pentes ou encore quelques passages intermédiaires pour atteindre le point d’arrivée.

Le jeu est accessible aussi bien sur dock qu’en mode portable. Mais ce dernier dispose d’un atout considérable : le tactile. Il y est aussi nettement plus agréable (et plus rapide) de construire votre pont, même si certains doigts un peu trop charnus risquent de faire perdre en visibilité. Néanmoins, l’ensemble reste intuitif : il vous suffit de sélectionner votre matériel et de faire glisser votre doigt (ou votre curseur) sur l’emplacement de votre choix. Une grille peut être ajoutée afin d’améliorer sensiblement la précision de la construction.

Plusieurs types de matériaux sont disponibles, avec un degré de solidité (et un budget) distinct. Vous l’aurez compris : il va falloir jongler entre la solidité et la gestion de votre porte-monnaie. En effet, les matériaux les plus solides sont aussi les plus coûteux et il ne sera malheureusement pas possible de les sélectionner à outrance. Néanmoins, il est possible de recommencer encore et encore la construction de son pont sans être pénalisé. Aussi, il n’existe pas une seule et unique solution… À vous de trouver celle qui vous semble la plus intuitive. L’ajout de structures permettant de renforcer la solidité de votre pont sera indispensable et vos talents de bâtisseur seront mis à rude épreuve…

Une fois que vous êtes convaincu de la qualité de votre construction, il vous est nécessaire de le tester en situation « réelle ». La circulation de voitures ne devrait pas vous poser trop de soucis… celle de camions devient un peu plus délicate… ne parlons pas des trains plus ou moins lourds ! Et ne nous dites pas que vous allez prendre plaisir à voir ces pauvres véhicules s’écraser comme des petites noisettes après l’effondrement de votre pont… C’est une phobie chez nous ! Quoi… pas chez vous ?!

Plus vous parviendrez à réaliser des ponts solides, capables de supporter les plus gros véhicules, plus vous engrangerez de points. Et plus vous pourrez crâner.

Un pont dans son salon ?

Si de nombreux ponts de France sont synonymes d’une véritable œuvre architecturale, difficile ici de s’extasier devant les constructions possibles de Bridge Constructor. En effet, malgré un contenu très correct (qui viendra se rénover au fil des mois comme le laisse présager le menu du jeu) qui permet une certaine rejouabilité puisqu’il est possible de construire plusieurs ponts « passables » par niveau, l’ensemble n’est pas de toute beauté. Oubliez la finesse des ponts parisiens surplombant la Seine : ne gardez à l’esprit que votre objectif principal qui n’est autre que de passer d’un point A à un point B. Quelle idée aussi de mettre des fioritures sur les ponts… Ce n’est pas comme s’ils étaient empruntés par des milliers de personnes par jour pour certains !

Si les graphismes des ponts sont donc simplistes, la musique n’aguichera pas davantage votre curiosité. Discrète, elle ira même jusqu’à se faire oublier, vous laissant avec vos réflexions intensives sur la construction de telle ou telle structure pour éviter que tout ne se casse la figure lamentablement.

En revanche, l’esthétisme des décors est d’une qualité nettement supérieure. Différents environnements vous seront proposés, et même si vos ponts resteront assez fades, la montagne et les divers milieux qui engloberont vos travaux seront plutôt chatoyants à l’œil… Admirez-les quelques instants, avant de vous remettre à l’ouvrage !

Comme son nom l’indique sans équivoque, cette version Switch inclut les DLC précédents propres à Bridge Constructor : vous y retrouverez ainsi une ribambelle de ponts improbables à construire, jouant sur les pentes et les différences de niveaux, sans oublier les trains, nécessitant une solidité exemplaire de vos ponts fraichement construits.

Bridge Constructor Ultimate Edition est disponible sur l’eShop de la Nintendo Switch au prix de 15 euros environ.

Le saviez vous ?

Le Pont Neuf est le plus ancien pont de Paris, sa construction date en effet de la fin du 16e siècle. À cette époque, les ponts étaient principalement construits en bois et surmontés par des habitations… malheureusement, ces derniers s’effondraient et forts de ces expériences malheureuses, les architectes de l’époque décidèrent de réaliser le premier pont en pierres et surtout dépourvu d’habitation ! C’est ainsi que le Pont Neuf fut construit et qu’il demeure aujourd’hui l’une des merveilles parisiennes dont se délectent les touristes du monde entier.

Conclusion
Sans révolutionner le genre, Bridge Constructor offre aux adeptes des jeux de casse-têtes de nombreux challenges à relever, laissant le joueur aux commandes d’un architecte des ponts, en ville, à la campagne ou à la montagne. Avec une prise en main relativement intuitive, le soft offre suffisamment de challenge pour susciter l’attention des joueurs. Sans être exceptionnel, le contenu général reste correct, avec plusieurs ponts possibles par niveaux. Attention tout de même pour les phobiques : les effondrements de ponts seront nombreux !
Points positifs
  • Bonne prise en main, bonne visibilité en mode dock, tactile intuitif en mode portable
  • Bonne durée de vie avec des niveaux de plus en plus difficiles
  • Construire des ponts pour permettre la circulation des voitures, c’est bien. Construire des ponts pour la circulation des trains, c’est encore plus fort !
  • Plusieurs solutions sont parfois possibles pour un seul et même niveau : du moment que les véhicules circulent, c’est gagné !
  • Totalement traduit en français
  • De jolis décors...
Points négatifs
  • ... mais des ponts pas toujours très jolis (bien qu’avec une architecture impressionnante pour les niveaux les plus corsés !)
  • Répétitif dans l’ensemble
  • Accrochez-vous, ce n’est pas toujours chose facile de construire des ponts solides avec un petit budget !
7
Bon
Graphismes - 6.5
Jouabilité - 8
Durée de vie - 7.5
Fun - 5
Challenge - 8
cooky
Ecrit par
Deux passions dans la vie : le monde animal et le monde du gaming ! Adepte des belles plumes, je "switch" entre les poils et les manettes =) .

2 commentaires

  1. Man Uto

    je jouais au même genre de jeu sur mobile et j’adorais.
    Une version ++ sur switch, je suis forcement intéressé

    Répondre
  2. Juliuxx Potter

    J’ai bien aimé le stream 😛

    Répondre

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire