Maman a caché mon jeu ! 2 (Nintendo Switch) – Le test

Après un premier opus sorti en 2017 sous le titre Mom Hid My Game !, voilà qu’un deuxième opus débarque et se paye en plus un titre en français… Découvrons ensemble les tribulations de cette maman avec son joueur de fiston !

Maman a caché mon jeu !

À l’origine, Maman a caché mon jeu ! est un titre sorti sur téléphone en 2016 avant d’être porté sur Nintendo 3DS et Nintendo Switch en 2017 ! Il met en scène un garçon qui se fait confisquer sa console (ressemblant un peu à une Nintendo DS) par sa maman ! Il va donc falloir trouver où elle l’a cachée, au fil des différents tableaux qui composent le jeu… sans se faire surprendre par maman ! Vous devrez donc fouiller sous le canapé, dans le réfrigérateur, derrière les rideaux et parfois même utiliser des objets ou des animaux comme des taureaux ou… des girafes ?! pour arriver à vos fins !

À la recherche de la console cachée !

Maman a caché mon jeu ! se présente sous la forme d’un jeu de recherche d’objets avec un soupçon de réflexion et surtout beaucoup d’humour ! En effet, la première chose qui marque quand on démarre la partie est le côté très cartoon (façon Tom & Jerry par exemple) qui est constant tout au long du jeu. Ne soyez pas surpris donc de croiser des serpents, des taureaux et même des voitures dans votre salon ! Souvent, les situations sont abracadabrantesques mais forgent l’identité du jeu ; on s’amuse de ces situations impossibles et on se demande souvent où maman a bien pu se cacher (et surtout où elle a caché notre console). Les lieux, cependant, sont limités au salon, parfois à la cuisine de notre héros et chaque niveau donne une recherche qui se fait sur un ou au maximum deux tableaux ! C’est peu, mais ça permet de jouer des parties rapides, l’idéal pour des petits trajets.

Vous l’aurez compris, l’objectif sera donc de retrouver votre chère console et pour ce faire, il faudra fouiller la (ou les pièces) du niveau en fouillant dans les tiroirs, les placards ou derrière les rideaux. Notons un premier bon point, l’écran tactile de la console est utilisé, ce qui permet de faciliter les recherches ; il suffit alors de toucher un objet pour l’ouvrir ou le ramasser (il est également possible de jouer avec la manette en utilisant un curseur en forme de main). De notre côté, en fonction des niveaux, nous avons parfois utilisé l’une ou l’autre des méthodes, sachant qu’il est tout à fait possible de combiner les deux durant une partie !

Rien sous le taureau ni dans la voiture au milieu du salon… Peut-être dans le bec du pélican ?

Comme nous le disions plus haut, les parties sont relativement courtes, il faut souvent moins d’une minute pour terminer un niveau (sauf si vous bloquez vraiment). Il n’y a toujours qu’un seul moyen de finir un niveau et de retrouver ainsi la console ! Mais si vous ne trouvez pas, vous aurez la possibilité de gagner un (ou deux en fonction des niveaux) indices donnés par votre grand-père, luchador à ses heures perdues, via une partie de Memory. L’idée est originale, même si dans l’absolu, il est impossible de perdre ; si vous perdez le Memory, ce ne sera pas grave, il suffira de le refaire (sachant que les cartes ne changent pas de place) et vous obtiendrez de précieux indices. Malheureusement, ces indices s’avèrent parfois trop précis et donnent souvent la réponse sur les actions à mener ! En revanche, le bon point là-dedans est que le jeu est entièrement sous-titré en français, ce qui le rend parfaitement accessible.

Parlons des énigmes quand même ; c’est un peu le cœur du jeu ! Il faudra donc fouiller les lieux minutieusement et parfois faire attention à certains placards où se cache votre maman, car si elle vous chope, ce sera le Game Over assuré ! Pas de soucis évidemment, vous pourrez reprendre le niveau depuis le début.

L’un des gros points forts du titre est le renouvellement des énigmes : le jeu s’amuse souvent de ce qu’on « apprend » dans certains niveaux, pour nous pousser à faire le même choix, alors qu’en fait, il en est tout autrement. Par moment, il faudra également jouer avec les éléments du décor (forcément), mais aussi avec ce qui est affiché à l’écran… Pas de bouton pour aller sur la pièce d’à côté ? Peut-être que je pourrais utiliser ce bouton ramassé par terre pour y aller ? Les situations cocasses, avec les voitures au milieu du salon ou le pélican dans la cuisine, permettent une variété bienvenue… Le seul regret est qu’on voit assez vite le bout des cinquante niveaux que comporte le jeu. Vous pourrez éventuellement y revenir pour débloquer et revoir les cinquante-six apparitions de la maman au fil de votre partie (et dans ce cas, il faudra parfois provoquer un Game Over).

Un petit mot rapide sur les graphismes qui, même s’ils sont assez simples et font très « dessinés à la main », fonctionnent bien. Simple et efficace en somme, tout comme la bande-son du titre d’ailleurs, qui se résume à une piste (au rythme plutôt entraînant), qui peut toutefois finir par casser les oreilles à la longue… Mais elle a le mérite de coller à l’ambiance du jeu !

Conclusion
Malgré sa durée de vie très courte (comptez 1h30 en traînant pour tout débloquer), nous avons enchaîné les cinquante niveaux que compte le titre sans nous ennuyer. Néanmoins, pour 4,99 €, nous trouvons l’heure de jeu un peu trop onéreuse… En revanche, si vous le voyez passer à 0,99 €, il saura vous occuper et mine de rien, vous faire travailler les méninges dans certains tableaux !
Points positifs
  • Le côté cartoon de certaines situations.
  • Le renouvellement des énigmes.
  • Possible de jouer avec l’écran tactile !
  • Les endroits où se planque la maman.
Points négatifs
  • La durée de vie très courte (1h30 au max pour tout finir)
  • Certaines énigmes pas évidentes.
  • Les indices donnent souvent les réponses.
  • Nous aimerions des énigmes en plus !
5.5
Moyen
Durée de vie - 1.5
Graphismes - 6.7
Renouvellement des énigmes - 7
Maniabilité - 6.7
Bruce WAYNE
Ecrit par
Traducteur du langage Rasta de l'espace. Illustrateur à ses heures perdues. => https://instagram.com/djuborregan Testeur. Recherche un portail dimensionnel plus grand.

1 commentaire

  1. Man Uto

    Ils ont osé un 2e opus, le premier a du bien marcher

    Répondre

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire