Ultra Space Battle Brawl (Nintendo Switch) – Le test

Développé par le studio Indonesien Mojiken Studios, Ultra Space Battle Brawl (USBB) est un jeu assez particulier puisqu’il mélange le principe de l’éternel Pong avec celui des jeux de combats.

1-0 ! Balle au centre.

USBB se passe comme son nom l’indique dans l’espace, ce qui permet de justifier les déplacements de vos personnages qui semblent voler librement dans l’arène. Le but est simple, vous et votre adversaire disposez d’un cristal (protégé par une couche de poussins pouvant encaisser deux coups de balle) qui fait office de cible pour réduire les points de vie de l’autre.
Contrairement à tout jeu de combat vous ne devrez pas frapper votre adversaire directement donc mais à l’aide d’une balle placée au centre que vous devrez envoyer valser dans le camp de votre adversaire en essayant de glisser des frappes précises dans les endroits vulnérables de sa défense, la palette de coups disponible se limite uniquement à frapper la balle, déclencher votre ultra et réaliser des petits dashs (qu’il sera vital de maîtriser en mode histoire), la prise en mains est donc très simple.

Les 8 combattants disponibles dans le jeu disposent tous de statistiques différentes mais plus particulièrement de “supers” qui les rendent uniques, ces derniers sont assez variés vous pourrez par exemple cloner la balle brièvement infligeant deux fois plus de dégâts, aspirer la balle quand elle est à proximité ou encore une capacité plus défensive permettant de voler les poussins adverses pour consolider la défense de votre cristal.

L’ambiance générale du jeu ne se prend pas au sérieux, le style est en pixel art avec des effets visuels surfant sur la vague du rétro/synthwave et les effets sonores des doublages parodient l’accent japonais des annonceurs de jeux de combats classiques en permanence ce qui apporte une touche d’humour qui est la bienvenue. Que ce soit visuellement ou grâce aux musiques, le thème arcade se montre vraiment bien, on pourrait même croire que le jeu vient tout droit de l’époque NeoGeo.

ULTRA !!

Concernant les modes de jeu vous disposez d’un classique mode histoire qui vous propose d’enchaîner les adversaires avec des stages bonus dans lesquels vous testerez votre précision sur des poussins, ce mode permet d’en apprendre plus sur l’histoire de chaque personnage et également de débloquer des artworks pour le mode galerie.

Pour le solo ce sera tout puisque l’intérêt principal du titre réside dans son mode versus, vous pourrez ainsi vous affronter jusqu’à 4 joueurs (ou 3 bots) sous toutes les configurations possibles en équipes de 2 maximum (1v1, 2v2, 1v2) avec la possibilité si vous le souhaitez de remplir les emplacements vides avec des bots à la difficulté réglable (les bots lvl 5 sont infernaux).
Pour changer un peu les 5 stages différents modifient les emplacements des cristaux et des poussins qui les protègent pour ajouter un peu de piment, vous pourrez ainsi avoir à défendre tout le côté de votre écran, juste les coins ou encore l’une des configurations les plus cruelles, un petit bout de cristal en mouvement entouré de poussins ce qui peut être fatal en cas d’entrée d’une frappe adverse dans un petit trou avec tous les rebonds qui se passeront à l’intérieur.

Conclusion
Ultra Space Battle Brawl est un jeu avec un concept original et un univers parodique au final assez attachant, si le mode histoire vous permettant de tester différents personnages et débloquer des artworks vous occupera dans vos parties en solo, le mode versus vous proposera des matchs intenses avec vos amis jusqu’à 4 joueurs grâce à une prise en mains très accessible et un concept qui se comprend très vite avec le jeu sous le nez. Pour 12,99€ vous aurez un bon petit jeu solide qui même si vous ne passerez pas énormément de temps dessus vaudra le coup d’être ressorti à l’occasion de parties entre amis pour quelques échanges de balle
Points positifs
  • Une ambiance très “jeu d’arcade”
  • Beaucoup d’options disponibles
  • Le concept qui apporte de la fraîcheur au classique pong
  • Les accents japonais parodiques
  • Les personnages et leurs “supers” propres à chacun
  • Un mode galerie, dispensable mais ça fait toujours plaisir
  • Le multijoueur local fun
Points négatifs
  • Vous n’allez pas passer de longues sessions dessus
  • On aurait apprécié un mode en ligne
  • La difficulté très élevée en mode histoire
8.2
Génial
Graphismes - 7
Gameplay - 9
Bande-son - 6
Fun - 9
Accessibilité - 10
Ecrit par
Joueur Nintendo depuis la N64 et vénérateur d'Edmund McMillen. Je stream occasionnellement aussi, follow @AntwnSan

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.