Shadow Archer – Le test

Il est parfois bon de laisser de côté, l’espace d’un bref instant, les gros titres de jeux vidéo du moment pour se replonger dans le délicieusement rétro comme ce « Shadow Archer ». Développé par Ultra Dolphin Revolution, ce petit jeu sans grande prétention joue la carte de la nostalgie. Ici, point d’histoire ni de quêtes complexes à accomplir, il suffit juste d’annihiler un maximum d’ennemis avec un nombre limité de flèches. Vous l’aurez sans doute déjà compris, ce titre joue la carte du scoring qui pourrait ne pas plaire à tous les joueurs.

On incarne donc un petit personnage qui passe son temps dans une forêt afin d’y chasser toutes sortes de monstres et créatures de l’ombre. Au début, on n’a qu’une petite centaine de flèches à notre disposition mais très vite, on va se rendre compte que certains ennemis laissent, à leur mort, des munitions ou un cœur de vie. Il arrivera également qu’un monstre lâche, aléatoirement, des flèches magiques.  A ce moment-là, il faudra vite se ruer dessus avant qu’elles ne clignotent et disparaissent.

Le but est donc de tuer un maximum de monstres en faisant bien attention de ne pas se faire tuer au passage. Car, bien entendu, plus on en tuera et plus les ennemis seront nombreux et variés. Il sera alors de plus en plus difficile de slalomer entre eux tout en décochant des flèches. Le challenge est donc bel et bien au rendez-vous et le stress montera crescendo. Garder son calme sera primordial pour atteindre un score important. Plus le monstre sera difficile à tuer et plus il rapportera de points… mais entamera sérieusement le nombre des flèches également.

Une bonne gestion des munitions sera de mise et on devra donc garder un œil sur son nombre si on ne veut pas se retrouver rapidement bredouilles.

La durée de vie est monumentale pour les joueurs appréciant ce genre de titres à scoring. En effet, il est possible d’y jouer à l’infini si on le souhaite. Pour ce qui est des graphismes et de la bande sonore, c’est sommaire, voire répétitif mais on reste bien dans le rétro.

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire