Valkyria Chronicles 4 (Nintendo Switch) – Retour sur la démo

Il y a 10 ans, Sega tenta de conquérir la scène du Tactical avec une nouvelle licence, Valkyria Chronicles. S’inspirant de la Seconde Guerre Mondiale, Sega a recréé un des plus grands conflits de l’histoire humaine en veillant à y intégrer une inspiration très manga. Malgré ces qualités dans le genre, Sega n’aura jamais réussi à percer avec sa nouvelle licence. Nouvelle tentative avec Valkyria Chronicles 4 en choisissant cette fois-ci un axe d’attaque multi-plateformes incluant la Nintendo Switch. Nous avons pu intégrer l’escadron E sous les ordres du jeune commandant Claude Wallace du côté de la Fédération Atlantique face à l’Empire de l’Est. Voici notre premier petit rapport sur les batailles que nous avons pu livrer.

Avant toute chose, ces batailles sont disponibles à tous en vous connectant sur l’Eshop et en téléchargeant la démo de Valkyria Chronicles 4. Une fois lancée, nous nous retrouvons en 1935 en plein conflit entre la Fédération Atlantique et l’Empire de l’Est. Certes, la Seconde Guerre a démarré en 1939 mais Sega ne fait que s’inspirer de celle-ci afin de nous pondre une fiction avec un univers très manga. D’ailleurs le style visuel de Valkyria Chronicles 4 surprendra les nouveaux venus. Pour ceux ayant joué aux jeux sur PSP et surtout au premier jeu de la série sur PS3, on a toujours ce style et ce rendu Cel Shading finement crayonné, accompagné de couleurs chatoyantes. Pour les amateurs de manga, le rendu est tel qu’on a presque le sentiment de jouer à un manga en couleur. La version Switch n’a d’ailleurs pas à rougir. De ce que l’on peut observer sur cette démo, Sega a fait un portage solide avec un framerate qui semble stable sur TV comme entre vos mains. Pour en revenir à la trame, nous sommes en présence de la démo du jeu, un bon moyen pour se faire une première main sur le jeu et se familiariser à nouveau avec l’ambiance Valkyria et aux mécaniques de gameplay de la série. En revanche, on avouera que la simple possibilité de jouer le prologue et les 2 premiers chapitres du jeu ne nous permettront pas de jauger la durée de vie et la qualité du scénario de ce quatrième opus de la série. Nous avons seulement eu l’occasion de vivre les débuts de ce grand conflit aux côtés du jeune commandant Claude Wallace et de ses amis et compagnons d’armes appartenant forcément au même escadron que lui. Des personnages qui semblaient déjà tous attachants sur 2 chapitres mais on regrette juste de ne pas pouvoir en savoir plus. Pour les plus impatients, sachez que vous pourrez récupérer votre sauvegarde de la démo pour le jeu final et remporter quelques petits bonus. Petite note de haute importance pour les fans de la série, pour la première fois Sega proposera une traduction en français ! Une première bataille de remportée pour l’éditeur et on espère que cela permettra à la série de pouvoir percer aujourd’hui. La démo est d’ailleurs également en français avec le doublage anglais uniquement. Nous avons cependant ouï-dire que l’éditeur propose le dual audio dans le jeu final, ce qui rassurera tout le monde même si le doublage US semblait loin d’être mauvais.

Après une première analyse extérieure de cette démo, il est temps d’aller directement sur le front et vous raconter brièvement notre expérience du champ de bataille. Valkyria Chronicles est une série de Tactical RPG. A la manière d’un Fire Emblem, on évolue sur différents champs de bataille rythmés entre phase du joueur et phase ennemie. La différence étant que Fire Emblem est une expérience classique par case alors que Valkyria Chronicles propose une expérience en semi temps réel. Durant vos tours, vous commencez avec une vue sur la carte du champ de bataille qui laisse à découvert l’emplacement des unités alliées et ennemies. Vous pourrez agir durant vos tours d’action dépendamment d’un nombre précis de points de commandement. Ceux-ci diffèrent selon les missions et les leaders que vous placez sur le champ de bataille. Sélectionnez une de vos unités en bleu en utilisant un point de commandement afin de switcher de la carte à une vue à la troisième personne juste derrière le personnage sélectionné et vous vous retrouvez directement sur le champ de bataille. Vous pouvez alors contrôler votre personnage sur la zone de conflit avec pour limite une jauge de déplacement, une fois la jauge vide vous ne pourrez plus avancer. Appuyez sur R afin de passer en mode visé, voir votre personnage saisir son arme et la braquer devant lui. Utilisez alors le stick afin de manipuler la caméra et viser aux alentours de préférences les unités ennemies. Une fois votre cible verrouillée, confirmez pour faire feu et priez pour en venir à bout rapidement sous réserve d’une riposte potentiellement violente. Les dégâts sont localisés, viser et toucher la tête d’une unité d’infanterie vous permettra plus facilement d’en venir à bout. Cela ne signifie pas forcément qu’un tir à la tête tuera un soldat ennemi comme dans la réalité. Nous sommes dans un RPG, chaque unité possède un niveau, des stats et des points de vie. Il faudra venir à bout des PV des unités afin d’en venir à bout et vous infliger donc plus de PV en visant la tête qu’en visant simplement les jambes ou le corps. Chaque unité possède également des explosifs en quantité limitée en arme secondaire, une bonne manière de faire mal sur une petite zone et de venir à bout peut être de quelques ennemis collés les uns aux autres qui protègent un avant-poste. Dans le pire des cas, si ceux-ci sont planqués derrière un mur de sac de sable, votre explosif permettra de détruire ce mur et détruire la défense de ces unités afin de pouvoir mieux en venir à bout. D’ailleurs le jeu étant en semi temps réel, lorsque vous vous déplacez sur le champ de bataille si un soldat ennemi vous a en visuel, il se mettra à braquer son arme sur vous et tirer. Cela signifie qu’alors même que le tour d’action de vos ennemis n’est pas encore arrivé, une erreur d’action et déplacement de votre part peut mener à la neutralisation par l’ennemi de votre unité. C’est ainsi que nous pourrions vous résumer très rapidement l’expérience que nous avons vécue. Évidemment, il en sera de même pour les ennemis. Vos unités tireront également sur des ennemis en visuel lors de leur déplacement et les ennemis peuvent très bien vous jeter des explosifs. Réfléchissez bien à chacune de vos actions sur le champ de bataille afin que vos soldats ne finissent pas tous au cimetière.

En vérité, avec cette simple démo, nous pourrions déjà vous décortiquer de nombreux points du gameplay et continuer longtemps encore mais on vous laisse également découvrir l’expérience Valkyria Chronicles via cette démo. Une expérience courte mais suffisante qui vous permet vraiment de débuter, découvrir et vous familiariser avec les mécaniques uniques de la série. Vous pourrez notamment découvrir les différentes classes d’unités, leurs équipements et imaginer la meilleure façon de les utiliser en combat. Mais aussi, les points de commandement et la possibilité de donner des ordres spéciaux à vos unités en plein combat afin de les soutenir d’une manière ou d’une autre, comme par exemple la possibilité d’augmenter la défense d’une certaine classe d’unité en utilisant un nombre de points de commandement. Nul doute qu’il y aura plein d’autres choses comme de nouvelles classes telles qu’une unité d’artillerie et certainement d’autres encore que nous n’avons pas pu voir sur cette démo ! Autrement dit, on garde quelques balles dans nos chargeurs pour un éventuel rapport final à l’avenir! En attendant, on quitte une nouvelle saynètes du jeu afin de revenir sur le livre et sélecionner une nouvelle escarmouche afin de remporter de l’argent et de l’expérience pour monter de niveau quelques unités et se préparer à la suite du conflit.

Impression

L’expérience fut très brève mais convaincante. Valkyria Chronicles 4 semble nous proposer une expérience Tactical riche, moderne et de qualité. Alors que Nintendo n’a toujours pas dégainé son emblème de feu, Sega braque déjà son fusil sur Switch. On ne peut être qu’impatient de mettre la cartouche du jeu sur notre Switch le 25 septembre et de poursuivre pleinement ce nouveau conflit n’importe quand et n’importe où !

[amazon_link asins=’B07CCWH5ZS,B07DJD9YZY’ template=’ProductCarousel’ store=’nintendotownf-21′ marketplace=’FR’ link_id=’268a3e8a-9fd3-11e8-bcb6-d117b4469916′]

Kurosekai
Ecrit par
Rédacteur sympathique fans de JRPG et de jeu très japonais. Par ailleurs, possède de bonne notion de la langue japonaise. Twitter: 00memory

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire