51 Worldwide Games (Nintendo Switch) – Le test

Qu’importent les époques et les années qui trépassent derrière soi, les jeux de société restent une valeur sûre d’une soirée réussie en famille ou entre amis. À tel point que de nombreux développeurs ont tenté de se faire une petite place dans le secteur, proposant aux joueurs de retrouver leurs émois d’antan en se plongeant, avec plus ou moins de réussite, dans une partie de Monopoly (remis au goût du jour… ou pas ! Les vieux pots font les divines soupes on dit!) de Risk ou de Cluedo ; telle une généreuse madeleine de Proust commune à des centaines d’enfants devenus adultes, Nintendo nous propose à l’aube de l’été 2020, une communion avec les jeux de société traditionnels, avec ces jeux auxquels vous avez toutes et tous joué au moins une fois. Chacun a dès lors ses préférences, mais nul doute que tous y trouveront le compte… à moins que la Madeleine n’ait un petit goût amer ? Nintendo Town vous dévoile tout sur le très attendu 51 Worldwide Games sur Nintendo Switch.

Contre toute attente (excepté si vous avez parcouru notre preview il y a quelques semaines), notre immersion dans les jeux de société traditionnels débute par un choix de figurine qui sera notre avatar tout au long du jeu. Cette dernière ne peut être que partiellement personnalisée, l’essentiel n’étant bien entendu pas ici. Il vous sera tout de même demandé quelques informations insolites, tels que votre rêve (dites nous tout !) ou votre plat favori, le tout à sélectionner parmi un choix de réponses (les rêves totalement déjantés ne sont donc pas représentés, même si vous pouvez sélectionner la suprême domination du monde, rien que ça). Vous voilà dès lors propulsé sur un globe terrestre, prêt à partir à l’assaut des jeux les plus emblématiques au monde.

Suivez le guide s’il vous plaît :

Afin de vous aiguiller au mieux dans ce dédale de jeux (tous accessibles dès l’ouverture du soft), de nombreux guides sont dispatchés sur la mappemonde. Chacun dispose de sa spécialité et de nouveaux viendront rapidement compléter votre équipage. Ainsi, il vous sera plus simple de retrouver l’ensemble des jeux de hasard, des jeux tactiles ou toute autre catégorie. Le choix ne manque pas, et s’étoffe au fil de vos parties.

Nintendo a fait le (bon) choix de préciser dans chacun des jeux disponibles les règles et quelques astuces pour espérer sortir triomphant de nombreuses parties. Avant de débuter le jeu de votre choix, une petite animation (pas toujours très finaude tout de même…) vous permettra d’avoir un rappel succinct des règles du jeu, tandis que les règles complètes seront proposées dans le menu suivant. Un menu clair et accessible permet de choisir différents paramètres, comme la difficulté (qui peut être multiple… ou pas). Enfin la partie peut commencer, maintenant que vous avez toutes les cartes en main (ou les pions… ou les fléchettes…) pour gagner !

« Jouer, rire, grandir ! »

S’il y a bien un reproche qui ne peut être fait à 51 Games, c’est bel et bien le nombre de jeux proposés. Certes, oubliez les gros jeux tels que la Bonne Paye ou les grosses parties de Hôtels et autres Monopoly, le monopole est totalement recentré sur les jeux traditionnels, de plateaux, voir ancestraux. Bon, nous n’aurions pas dénigré un ou deux gros jeux, certes… mais il y a tout de même suffisamment de matière pour occuper quiconque sur le soft tel qu’il est.

Ces jeux, il serait peu intéressant de vous les énumérer un à un, d’autant plus que la surprise serait gâchée lors de l’ouverture du soft. La découverte de l’ensemble des jeux proposés est assurément l’un des meilleurs moments, tentez de ne pas trop vous spoiler à droite à gauche…!

Ces derniers peuvent néanmoins assurément se classer en deux catégories bien distinctes, la première regroupant les jeux de société classiques plus ou moins connus, tandis que la seconde offre un panel de jeux agencés pour être en concordance avec la philosophie du soft.

Quand les jeux d’hier sont toujours d’actualité

Qu’il s’agisse du mah-jong, de la bataille, des petit chevaux (Ludo) ou encore du backgammon, vous les retrouverez tous (et bien d’autres !) dans 51 Worldwide Games. La prise en main ne devrait pas vous poser de problème, d’autant plus si vous jouez en tactile où le confort atteint son paroxysme, se rapprochant au maximum de la réalité. Le mode multijoueur offre par ailleurs une multitude de facettes pour jouer selon son matériel et ses préférences, nous y reviendrons.

Oubliez les fastidieux mélanges de cartes, la machine s’occupe de tout. Néanmoins, si les parties solos s’enchaînent avec aisance et le passage d’un jeu à un autre s’opère sans lenteur, il n’en demeure pas moins quelques lacunes, dues notamment à l’aspect virtuel même du soft. Prenons pour exemple le célèbre Texas hold’em. Malgré toute l’énergie déployée par Nintendo, il est impossible de retranscrire le fun d’une partie « réelle » sur une console. Il manque assurément les jeux de regards, le bluff dans les gestes et les attitudes… autant de détails qui rendent les parties entre amies excitantes et jouissives. Aussi, la machine peut s’avérer terriblement ennuyeuse avec de multiples « Passe » d’une monotonie et tristesse effroyables. À tel point que vous en viendrez peut être à couper le son !

Fort heureusement, en local, le jeu reste fluide et malgré ces lenteurs indéniables et imputables à certaines parties, le plaisir de jeu reste correct et permet à tous ceux qui peinent à trouver des amis, de se perfectionner dans les jeux classiques de leur choix. En outre, les traditionnels solitaires et autres mah-jong sont parfaits pour passer le temps en solo. Vous les retrouverez avec plaisir dans 51 Worldwide Games.

Sortir des sentiers battus…

Avec panache, Nintendo est clairement sorti de sa zone de confort pour offrir aux joueurs quelques jeux inattendus dans une mallette de jeux. Sans vous dévoiler l’intégralité des jeux disponibles, sachez que certains devraient vous surprendre, comme une partie de tennis ou de foot !

Néanmoins, ces parties pourraient bien en déconcerter plus d’un. En effet, il s’agit là d’un véritable réaménagement des parties, le foot devient dès lors un de baby foot (appelé Football miniature) et le tennis et baby tennis (tennis miniature)… avec tout ce que cela implique. En d’autres termes, vos déplacements ne seront pas libres et il vous faudra déplacer votre sportif dans une direction prédéfinie, comme s’il se trouvait sur des rails. Une idée novatrice où chacun pourra se faire son opinion… chez NT, nous avons moyennement accroché avec le concept, mais reconnaissons l’effort et le petit plus non négligeable apporté au soft.

Tu joues avec moi s’il te plaaaiiiit ?

Bien entendu, le multijoueur détient une part importante dans ce jeu. S’il doit être plaisant de jouer en solo à ses jeux favoris, il était indispensable pour Nintendo d’offrir un support adapté et de qualité pour permettre aux amis, à la famille et à de parfaits inconnus, de se retrouver le temps d’une partie (ou bien plus !).

Point d’inquiétude, il est de fait parfaitement possible (et aisé) de jouer à plusieurs sur le soft. Le partage des Joy con est possible, permettant ainsi à tous les possesseurs d’une Switch traditionnelle de bénéficier du multi local sans avoir à racheter d’autres manettes.

Forcément, le fun est dès lors bien plus prononcé et les parties plus endiablées.

Forcément.

Forcément, le niveau est globalement plus difficile contre un humain.

Forcément.

Par ailleurs, quelques petites pépites surviennent de-ci delà. Soulignons par exemple la possibilité de connecter plusieurs Nintendo Switch afin d’agrandir considérablement le terrain de jeu, comme il est possible de le faire dans la section pêche. Les modes de jeux se multiplient dès lors et même si ces parties ne seront pas accessibles pour tous (tous les foyers ne comportent pas plusieurs Switch à connecter !), à nouveau l’effort de Nintendo est clairement louable et accentue à nouveau la durée de vie de ce soft.

Le mode multijoueur est bien entendu ouvert sur le monde. Afin d’y accéder, il est nécessaire d’avoir souscrit à un abonnement en ligne. Une fois ce dernier en poche, le soft vous propose de sélectionner 3 jeux. Si un autre joueur choisit aussi l’un de ces jeux, la partie peut commencer (dans le cas d’un jeu à plus de deux joueurs, la machine sera aussi de la partie afin de ne pas attendre sans cesse autant de joueurs que nécessaire). Afin de faciliter le démarrage de parties en ligne, une petite icône apparaît juste à côté des jeux sélectionnés par d’autres joueurs. Ainsi, libre à vous de les sélectionner à votre tour afin de vous confronter rapidement au multi en ligne ! En attendant, rien ne vous empêche de faire quelques parties pour perfectionner votre talent !

Comme dans toutes les parties impliquant une connexion internet, certains ralentissements peuvent survenir. Nous avons notamment été confrontés à une looooongue partie de Ludo (un simili de petits chevaux). Un détail qu’il est important de prendre en considération lorsque nous lançons une partie… il n’y a rien de plus agaçant que des déconnexions intempestives en pleine partie !

On joue pour du beurre ?

Avec regret, les victoires ne vous apporteront pas grand chose d’autre qu’une satisfaction personnelle. Les difficultés viendront à se débloquer une à une, de nouveaux guides viendront compléter la véritable agence de jeux répartis sur le globe… mais mis à part quelques petits extras (que nous gardons secrets pour ne pas vous gâcher la surprise !), peu d’évolutions sont à notifier dans le jeu. Un bémol important puisqu’il aurait été bon de gagner des niveaux, de relever de nouveaux challenges, ou encore de débloquer les jeux un à un. Quelques anecdotes viendront clôturer vos multiples parties, parfois insignifiantes parfois rigolotes, mais comme leurs noms l’indiquent, tout cela est bien anecdotique !

51 Games est disponible sur leshop de la Nintendo Switch au prix de 40 euros environ.

NT vous répond !

Lors de notre preview, vous nous avez demandés un retour sur le jeu des fléchettes. A l’époque, il nous était impossible de vous répondre… mais aujourd’hui, nous sommes en mesure de vous présenter succinctement ce dernier. Le tir s’effectue avec un seul Joy Con, vous visez la cible… et mimez de lancer le Joy Con en main comme s’il s’agissait d’une fléchette. Les sensations sont avant tous rigolotes, faute d’être douées d’une grande précision. Néanmoins, après un petit coup de main, il devient plus simple de réaliser des tirs réussis, et nous avons été surpris de nous prendre au jeu, même si les fléchettes sont un parfait exemple du jeu qui est véritablement plus fun autour d’un groupe d’amis que devant un écran.

Conclusion
51 Games est une excellente alternative pour tous les amoureux des traditionnels jeux de société, en manque de challengers. Avec une telle panoplie de jeux disponibles dès l’ouverture de soft, chacun sera enthousiaste à l’idée de débuter une partie... une stratégie à double tranchant, puisque l’effet wahou pourrait bien quelque peu s’essouffler au bout de quelques semaines, une fois le tour des jeux proposés terminé. Néanmoins, le multijoueur online devrait susciter un regain d’intérêt, nul doute que le soft sera suffisamment fréquenté pour permettre de jouer sans une pénible attente ! Qui est d’attaque pour une petite partie de Blackjack ?
Points positifs
  • Nombreux jeux disponibles dès l’ouverture du soft...
  • Bonne jouabilité, mode tactile très agréable
  • Ensemble fluide, peu de temps de chargements
  • Mode mosaïque permettant la connexion de plusieurs Switch et augmentant toujours plus les modes de jeux disponibles
  • Possibilité de jouer en attendant la connexion d’autres joueurs dans le multi online
  • Jeu totalement en français
Points négatifs
  • ... un choix qui pourrait laisser place à une certaine lassitude plus vite que prévu
  • Pas assez de véritables récompenses
  • Quelques séquences particulièrement « gnan-gnan » lors de la présentation des jeux
7.4
Bon
Graphismes - 6
Jouabilité - 9
Richesse du contenu - 8
Fun en solo - 6.5
Fun à plusieurs - 7.5
Ecrit par
Deux passions dans la vie : le monde animal et le monde du gaming ! Adepte des belles plumes, je "switch" entre les poils et les manettes =) .

3 commentaires

  1. C’est dingue d’être hypé par ce jeu. Son ancêtre sur DS était prenant. L’enrobage de celui ci à l’air soigné. Le jeu de tir de Wii Play. Je prends.

    Répondre
  2. idem, pour l’été, ca va le faire sur la plage

    Répondre
  3. idem, j’avais beaucoup aimé le jeu sur DS alors qu’il n’était pas vraiment joli, mais il était fun. Je prendrai celui-là en boîte rapidement !

    Répondre

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire