AVICII Invector (Nintendo Switch) – Le test

Quoi de mieux que de la bonne musique électro pour faire un jeu de rythme. Développé par Hello There Games, AVICII Invector répond à ce critère et vous fait voyager sur les titres d’un des DJ les plus connus de ces dernières années. Mort en 2018, les musiques cultes de Tim Bergling restent toujours aussi populaires et la réalisation de ce jeu en fait un bel hommage.

Faisons un petit point historique sur ce jeu. Le studio Hello There Games avait annoncé le jeu Invector en 2017 sur PS4 et proposait un featuring avec AVICII sur les musiques intégrées au jeu. Cependant, un jeu mobile nommé AVICII Gravity sortira avant, en février 2018, avec un gameplay similaire à celui annoncé sur PS4. Le jeu sortira finalement sur PS4, XBox One et Steam en décembre 2019 avec pour titre : AVICII Invector. Le jeu devient disponible à son tour sur Switch le 8 septembre 2020 et proposera une édition spéciale sur toutes les plateformes (Encore Edition) qui contiendra les 2 DLC, ajoutant des titres supplémentaires.

Le jeu ne vous propose pas de tutoriel, hormis la phase de calibrage image/son et vous lance directement dans son univers. Le scénario un peu particulier vous présente un personnage féminin qui voyage dans son vaisseau spatial qui tombe fréquemment en panne. Celle-ci semble être à la recherche d’une barre chocolatée et vous n’en saurez pas plus. La progression dans le jeu vous fera découvrir quelques petites scènes où ce personnage reviendra mais qui n’auront au final que très peu d’intérêt. Le seul étant pour justifier le changement de décor mais nous y reviendrons plus tard.

L’interface est simple et efficace, vous avez une liste de musique et vous devez toutes les réussir pour débloquer les suivantes. La réussite d’une musique se traduit par le pourcentage de notes jouées correctement. Il vous suffit de réussir plus de 75% des notes pour débloquer les musiques suivantes. Le jeu est découpé en plusieurs zones, chacune ayant son propre thème visuel et un nombre de musique défini. Vous devrez donc finir toutes les musiques d’une zone pour passer à la suivante. Une saynète surviendra alors à ce moment pour montrer votre personnage se déplacer à un autre endroit de la galaxie. Une fois votre curseur sur la musique, vous pourrez changer la difficulté avec les flèches gauche ou droite. Le niveau de difficulté va influer sur le nombre de notes qui apparaîtront sur la totalité sur la piste mais également sur le nombre de touches nécessaires. Le mode Novice, le plus bas ne mettra sur votre piste que les touches L et B. Le mode Facile ajoutera la touche Y, le mode Normal la touche A et le mode Difficile la touche X.

Visuellement et dans les grandes lignes, le gameplay se rapproche un peu du jeu AudioSurf. Vous pilotez un vaisseau et vous devrez appuyer sur les bonnes touches au bon moment et bouger sur le bon timing. Il existe 3 phases : un phase au sol où votre vaisseau ira de gauche à droite sur la piste musicale, une phase de flottement où vous vous déplacerez à l’intérieur de la piste dans un tube triangulaire et une phase de vol libre où vous aurez le total contrôle du vaisseau et où le but sera de passer dans les anneaux affichés à l’écran en évitant le décor. Ces phases sont très clairement indiquées et ajoutent un aspect visuel très sympathique dans la progression de la musique. Les phases libres sont d’ailleurs les plus réussies puisqu’elles interviennent toujours quand la musique devient calme, souvent juste avant un drop. Chaque note réussie viendra vous rapporter des points et en réussir plusieurs d’affilée fera augmenter votre multiplicateur jusqu’à x4. Chaque niveau du multiplicateur fait avancer votre vaisseau plus vite, les notes sont alors plus espacées (pour rester sur le bon rythme) et le décor autour de vous défile plus rapidement.

Comme dans Guitar Hero, certaines notes seront en surbrillance et vous débloqueront une jauge de boost si vous les enchaînez sans erreur. Lorsque la jauge atteint les 50%, vous pouvez l’enclencher en secouant la manette ce qui vous permettra de doubler votre multiplicateur durant le temps du boost. La gestion de la vitesse est également très bien amenée et offre une expérience vraiment intéressante. Dans l’ensemble, le level-design du jeu est vraiment extrêmement bien conçu, que ce soit le positionnement des notes, le décor qui progresse autour de vous, la gestion des différents passages de chaque musique (calmes, rythmés) ou encore la gestion de la vitesse, tout est calculé pour que l’expérience de jeu soit idéale. On peut également mentionner le bruitage des touches qui dénote un peu avec la musique. Toutefois, on se rend compte qu’il n’est pas anodin et rajoute un peu de profondeur sur les musiques. Les bruitages viennent plus donner l’aspect d’un métronome se calant parfaitement sur le rythme, les paroles ou les basses de la musique. Comme dit, l’expérience est vraiment prévue pour être agréable.

Trois points sont très appréciables sur AVICII Invector, le premier étant le choix des musiques. Avec ses 25 titres (35 en comptant les 2 DLC), toutes seront distinctes et proposent des stades de difficultés différents. C’est réellement plaisant et on évite de tomber dans la facilité des remix d’un titre déjà proposé. Le jeu est correct et respectueux envers le joueur sur cet aspect là. Le deuxième point est l’absence de pénalité lorsque vous échouez trop de notes. Beaucoup de jeux de rythmes vous font tomber en Game Over dès que vous atteignez un certain seuil d’échec. Il n’en est pas question ici et vous pourrez même laisser tourner le jeu en fond si vous le souhaitez pour écouter les musiques sans prise de tête. Le troisième point est la difficulté. Encore une fois, de nombreux jeux de rythme proposent des niveaux très pauvres musicalement parlant lorsqu’il s’agit du mode facile. Dans AVICII Invector, même le mode de difficulté le plus bas reste cohérent avec le rythme et les différents passages de la musique, ce qui est agréable et à nouveau, propose une expérience de jeu plaisante autre que “appuyer au bon moment”. Un mode multijoueur est également disponible en local en écran partagé mais vos scores ne figureront pas dans le classement global et il sera compliqué d’y jouer sur la console en elle-même.

Bien que le jeu puisse être terminé rapidement, la qualité proposée sur l’ensemble du jeu prévaut bien plus que le reste. Bien que les graphismes soient parfois un peu brouillons ou noyés dans le flou du décor, le level-design et la facilité de prise en main rattrappe tout. De plus, le jeu est proposé exactement au même prix sur toutes les plateformes et est exonéré de la “taxe Switch” ce qui fait vraiment plaisir. On regrettera cependant de ne pas avoir de personnalisation de son vaisseau ou des modifications de gameplay telles qu’elles étaient présentes sur le jeu mobile AVICII Gravity. Néanmoins, si vous aimez les jeux de rythme et que les musiques d’AVICII vous plaisent, je ne peux que vous recommander ce titre et l’AVICII Invector Encore Edition (qui vous fera économiser 2€ sur les deux DLC).

Conclusion
AVICII Invector est un excellent jeu de rythme, justifié par la présence exclusive de musique électro, rendant le jeu bien plus propice à ce type de gameplay. Hello There Games propose ici un très bel hommage à l’artiste AVICII avec un level-design parfait sur l’ensemble des musiques contenues dans le jeu. Bien que le scénario fasse un peu tache et quelques éléments graphiques soient flous, le gameplay est totalement au service du jeu et on prend réellement plaisir à jouer tout en écoutant les musiques. Le rendu est parfait, les musiques sont bien choisies et bien adaptées, la difficulté est modulable, il n’y a rien à redire.
Points positifs
  • Level-design parfait
  • Gameplay simple mais efficace
  • Musiques en parfaite adéquation avec le genre
  • La gestion de la difficulté
  • Pas de Game Over abusif
  • Bon rapport qualité/prix
Points négatifs
  • Quelques éléments graphiques en-deçà
  • Le scénario qui n’a pas vraiment sa place
9.6
Excellent
Gameplay - 10
Graphismes - 8
Musiques - 10
Accessibilité - 10
Level-design - 10
xFlamx
Ecrit par
Grand fan de fantasy, de mangas, et d'animes, j'ai passé des années à lire de nombreux bouquins et corriger les fautes d'orthographe dans des équipes de fansub et scantrad. Joueur occasionnel de LoL, addict aux jeux de société, aux jeux de rythme et à Nintendo, je suis désormais rédacteur/testeur pour Nintendo-Town. Ma plus grande passion : Pokémon ! (surtout Lucario)

2 commentaires

  1. Je veux bien que les avis soient subjectifs, mais de là noter ce jeu 9.6, c’est à dire la meilleure note pour un jeu switch sur le site… Ça rend perplexe

    Répondre
    • Ahah c’est clair, c’est la même note que Zelda BOTW. N’importe quoi ahaha

      Répondre

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire