Puyo Puyo Tetris 2 (Nintendo Switch) – Le test

Dans la vie, il y a ceux qui sont un peu désordonnés, qui aiment laisser libre cours à leur imagination et à leurs débordements sans limite. Et puis il y a tous ceux qui préfèrent les choses bien carrées, bien droites, qui s’imbriquent parfaitement les unes aux autres afin de former un ensemble cohérent, avec rien qui dépasse. Bref, il y a ceux qui partent avec le coffre à moitié ouvert avec des parasols ou des skis qui dépassent, et les autres qui parviennent à le fermer sans le moindre effort après une encastrement au millimètre près des bagages. Alors, vous êtes team joyeuse pagaille organisée puyienne ou bientôt team rangement au carré tetrissienne ?

Créée par Kazunari Yonemitsu, Puyo Puyo est une célèbre série de jeux vidéo (aussi connue au Japon sous le nom de Puyo Pop) dont le premier opus vît le jour en 1991. Depuis, la franchise a connu un florilège de softs qu’il sera fastidieux (et pas si intéressant que cela…) d’énoncer dans son intégralité ici. Néanmoins, en 2014, les développeurs de Sonic Team ont lancé sur le marché « Puyo Puyo Tetris » avec une sortie, notamment sur Nintendo Switch. Véritable crossover entre les illustres mondes de Puyo Puyo et de Tetris, le titre est globalement bien reçu par la critique et permet à quiconque de se plonger dans ces univers addictifs et colorés. Six années plus tard, Sega revient avec la suite de ces aventures et proposent aux joueurs de repartir auprès de Ringo et de toooouus ses copains (fichtre qu’ils sont nombreux !) pour tenter de sauver le monde avec des briques et des billes de gélatines aux grands yeux.

Un monde en péril

Afin de tenter de se renouveler un minimum, Puyo Puyo Tetris 2 regorge d’activités distinctes, que vous soyez plutôt solitaire ou bien plutôt adepte des parties effrénées entre amis. À l’ouverture du soft, sachez qu’il est possible de se lancer aussitôt dans une partie rapide de Puyo, ou de Tetris, permettant ainsi aux plus impatients d’assouvir au plus vite leur envie de jouer (quand ça ne peut pas attendre…!).

Intéressons-nous dans un premier temps au mode histoire, indispensable pour déverrouiller une foule de petites babioles, via des crédits que l’on acquiert sans grande difficulté au fil des victoires, mais aussi des musiques, des personnages et même des salutations ! Avec entrain, nous retrouvons Ringo, fillette attachante mais bavarde, adepte des Puyos, qui tourne quelque peu en rond en cette journée ensoleillée. Quand tout à coup… des personnages viennent à tomber du ciel (ils sont comme ça chez Sega, pouf !). Après une arrivée improbable, Tee et son acolyte O (une boule jaune qui dit tout le temps «  pipi  ») se joignent à Ringo pour une aventure rocambolesque et ultra prolixe (un peu trop même !) mais ne manquant pas de charme ni d’une touche d’humour. Restons tout de même sérieux, l’heure est grave : un être bien mal intentionné tente de fusionner les mondes de Tetris et de Puyo, ce qui conduirait inéluctablement au chaos (rien que ça !). Parviendrez-vous à éviter cette fin du monde tragique ?

Pour y parvenir, il va falloir mener moult et moult combats à l’aide de Puyos et de tetriminos (les briquettes de chez Tetris). Ces derniers, savoureux et variés, seront sources de multiples surprises… Il convient en revanche de connaître un minimum le fonctionnement de ces deux indémodables du jeu vidéo. Sega a bien entendu pensé à tout, et propose quelques leçons plutôt bien écrites sur ces licences. Ainsi, tout le monde peut prétendre devenir le meilleur dresseur… euh non, le meilleur joueur de Puyo et/ou de Tetris !

Soucieux de répondre aux attentes de nos fidèles lecteurs, rappelons brièvement les règles : avec les Puyos, l’objectif est de réaliser un maximum de combos en brisant des chaînes de 4 Puyos, minimum, de la même couleur. Tetris, quant à lui, implique de réaliser un maximum de lignes en encastrant les briques les unes contre les autres. Le joueur réalise un «  Tetris  » lorsqu’il parvient à détruire 4 lignes de briques grâce à une barre verticale judicieusement placée. Chez Puyo comme chez Tetris, les blocs descendent du haut de l’écran et la partie se termine après avoir éliminé son adversaire, ou bien si les blocs atteignent le haut de l’écran.

Le mode aventure permet le tour de force de renouveler régulièrement les modes de jeux afin d’éviter la moindre lassitude auprès des joueurs. Il faudra bien entendu faire preuve d’adresse pour parvenir à vaincre tous les adversaires, aussi bien côté Puyo que côté Tetris. Le classique versus est bien entendu le plus représenté et permet l’affrontement direct et l’envoi de malus sur l’adversaire, mêlant parfois les deux types de jeux.

Les combats de talents sont véritablement la nouveauté de cet opus, avec la mise en avant d’équipes qu’il vous faudra former au mieux au cours de votre partie. En effet, chaque combat donne lieu à un gain d’expérience vous permettant de gagner en force et en résistance, mais aussi de perfectionner vos compétences. Ainsi, les combats sont le siège de pouvoirs et de coups bas (si si…!) dans l’unique objectif de faire flancher l’adversaire afin qu’il perde toute sa vie. Le choix de vos personnages pour la conception de votre équipe vous appartient et vous serez bien entendu libre de jouer aussi avec cette dite équipe dans les parties multijoueurs…

Enfin, soulignons que le mode aventure se découpe en chapitres qui viennent à se déverrouiller au gré de vos victoires. Le parcours donne lieu à de multiples dialogues, rencontres et divers décors. L’ensemble y est très coloré, bien traduit avec des sous-titres français (voir anglais ou japonais) et des musiques guillerettes.

Un solitaire qui a tout pour plaire…

Si l’aventure doit déjà retenir quelques heures la majorité des joueurs (selon votre niveau), ces derniers seront tout aussi ravis de retrouver de nombreux modes de jeux à expérimenter à loisir sans la moindre contrainte. Ainsi, il est parfaitement possible de réaliser de nombreuses parties versus, mais aussi quelques défis et autres modes découverts dans l’aventure principale. Bien entendu, nous retrouvons les combats de talents et nos vigoureuses équipes.

Le déploiement des menus est rapide et de nombreuses petites annotations permettent de comprendre parfaitement les différents modes et personnalisations disponibles pour les plus frileux de la licence qui la découvrent avec cet opus.

Un multijoueur plein de saveurs…

Jouer seul c’est bien. Jouer à plusieurs c’est mieux ! Quatre joueurs maximums en local peuvent rejoindre la partie, en écran splitté ou encore chacun sur sa petite console. À nouveau, les multiples modes de jeu sont disponibles et nul doute que les joueurs passeront des soirées endiablées sur le soft.

Nous avons tout de même rencontré une gêne notable au cours de quelques parties en multijoueurs avec l’usage des petites manettes Joy-Con. En effet, les parties de Tetris impliquent notamment une descente rapide des briques afin d’être véritablement compétitif. Nous avons été confrontés à plusieurs descentes intempestives de nos blocs, simplement par une extrême sensibilité du joystick. À tel point que nous avons préféré désactiver la descente rapide lors des parties avec les plus novices d’entre nous… afin d’éviter les crises de nerfs des plus impatients. Sachez tout de même qu’il est possible de modifier certaines commandes (il est notamment proposé de jouer d’une seule main, quelle bonne idée !).

Le mode multijoueur trouve son paroxysme dans les parties en ligne. Cette fois-ci les amis, ça ne plaisante clairement plus du tout ! S’il est possible de créer ses propres salons avec ses règles et ses préférences, la ligue puzzle sera le siège de combats effrénés. Choisissez simplement votre style de jeu préféré et partez au combat ! Cette fois-ci, le niveau est nettement au-dessus… vous êtes de sacrés requins dites donc ! Et dire que nous pensions être (un peu) forts… Mais quel plaisir de se livrer à de pareilles parties, avec un tel niveau de challenge par le talent des uns et des autres. Un système de points permet de se classer par rapport aux autres joueurs et il est bien entendu possible de retrouver les nombreuses statistiques des parties pour crâner auprès de ses amis (ou à cacher honteusement).

Puyo Puyo Tetris 2 est disponible sur l’eShop de la Nintendo Switch au prix de 40 euros environ. Une version boîte est disponible pour une trentaine d’euros environ.

Le saviez-vous ?

Puyo est la capitale de la province de Pastaza. Située au niveau de l’équateur, l’économie de cette ville repose avant tout sur sa production de fruits et de canne à sucre, mais aussi, notamment, de caoutchouc. Pourvue d’un climat chaud et humide, Puyo est perché à 900 mètres d’altitude !

Conclusion
Sans révolutionner le genre, Puyo Puyo Tetris 2 parvient néanmoins le tour de force de nous tenir une nouvelle fois en haleine sur le soft grâce à de multiples modes de jeu, notamment une belle idée de combats de talents avec un gain d’expériences et l’usage de compétences particulièrement intéressantes. Nous y retrouvons avec bonheur les modes traditionnels, aussi fun en solo qu’en multi, et un mode en ligne toujours aussi agressif, parfait pour perfectionner son jeu grâce aux talents incontestables des joueurs du monde entier. Un titre à ne pas manquer pour les amoureux de ces licences.
Points positifs
  • De nombreux modes de jeux, distincts les uns les autres, mais tous particulièrement addictifs
  • Les combats de talents, une idée intéressante et renouvelant l’expérience de jeu
  • Toujours aussi fun, en solo comme en multi
  • Un univers très coloré et plein de pep’s
Points négatifs
  • Une aventure adorable mais avec des personnages beaucoup trop prolixes et une histoire pas très profonde tout de même !
  • Une sensibilité accrue lors des descentes rapides, pouvant impacter le confort de jeu lors de l’utilisation de chaque petit Joy-Con comme manette. L’option peut néanmoins être désactivée mais les combats sont dès lors nettement moins rythmés.
7.8
Bon
Graphismes - 7
Musiques - 7
Contenu - 8
Fun - 9
cooky
Ecrit par
Deux passions dans la vie : le monde animal et le monde du gaming ! Adepte des belles plumes, je "switch" entre les poils et les manettes =) .

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire