Picross S7 (Nintendo Switch) – Le test

User Rating: 7.5

Comme un air de déjà vu

On ne va pas se mentir, Picross S7 est le même que Picross S6, qui était le même que Picross S5, lui aussi identique à Picross 4, dans ses mécaniques et surtout ses bonus. Vous vous souvenez dans S4 si vous aviez une sauvegarde de S1/2/3 vous obteniez une grille supplémentaire pour chaque sauvegarde. Eh bien ici pareil… mais pas de bonus pour S4 ni S5, S6 et S7 comme si S4, S5, S6 et S7 étaient finalement vraiment les mêmes jeux.

Vous l’aurez vite compris, les développeurs ne faisant aucun effort, nous n’allons pas en faire plus, ce test est donc une version adaptée des précédents tests des jeux de la série.

Les deux ajouts du S5 sont présents dans ce nouveau Picross, un ajout qui permet d’afficher le temps passé dans chaque mode pour les terminer, intéressant pour savoir combien d’heures de votre vie vous avez passé à compter et noircir des cases. L’autre ajout du S5 est une option qui permet de changer les couleurs des Color Picross pour les rendre plus faciles à différencier (cela peut aider les gens qui ont du mal à distinguer les couleurs).

Mais nous n’allons pas les traiter de menteurs, j’ai vérifié et au moins les puzzles sont nouveaux dans S7 ! Vous aurez donc une nouvelle salve de 485 puzzles à faire toujours avec les mêmes modes.

Qu’est-ce que c’est ?

Tout d’abord prenons tout cela du début, Picross en est à sa cinquième itération simple, par la société Jupiter (connue à une époque pour The World Ends With You) qui est maintenant spécialisée dans le Picross. Quand je parle d’itération simple c’est que sur Switch nous avons eu droit à deux variantes en plus de la série « Picross S », nous avons eu « Kemono Friends Picross » en collaboration avec la franchise Kemono Friends (franchise populaire au Japon) mais aussi « Picross Lord of The Nazarick » en collaboration avec le manga/anime Overlord. Chaque nouveau jeu apporte son lot de nouvelles grilles et parfois aussi un nouveau mode.

Maintenant que la présentation est faite, parlons maintenant du système de jeu. En quoi consiste un Picross ? Un Picross, aussi connu sous le nom de nonogram, logigraphe ou encore logimage, est un jeu de réflexion solitaire (tout comme le Sudoku) basé sur la complétion d’une grille afin de former une image. Les grilles sont de formes de plus en plus complexes, 5×5, 10×10, 15×10 etc. jusqu’à 30×30 !

À côté de chaque ligne et de chaque colonne vous aurez des chiffres, ces chiffres vont représenter le nombre de cases noires qui devront être noircies d’affilée, il faut toujours un espace vide entre chaque série de cases noires. Par exemple, sur une ligne de 5 cases, j’ai comme indices 3 et 1, je vais donc devoir colorier les 3 premières cases, en laisser une vide et colorier la dernière.

Bien évidemment c’est rarement aussi simple, il faut alors entrer dans des calculs et de la réflexion, si nous reprenons un exemple de 5 cases, avec comme indice seulement 3, je sais que ma troisième case sera obligatoirement noircie (vu que si je prends depuis la droite ou la gauche en comptant 3 cases, celle du milieu sera obligatoirement noircie). Cependant, je ne peux pas compléter le reste avec seulement cette information, je vais donc devoir regarder mes cases verticales et ainsi de suite. Nous allons donc jongler des lignes horizontales aux verticales en permanence.

Il y a quoi dans ce S7 ?

Eh bien ce cinquième jeu n’apporte finalement rien de réellement nouveau à la saga, Picross S4 nous sortait un nouveau mode, le mode Color. Ici finalement aucun nouveau mode, mais beaucoup de nouvelles grilles ! 485 même pour être précis, au menu 300 puzzles Picross et Mega Picross, 150 puzzles clip, 30 puzzles Color et 5 puzzles Extra ! Ça vous en fait des heures à compter des cases, moi je vous l’dis !

Le mode Picross est donc le mode classique, vous aurez 150 puzzles à résoudre allant du facile 5×5 au plus difficile 20×15. Terminer des puzzles dans ce mode vous débloquera des parties de Puzzle Clips nous reviendrons là-dessus plus tard.

Le mode Mega Picross est plus difficile que le mode classique, vous aurez là encore 150 nouveaux Picross à résoudre, mais cette fois-ci les règles sont plus complexes, vous n’aurez pas un indice pour une colonne/ligne mais parfois pour deux d’un coup, par exemple si l’indice 7 apparaît sur deux lignes il faut alors que 7 cases soient grisées à la suite sans casser la chaîne mais cette fois-ci sur deux lignes, c’est souvent bien plus difficile à déduire !

Le mode Color Picross est apparu dans le précédent Picross et est très rafraîchissant, vous débloquerez ici des gifs et non plus des images (bon ok la récompense est toujours aussi inutile), cependant nous ne travaillons plus seulement sur des cases à noircir, mais à colorier ! Ici plus besoin de laisser une case vide (sauf si c’est la même couleur d’affilée), les indices sont donnés par couleur et parfois il faut jongler avec jusqu’à 5 couleurs sur la même grille, ces grilles vont aussi de 5×5 à 20×15 ! Le challenge est encore plus ardu mais très agréable et nous déboussole un peu dans nos habitudes de comptage.

Le dernier mode est le mode Clip Picross, ce dernier est au final une image géante composée de plein de petits Picross, allant du très petit au très grand, c’est très agréable de voir l’image se dévoiler au fur et à mesure, il faudra jouer au mode Picross pour débloquer les mini-clips à réaliser.

Pour finir il y a le mode Extra, ce dernier contient de très grands Picross en 30×30, il y en a deux disponibles de base, si vous avez une sauvegarde de Picross S, S2 et S3 vous débloquerez une grille de 40×30 pour chacun des jeux disponibles, enfin une utilité à la fidélité !

Et si je ne connais pas Picross ?

Si vous ne connaissez pas le jeu vous avez toute une série de tutoriels très bien faits à l’intérieur du jeu, ils vont vous expliquer chaque mode de jeu, chaque technique, bref tout pour devenir le plus grand Picrosseur !

De plus le jeu vous permet aussi de jouer avec des aides ou non, vous pouvez activer un mode qui vous indiquera dans quelle ligne vous pouvez deviner au moins 1 case à remplir, ce qui est parfois très utile.

Il y a aussi la roulette au départ d’un Picross, cette roulette vous permet de remplir aléatoirement quelques cases, ce qui clairement va vous donner un point de départ plus accessible qu’une grille vide.

L’autre option est la correction des erreurs, si vous noircissez par inadvertance une case alors qu’elle doit rester blanche, alors vous avez une auto-correction.

Ces aides vous feront forcément perdre le statut de « sans aide » qui équivaut à un score parfait, mais ce n’est pas grave nous pouvons réessayer plus tard pour améliorer notre temps ou justement se passer d’aide.

Point important aussi : cette fois, enfin, la jouabilité au tactile est disponible, pour retrouver enfin une maniabilité proche des Picross e (la série sur 3DS). Le jeu est très accessible classiquement à la croix ou au joystick, nous avons aussi une aide possible (quand on reste appuyé sur R) pour compter le nombre de cases (très pratique), mais aussi la possibilité avec X de faire une annotation sur une case, par exemple si vous avez un doute et que vous ne voulez pas vraiment valider cette case.

Tout est parfait ?

Eh bien j’ai envie de dire … si on aime le Picross … oui ! Si vous êtes totalement hermétique au genre cela ne vous fera pas changer d’avis. Il est on ne peut plus classique, nous n’avons pas un gap entre le S4 et le S7 si ce n’est de nouvelles grilles.

La musique est agréable mais sans plus, de toute façon le jeu n’est pas du tout fait pour être joué des heures sur sa TV, mais bel et bien en portable partout. Une grille vous prendra entre 2 et 5 minutes, parfois plus de 15 minutes, cela permet de faire une petite partie dans les transports, on se surprend à en enchaîner plein et passer plus d’une heure sur le jeu sans s’en rendre compte.

Un mode multijoueur anecdotique est présent, une grille peut être résolue à deux manettes, à la fin chacun aura des points en fonction du nombre de cases qu’il aura réussi à noircir, aucune sauvegarde des scores, bref aucun intérêt, surtout que comme dit plus haut le titre s’apprécie surtout tranquillement en mode portable.

Points positifs
  • Petit prix
  • 485 nouveaux puzzles !
  • Une durée de vie énorme
  • Partie rapide
  • Reposant
Points négatifs
  • Récompense lors d’une réussite très faible
  • … mais les images pour les Mega Picross sont les mêmes que le Picross Classique
  • Un mode coopératif anecdotique (et difficile à trouver)
7.5
Bon
Durée de vie - 9
Gameplay - 10
Originalité - 3
Relaxant - 8
Ecrit par
Webmaster à votre service ! Il y a des articles sous les titres. ¯\_(ツ)_/¯

3 commentaires

  1. J’adore ces jeux ! j’y joue depuis la 3DS …

    Savez-vous si les craddle of rome ou autres seront un jour sur la swtich svp ? Merci belle année

    Répondre
  2. trop dommage car ceux sont des petits jeux sympas et bien prenants

    merci pour tout et bonne année

    Répondre

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire