Ruiner (Nintendo Switch) – Le test

« Tue le Boss ! Tue le Boss ! Tue le Boss ! ». Ces mots résonnent dans votre tête. Ils vous poussent à tuer le Boss de Heaven et tous ceux qui se mettront sur votre passage. Mais une fois devant la porte du Boss, une femme apparaît sur l’écran visière de votre casque. « Elle », c’est son nom, vous annonce que votre cerveau a été piraté et qu’il ne faut pas tuer le Boss. De plus, votre frère a été enlevé en guise de garantie que votre mission initiale soit bien exécutée. Elle a repéré le hacker de votre cerveau. Mais ce n’est qu’un maillon de la chaîne. D’autres têtes tomberont …

Bienvenue dans la virtualité de 2091

Ruiner se déroule en l’an 2091 dans la mégapole de Rengkok où la virtualité a pris une part très importante dans la vie de la population. La virtualité est en fait un espace virtuel dans lequel les gens se réfugient pour oublier leur misérable vie. La réalité virtuelle 3.0 si on peut dire. Cette virtualité est tenue d’une main de maître par la société Heaven. C’est le patron de Heaven que votre personnage essaie d’assassiner au début du jeu.

Vous l’aurez donc peut être deviné, nous évoluons ici dans un univers Cyberpunk. Un univers dans lequel chaque être humain contient une puce électronique … qui peut être piratée.

Ruiner, un jeu d’action shooter à l’univers soigné

Après être apparu sur PC, PS4 et Xbox One en 2017, Ruiner débarque sur la Nintendo Switch. Ici, vous incarnez un étrange personnage au casque de moto dont la visière est un écran depuis lequel vous avez accès à la virtualité. Edité par Devolver Digital qu’on ne présente plus, le jeu se démarque par sa patte graphique très réussie. Les graphismes du jeu n’ont pas perdu de leurs charmes par rapport aux versions des autres consoles. Il n’y a rien à dire là-dessus : on est sur un jeu très soigné graphiquement.

On prend beaucoup de plaisir visuel à parcourir les 3 zones du jeu et leurs niveaux, ainsi que la ville de Rengkok qui nous sert de hub entre 2 zones à visiter. Lors des dialogues, les personnages sont également très bien dessinés.

Pour nous accompagner dans notre aventure, de belles musiques électro viennent à nos oreilles. De belles images et une super musique, tout est fait pour nous inciter à jouer encore et encore. Et pourtant, vous aurez souvent envie de balancer votre manette …

Un jeu pour les hardcore gamers

Ce jeu n’est pas à mettre entre toutes les mains car sa cible principale se situe dans le contingent des hardcore gamers, les joueurs raffolant d’une difficulté démesurée manette en main. Car oui, Ruiner est un jeu d’action shooter TRÈS DIFFICILE dont vous aurez beaucoup de mal à venir à bout. Heureusement, il existe 3 niveaux de difficulté afin d’élargir le public pouvant accéder à ce titre.

Pour ne pas arranger les choses, la maniabilité dans les tirs n’est pas facile à prendre en main. Bien que l’on puisse modifier la sensibilité de la manette, il est bien difficile d’être précis avec le joystick droit dans les phases de tir avec une arme à feu. Cette sensation étant amplifiée en mode portable, il est donc recommandé de jouer en mode docké avec une manette pro.

Est-ce que ce manque de précision est assumé pour ajouter à la difficulté ? Chacun se fera son avis mais en jeu, cela peu être frustrant. Surtout lorsqu’on est amené à mourir des dizaines de fois pour réussir un niveau.

Les joueurs aimant les gros défis seront en revanche ravis car en plus du mode histoire, ils pourront s’essayer au mode contre la montre ou au mode arène. Le mode contre la montre reparcourt les niveaux du mode histoire mais sans s’embarrasser de l’histoire. On y parcourt donc les niveaux en essayant d’aller le plus vite possible. Enfin, le mode arène nous permet d’affronter des vagues d’ennemis en mode difficile.

Ce côté hardcore est si présent qu’on en oublie un peu l’histoire qui passe malheureusement un peu au second plan.

Heureusement pour les joueurs qui ne jurent pas que par la difficulté, de nombreuses armes et capacités sont présentes pour nous aider.

Un arsenal et des capacités bien fournis

Votre vengeur casqué disposera d’un bon nombre d’armes de corps à corps et d’armes à feu. Vous pouvez conserver à tout moment une arme de mêlée ainsi qu’une arme à distance. Entre les sabres, les barres métalliques, les lance-flammes, les lance-grenades, les fusils énergétiques, les pistolets et les fusils à pompe, vous aurez le choix. A vous de choisir votre arme préférée. Mais votre meilleur atout sera dans les différentes capacités de votre personnage. Des capacités qui se débloqueront au fur et a mesure de votre progression et que vous choisirez en dépensant des points de compétences. Et elle est bien là la clé de la réussite : bien choisir vos capacités parmi un panel d’une quinzaine possible. Sachant que vous pourrez les combiner, le choix ne sera pas facile. Un bouclier énergétique pour vous protéger, une bombe incapacitante ou explosive, attaque de corps à corps dévastatrice, bullet time (ralentissement du temps) et d’autres compétences : beaucoup de possibilités s’offrent à vous. Vous trouverez sans aucun doute une combinaison de capacités qui conviendra à votre style de jeu.

Conclusion
Ruiner est un jeu d’action shooter bourré d’adrénaline à l’univers très soigné. Sa patte graphique et sa bande son sauront vous ravir. En revanche, ce jeu n’est pas à mettre entre toutes les mains. Il pourra ne pas convenir à certains à cause de l’énorme difficulté du jeu. On regrettera également la prise en main difficile et l’histoire qui n’est qu’un simple prétexte à la violence.
Points positifs
  • Un jeu pour les hardcore gamers …
  • Beaucoup d’armes et de compétences.
  • Une patte graphique stylée
  • La musique électro adaptée
  • 3 niveaux de difficulté
Points négatifs
  • … mais trop hardcore
  • Pas de doublage pour les dialogues (mêmes VO)
  • Maniabilité des tirs
  • Assez court
  • Histoire anecdotique
  • Pas de coop
7
Bon
Graphismes - 9
Son / Musique - 8
Gameplay - 8
Maniabilité - 5
Durée de vie - 5
Parconico
Ecrit par
Lorsque j'étais petit, on se faisait des sessions Zelda ou Secret of Mana en famille. "Papa fais-ci, papa fais ça !". Pour moi c'est ça le jeu vidéo !

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire