Double Kick Heroes (Nintendo Switch) – Le test

Qui se souvient des jeux Guitar Hero et Rock Band ? Qui a dans sa cave ou son dans grenier une guitare, une batterie, un micro qui prennent la poussière ? Après être tombé en désuétude, le jeu de rythme reviendrait-il en force avec Double Kick Heroes ?

“Ace of Spades”

Fans de “Métal”, voilà un jeu fait pour vous. Double Kick Heroes est un jeu d’action aventure de rythme dans lequel tous les morceaux de musique sont des morceaux de métal. L’avantage avec ce genre de musique c’est qu’on peut tout aussi bien secouer la tête que marteler des touches en rythme. Quand on ressent le groove dans sa peau, quand on tape du pied avec le tempo, c’est gagné.

Double Kick Heroes propose différents modes de jeu et différents modes de difficulté : de rock à extrême en passant par hard rock, métal et violence. Le choix des morceaux est vraiment varié malgré la connotation forcément métal de l’ensemble. Les tutos sont simples et efficaces, on comprend vite le fonctionnement des différentes armes et le moment pour les utiliser. Le jeu se déroule dans une Amérique post-apocalyptique peuplée de zombies, et nos héros,membres d’un groupe de métal, vont tirer sur tout ce qui bouge à bord de leur voiture.

“Highway to Hell”

On suit une route et on tire depuis l’arrière du véhicule en direction des monstres qui nous poursuivent. On tire tout droit vers l’arrière ou en haut vers l’arrière selon la position des zombies, et plus on progresse dans le jeu, plus les armes s’améliorent. On pourra lancer des grenades à partir d’un certain moment.

On utilise les touches A et B pour tirer, puis on apprend à utiliser les gâchettes, ce qui rajoute une ligne mélodique. En effet, comme dans tous les jeux de rythme de ce genre, on voit les notes qui défilent et il faut appuyer au bon moment pour que le coup soit “bon” ou parfait”. L’idée est d’enchaîner les combos pour se débarrasser des ennemis. En effet, plus on rate de coups sur la batterie, plus on rate de tirs dans le jeu et plus les vagues d’ennemis se rapprochent. Si on perd le tempo, on finit par être assaillis et c’est le game over.

“Paranoid”

L’avantage de la musique métal, c’est que c’est rythmé de façon carrée et que la progression se fait donc de façon limpide. Le souci de ce genre de jeu, c’est que plus la difficulté augmente, plus on est focalisé sur la barre des notes qui défilent et moins on regarde ce qui se passe sur l’écran de jeu. C’est dommage, car les graphismes en pixel-art sont très jolis et plutôt fins.

Chaque morceau dure entre deux et trois minutes et on peut suivre sa progression en haut à droite de l’écran, car on voit notre voiture qui avance sur une mini-map, ce qui nous permet de savoir si nous sommes loin ou pas de la fin du niveau. Au fil de la progression, on lutte de plus en plus sans jamais être perdu ou rebuté par la difficulté, ce qui est vraiment positif.

“Master of Puppets”

Une particularité de Double Kick Heroes est la possibilité de détacher les Joy-Cons pour s’en servir comme de baguettes de batterie. C’est super sympa pour s’amuser, mais ce n’est pas forcément aussi fin que lorsqu’on joue avec les touches. Ça ajoute quand même à l’immersion et ça rappelle des souvenirs de Guitar Hero.

Si vous voulez aller plus loin dans le monde du métal, nous ne pouvons que vous recommander d’aller faire un tour sur le site internet mapofmetal.com, une carte interactive qui vous permettra de faire des liens et de mettre des morceaux connus sur les différents styles de métal.

Conclusion
Double Kick Heroes est un excellent jeu de rythme à condition d’aimer la musique métal. Les fans seront ravis de parcourir les plaines arides de ce monde post-apocalyptique avec du gros son dans les oreilles. Les autres passeront leur chemin à cause du manque de diversité dans le genre musical.
Points positifs
  • Les musiques qui déchirent tout
  • Les graphismes funs
  • Les Joy-Cons en guise de baguettes
Points négatifs
  • Assez répétitif
  • Mode histoire très court
7
Bon
Bande-son - 9
Graphismes - 8
Fun - 7
Durée de vie - 4
Difficulté - 7
martien martien
Ecrit par
Je joue depuis l'Atari ST et j'ai acheté la Gameboy Day One. Bref, je suis un vieux joueur, mais j'aime les nouveautés autant que les jeux rétros...

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire