Atelier Ryza 2: Lost Legends & The Secret Fairy (Nintendo Switch/Pc) – La preview

Contrairement aux autres opus de la série Atelier, Atelier Ryza s’était démarqué en s’éloignant des concepts de niche pour se rapprocher plus d’un JRPG aux éléments novateurs. Sa force a été de casser les codes de la série pour s’ouvrir à un public plus large, ce qui a probablement bien réussi puisque nous nous retrouvons déjà un an plus tard avec une suite.

Pour respecter la direction prise par le premier opus, cette suite s’inscrit directement dans la lignée du premier jeu et se déroule 3 ans après, en conservant les mêmes personnages. Plus d’histoire de mentor et de générations ici, on reprend la même recette et on la peaufine. Cette direction pleine de fraîcheur pour la série Atelier est très agréable puisqu’elle permet aux joueurs néophytes de pouvoir apprécier pleinement l’évolution des personnages et de mieux appréhender l’univers. Les aventures de Ryza nous mènent vers de nouveaux lieux qui n’étaient que brièvement énoncés dans le premier opus au détour d’une conversation. L’histoire continue et les améliorations aussi.

Alors que Ryza apprend l’alchimie de nulle part et que les bases du scénario du premier jeu se basaient sur une adolescente en pleine crise n’en faisant un peu qu’à sa tête, nos personnages ont ici tous gagné en maturité et ont eu le temps de forger leurs personnalités. C’est agréable de constater que les 3 ans dans le jeu ont été marquants et qu’ils desservent le jeu pour y proposer une réelle progression. Ryza reste maladroite et tête en l’air mais est désormais digne de confiance, Tao est devenu sûr de lui et n’est plus froussard, Lent est quant à lui devenu un combattant hors pair au travers de ses aventures.

Ce deuxième opus commence avec Ryza qui se voit attribuer une mission en lien avec l’alchimie. Moritz Brunnen (un des doyens de Kurken Island, ville du premier opus) lui confie un objet étrange qu’elle devra analyser. N’ayant pas tous les éléments en sa possession pour l’étudier, elle décide de se rendre à la capitale. Elle y retrouvera quelques-uns de ses amis qui avaient quitté l’île de Kurken (à la fin du premier jeu) et ils partiront ensemble dans de nouvelles aventures d’exploration de ruines.

Le système de combat s’est enrichi par rapport au premier jeu, en conservant les éléments efficaces et y ajoutant encore plus de pep’s. Les ennemis en groupe sont un peu plus coriaces et demandent d’avoir une bonne stratégie. En échange, vous aurez plus de facilité à enchaîner les compétences et à déclencher des combos dévastateurs. Le niveau tactique d’autrefois est désormais simplifié mais le jeu ne vous mâche pas tout le travail pour autant ce qui rend l’équilibre très intéressant.

L’alchimie a évolué également pour simplifier un peu plus les synthèses et l’acquisition de nouvelles recettes. Plus de niveaux à atteindre ici mais des points à acquérir. Vous avez voyagé léger et n’êtes plus aussi bien équipé que sur votre île. Vous devrez récupérer de nouveaux composants et matériaux. En revanche, vous vous souvenez de toutes vos recettes. Il vous suffira d’avoir les bons éléments et de dépenser suffisamment de points pour pouvoir les réaliser de nouveau.

L’exploration a elle aussi bien progressé puisque vous pourrez désormais vous déplacer bien plus facilement dans les décors (adieu les murs invisibles) et vos champs d’exploration seront plus étendus avec la possibilité de nager, accéder à des rives inaccessibles depuis la terre ferme ainsi que de récupérer des composants dans l’eau. On notera également que le jeu est bien plus riche visuellement avec des décors fournis et bien détaillés. Les personnages semblent un peu plus ternes que dans le premier épisode mais cela ne se voit qu’en comparaison côte à côte. Les améliorations apportées au reste du jeu font passer cet aspect à un détail insignifiant.

Nous n’avons pas poussé le test de la preview plus loin puisqu’à ce jour, l’interface du jeu à laquelle nous avions accès est en anglais. Hors, Atelier Ryza 2 est prévu en français lors de sa sortie en janvier 2021. Vous aurez dès lors un test plus approfondi de tous les nouveaux aspects de ce nouvel opus. Toutefois, le jeu nous a conquis de la même façon que le premier a pu le faire. Pour ceux qui se posent la question de se lancer sans avoir joué au premier jeu : au premier abord, Atelier Ryza 2 permet d’être pris en main en omettant l’opus précédent. En revanche, vous louperez tout l’aspect de progression des personnages et vous aurez du mal à comprendre certains éléments du scénario ainsi que les liens entre les personnages qui réapparaissent.

xFlamx
Ecrit par
Grand fan de fantasy, de mangas, et d'animes, j'ai passé des années à lire de nombreux bouquins et corriger les fautes d'orthographe dans des équipes de fansub et scantrad. Joueur occasionnel de LoL, addict aux jeux de société, aux jeux de rythme et à Nintendo, je suis désormais rédacteur/testeur pour Nintendo-Town. Ma plus grande passion : Pokémon ! (surtout Lucario)

6 commentaires

  1. reader

    Je suis hésitant, à force de vous entendre en parler durant l’émission, j’avoue qu’il me fait de l’oeil (surtout qu’il a l’air plutôt joli).

    Après pour bien comprendre l’histoire il faut visiblement faire le premier quand même quoi ? (mais il est dispo uniquement en Anglais c’est ça ?)

    Autre chose, au niveau des combats, c’est du tour par tour, où on a quand même une certaine liberté d’action ?

    Répondre
    • Fire Akuma

      Le 1, c’est pas vital

      Combat, je pense que c’est tpt

      Répondre
      • reader

        Oki, merci !

        Je vais voir… j’hésite avec le TPT je suis pas super fan ^^;

        Répondre
        • xFlamx

          Globalement, c’est du tour par tour avec une jauge ATB pour les ennemis et tes personnages mais avec un aspect assez dynamique qui change pas mal la donne.
          Les combats sont intéressants et demandent un peu de réflexion pour gagner efficacement sans avoir à te soigner après chaque combat. On peut aussi jouer en mode bourin mais ça a ses limites.

          Par rapport au premier opus, c’est quand même mieux d’y jouer pour profiter pleinement du 2 (environ 25~30h pour finir l’histoire). Après, il est entièrement en anglais mais c’est pas non plus insurmontable, c’est pas de la littérature très poussée. Ca reste optionnel mais tu risques de pas tout comprendre au niveau des personnages car le background est super intéressant 🙂

          Répondre
  2. @Reader. C’est pas un tour par tour classique. C’est en semi temps réel en fait… On ne gère pas le déplacement des personnages, mais il n’y a pas de pause (sauf dans un seul cas) ce qui fait que c’est très dynamique et qu’on peut changer de personnage à la volée. Le système est très original, le mieux c’est de mater une vidéo de gameplay pour comprendre.

    Répondre
  3. Sebangel68

    Il donne envie ce jeu. J’adore les JRPG/RPG. Me laisserais tenter certainement.

    Répondre

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire