Legend of Mana (Nintendo Switch) – Le test

L’évocation même d’un titre avec l’appellation « Mana » fait tressaillir bon nombre de gamers, frissonnants de souvenirs, souvent avec un petit goût d’enfance, toujours avec la saveur d’une saga inoubliable. Pour notre plus grand plaisir, la folle aventure débarquée en 1999 sur PSOne revient sur Nintendo Switch dans une version remasterisée pleine de charme. Les sentez-vous les petits poils d’émotion qui se dressent sur votre avant-bras… vous les sentez n’est-ce pas ?

Revenons neuf siècles en arrière. L’Arbre de Mana a été réduit en poussière… fort heureusement de nombreuses reliques et autres amphores d’énergie, telles que des pierres enchantées ou de multiples instruments de musique incroyables, renferment encore en leur sein cette énergie magique qu’est l’énergie de Mana. Dans leur grande sagesse désinvolte (!), les Grands Sages ont dès lors décidé de se battre afin de choisir ceux qui détiendraient ces fragments de Mana. La guerre se profila sur des siècles et des siècles… à tel point que la force de Mana vint à perdre de sa superbe. La convoitise pesant sur elle fut moindre… et la paix pouvait enfin régner sur le monde. Paix éphémère pourtant car les conflits perduraient… les Hommes avaient simplement oublié la bonté de cet arbre magique, de ce Mana dont la singularité ne faisait plus écho. À moins que…?

Ne sentez-vous pas d’ores et déjà tout cet univers enchanteur vous envelopper à travers votre écran chers amis gamers ? L’énergie de Mana est puissante et synonyme de bien des forces pour toutes celles et ceux qui y ont goûtés…

Trêve de rêvasseries, en route !

Un monde à soi

Après avoir enveloppé le joueur par une charmante vidéo introductive, tel un doux dessin animé qui se pare de bulles de plus en plus rythmées, tandis que la gente féminine se développe encore et toujours sous des dessous assurément courts, dévoilant sans vergogne leurs cuisses à tout va, (ah… nous ne nous y ferons jamais..!) l’aventure peut débuter.

Le joueur est invité à choisir son personnage : petit bonhomme ou petite bonne-femme, (sans conséquence sur la suite de l’aventure) ainsi que son arme de départ et bien entendu son nom. La nouveauté vient juste après… en effet, libre à vous de sélectionner une zone de jeu sur une carte de bonne taille. Tiens…il semblerait que ce Legend of Mana vienne bouleverser nos habitudes pourtant bien ancrées.

En effet, le soft chamboule les codes… et propose rapidement au joueur de personnaliser sa partie (un prétexte pour la recommencer encore et encore ? Quelle bonne idée n’est pas ?!). Les non avertis seront surpris. Les autres reprendront leurs marques rapidement. L’aventure repose en effet sur un florilège de petites quêtes, d’espaces et de recoins qu’il vous faudra développer à votre guise sur la carte du monde. Ainsi, le positionnement de telle ou de telle zone de quête pourrait bien bouleverser les éléments environnants, tout comme ses entités intérieures pourraient bien être plus ou moins costaudes. La carte offre en effet de multiples repères afin de jongler au mieux entre les différentes esprits élémentaires et construire la partie de son choix.

Les reliques obtenues au grès des discussions permettent ainsi de compléter peu à peu la carte du monde, la façonnant au fil des heures et des rencontres. La partie de votre voisin sera grossièrement la même, mais en y regardant de plus près, vous aurez chacun bâti un petit univers propre à vous.

Les déplacements d’un spot à un autre sont aisés au sein de la carte du monde et ne posent pas de problème majeur. Il peut en être autrement au sein d’un même territoire. En effet, ces derniers sont régulièrement cloisonnés par zones, avec un retour sur un visuel plus général, avant de zoomer à nouveau. Rien de bien affreux, cela fonctionne. Mais les plus pressés seront un poil agacé. Par ailleurs, sachez que les allées retours sont fort nombreux… les pressés seront donc franchement agacés en vérité !

Un monde avec quelques méchants…

Faire le tour du propriétaire, batifoler dans les villes et taper la discute à tout va (en français, rassurez-vous !), c’est charmant. Et nous y reviendrons. Mais aller frapper de la bestiole belliqueuse, ce n’est pas mal non plus !

Legend of Mana offre un système de combat mêlant le traditionnel RPG et le beat -them -all. En effet, vos ennemis sont visibles, lorsque vous vous approchez d’eux, le combat débute, focalisant l’attention sur la bastonnade à venir. Vos pas deviennent plus mesurés (un peu trop…) et vous allez probablement marteler les boutons pour envoyer vos ennemis dans un autre monde. Chaque bouton est jumelé à une action que le joueur est libre de modifier à sa guise.

Quelques boss plus ou moins coriaces viendront pimenter votre long fleuve tranquille… une tranquillité qu’il reste important de préciser puisque l’aventure se déploie avec une aisance significative, l’objectif des développeurs étant assurément de rendre le jeu globalement accessible et d’offrir aux joueurs une aventure originale, dotée de petits bonus savoureux, sans trop multiplier les embûches.

… mais un monde avec tout plein de gentils aussi !

En effet, l’univers de Legend of Mana compte un florilège de petits personnages, dont certains parviendront rapidement à vous sensibiliser à leur cause. Parfois un peu trop prolixes, leurs petites histoires n’en restent pas moins touchantes pour certaines et les quêtes se succéderont à grande vitesse. Le joueur devra en revanche rester particulièrement méticuleux dans ses démarches, revenir maintes fois sur ses pas, et taper la causette autant que possible. Soulignons tout de même qu’il vous faudra parfois vous y reprendre à plusieurs fois afin de pouvoir discuter avec autrui, les talk-box n’étant pas toujours très grandes.

Le soft compte de multiples petites surprises, nous ne vous dévoilerons pas tout afin de garder à la fois le plaisir de la découverte mais aussi la satisfaction d’avancer dans un univers qui parvient à surprendre le joueur malgré l’âge avancé du titre. Nous ne résistons pas à l’envie de vous dévoiler tout de même quelques petits délices… notamment la présence d’un élevage de vos propres petits familiers qui deviendront rapidement des compagnons de route. Tels de petits Pokémon, ou des Tamagotchi fougueux, il vous faudra dans un premier temps attraper un œuf capricieux (mais globalement pas très futé…) et le laisser se développer. La bête qui en sortira nécessitera quelques soins afin de parfaire ses compétences, le régime alimentaire que vous choisirez influencera même sur son développement…

Les tandems seront heureux d’apprendre qu’il est aussi possible de jouer a deux sur le titre. Idéal pour partager une madeleine de Proust commune.

Un monde merveilleux

N’y allons pas par quatre chemins : la remasterisation du titre est globalement une réussite. Les décors sont de toute beauté, avec des détails précis et joliment dessinés. Les environnements sont variés, les villages et l’intérieur des habitations remarquables. Seuls les personnages restent quelque peu grossiers, comme scotchés directement sur ces magnifiques toiles.

Les mélodies ne sont pas en reste et s’illustrent à merveille tout au long du titre, sous la patte artistique de YoKo Shimomura. Quelques sonorités viendront sans mal remémorer les souvenirs de ceux qui ont déjà parcourus le territoire emprunt de l’énergie de l’Arbre de Mana. Le menu circulaire, un poil grossier tout de même, dans la maison des familiers notamment, nous a malgré tout rappelé tant de souvenirs…

Legend of Mana est disponible sur l’Eshop au tarif de trente euros environ.

Le saviez vous ?

YoKo Shimomura est une musicienne et compositrice japonaise particulièrement célèbre, notamment pour ses mélodies mémorables dévoilées aussi bien dans des films qu’au sein du jeu vidéo. Passant de Final Fantasy XV, à Kingdom Hearts,    sans oublier Mario et Luigi : Voyage au centre de Bowser, vous avez très probablement déjà entendu l’une de ses très nombreuses œuvres !

Conclusion
Quel bonheur sans détour de retrouver ce titre célèbre sur Nintendo Switch. Disposant dès lors d’une remasterisation de qualité, aussi bien visuelle que sonore, le joueur est invité avec beaucoup de nostalgie ou un plaisir tout neuf à (re)découvrir un univers riche en couleur, en surprises et en événements multiples. Original dans sa conception, le titre tire son épingle du jeu en proposant au joueur de configurer l’histoire comme il le désire, en façonnant le monde à sa convenance. Si les combats ne devraient guère poser trop de soucis, Legend of Mana fourmille de petits bonus particulièrement délicieux, égrainés au fil de l’aventure.
Points positifs
  • Un monde à façonner à sa convenance.
  • Une aventure pleine de rebondissements, de surprises et d’événements inattendus.
  • Une remasterisation graphique réussie, avec des décors de toute beauté (dommage que les personnages fassent un peu tâche !)
  • Une durée de vie incroyable
  • Une ambiance musicale de qualité
Points négatifs
  • Des combats qui manquent globalement d’attractivité
  • Absence de carte malgré les multiples donjons et labyrinthes du jeu
8.1
Génial
Graphismes - 8.5
Musiques - 8.5
Jouabilité - 7.5
Richesse du contenu - 8
Ecrit par
Deux passions dans la vie : le monde animal et le monde du gaming ! Adepte des belles plumes, je "switch" entre les poils et les manettes =) .

1 commentaire

  1. bonjour, j’ai essayé de jouer au mode deux joueurs avec les deux moitiés de joy-con mais cela n’a pas semblé marcher, faut-il absolument une deuxieme manette ? j’ai essayé de pré-régler la console dans le menu home sans succes

    Répondre

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire