AQUA KITTY UDX (Nintendo Switch) – Le test

Très populaire sur le PSN, Aqua Kitty UDX (ou Ultra Deluxe) arrive sur Nintendo Switch très rapidement après son annonce. Disponible uniquement sur l’eShop de la console hybride, le clone de Defender arrive avec sa bonne humeur mais surtout non traduit. Oui nous sommes en 2018 et un jeu, même avec très peu de texte, arrive encore à sortir non traduit chez nous… 

Votre mission ? Sauver les chats travailleurs sous l’eau qui “cultivent” du lait sous-marin. Comme dit plus haut, le gameplay est issu des années 80 avec une maniabilité à la Defender, le classique du retro qui a quand même pas mal vieilli. Et tant pis pour ceux, comme moi, qui pensaient partir dans un Shoot ‘Em Up pur et dur. Ici, le gameplay consiste à affronter, horizontalement, les vagues d’ennemis successives qui s’en prennent à vos chats-ouvriers. On peut se déplacer librement de haut en bas et de gauche à droite en variant l’orientation du véhicule avec une simple touche. Si un de vos chat-ouvrier est embarqué par un ennemi, il faudra vite le sauver sous peine de perdre de précieux points (ou perdre le niveau si vous n’en avez plus). A la fin de chaque niveau, vous affrontez un boss qui sera un peu plus retors. Mais pour vous aider, il existe de nombreux power-up qui diversifieront à minima le gameplay.  

La courbe de difficulté est intéressante, mais il faudra aimer le gameplay avant tout sinon vous allez vite décrocher. Le mode arcade offre une bonne rejouabilité puisque les niveaux sont foncièrement plus durs car vous n’avez qu’une vie. Enfin, si vous arrivez à comprendre le menu bordélique et illisible du jeu. Un frein de plus qui devrait laisser pas mal de joueurs sur la touche dès la première partie. Pour les gros joueurs et les amateurs de ce gameplay atypique, il y a bien entendu du classement en ligne qui boost la durée de vie, forcément.  

Heureusement, cette version UDX propose un mode original : le mode Dreadnought qui sort quand même pas mal des sentiers battus. Vous devez toujours défendre vos ouvriers mais cette fois en essayant de détruire des monstruosités mécaniques de plus en plus complexes, le tout dans un certain laps de temps. Bien pensé et rafraîchissant, ce mode relaie presque les deux autres aux rangs des modes annexes et redonne l’envie de se remettre sérieusement à cet opus, en tout cas lui donner une deuxième chance. Même s’il faudra cette fois être adepte du die and retry.   

Techniquement propre, la bande-son trouve même la bonne idée d’être entraînante. On pestera par contre sur la lisibilité qui est un peu compliquée en mode portable. Le jeu est bien plus agréable sur PC, on vous conseille donc de joueur en mode salon. Le jeu est même jouable à deux avec chacun son joy-con. 

Conclusion
Aqua Kitty UDX vous emmènera sur les bases d'un gameplay des années 80, et vous comprendrez vite pourquoi il a été abandonné. Au final, cette version Deluxe est sauvée par son mode original, Dreadnought qui porte à lui seul l'opus vers une note acceptable. Aqua Kitty UDX n'est par contre pas conseillé à tout le monde...
Points positifs
  • Le mode Dreadnought
  • Graphiquement sympa
  • La bande-son entraînante
  • Bonne durée de vie
  • Le jeu à deux en joy-con
Points négatifs
  • Gameplay horrible des années 80
  • Menu bordélique
  • Pas traduit, en 2018 ?
  • Se lâche très vite
  • Lisibilité difficile en mode portable
4.9
Décevant
Fire Akuma
Ecrit par
Webmaster à votre service ! Il y a des articles sous les titres. ¯\_(ツ)_/¯

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire