RISK: The Game of Global Domination (Nintendo Switch) – Le test

Préparez vos armées et votre expérience en tant que stratège, Risk : le jeu de conquête stratégique arrive sur Switch ! De nombreuses adaptations de jeux de plateau existent sur la scène jeu-vidéo ludique, et cela fait un moment qu’on ne cesse d’en voir apparaitre sur l’eShop. Dans cette foulée sortie fin Octobre, en ressort Risk, le célèbre jeu de société ré-imaginé par Engine Software et publié par Ubisoft.  Entre guerres intenses et renversements de situations épiques, regardons ce qu’a dans le ventre cette version moderne du jeu de stratégie à succès de Hasbro.

Fidèle à l’original ?

Avant de lancer une partie, il est possible de pouvoir configurer plusieurs mécanismes tel que les objectifs, les attributions de territoires en débuts de partie, la règle de fortification et l’existence de la carte cessez le feu. Toutes ces options reflètent ce que l’on peut trouver dans quelques jeux de Risk sur plateau, mais vraiment pas de manière suffisamment poussée en vue de toutes les possibilités que l’on aurait encore pu retrouver dans l’apport numérique du produit d’Ubisoft. Qu’il aurait été chouette de pouvoir avoir plusieurs objectifs par joueur.

Ensuite nous pouvons choisir jusqu’à 5 le nombre de participants. Si on le souhaite, on peut jouer localement à plusieurs en partageant les joy-cons. Cela marche efficacement bien sur l’écran portable de la Switch et le fait de pouvoir y jouer où l’on veut quand on veut enrichi vraiment l’expérience via cette sensation de liberté ! Mais il est aussi possible d’affronter des IA regroupée en 3 catégories : équilibré, défensif et offensif. Malheureusement, plus les parties contre l’IA se feront, plus on se rendra compte que leurs actions sont prévisibles et l’intérêt de jouer seul face à elle deviendra nulle tant l’impression de redondance est barbante.

Une partie se déroule de façon classique : le placement des troupes et des territoires en tout début de partie, le système d’attaque et de défense avec des dés, l’obtention des cartes territoires, remporter un continent, … L’emprise stratégique sur le choix de nos actions est toujours là et le plaisir de jeu que l’on retrouve dans le jeu de société Risk est inchangé quand face à d’autres joueurs humains. D’ailleurs étant donné que le lancer de dé est programmé aléatoirement, on ne pourra plus raller sur des camarades de jeu ayant fait un faux lancer ou truqué les dés. L’un des ajouts intéressent est celui permettant passer les scènes de lancer de dé, de combat, et même de rendre l’IA plus rapide dans ses choix, nous évitant des parties de Risk pouvant durer jusqu’à 6 heures de jeu. N’oublions pas que tous les scores effectués lors de partie seront enregistrés sous forme de statistiques accessible dans le débriefing.

Toutefois, il manque pas mal de caractéristiques associées à la jouabilité de Risk tel que pouvoir choisir le nombre de régiments que l’on souhaite mettre au début sur chaque territoire reçu aléatoirement, utiliser instantanément les cartes territoires récupérées après avoir battu un adversaire, recevoir 2 troupes supplémentaires sur les territoires correspondants aux cartes territoires utilisées….  Ceci limite les tactiques que l’on peut élaborer et la diversité du Gameplay en prend un coup.

Un environnement militaire agréable

Un atout non négligeable est la forme qu’a cette version numérique du Risk. La carte, les troupes et animations de combats sont représenté par des hologrammes de diverses couleurs. L’interface est agréable à l’œil, rigoureusement conçue sur plusieurs petits détails, de sorte à ce que le Gameplay soit agréable. Cet ensemble plonge les joueurs dans une ambiance de guerre moderne réussie. De plus, lors d’évènement de conquête, comme l’attribution d’un continent entier ou la fin de la partie, on aura droit à de petites animations à la Ubisoft mettant en avant la réussite des opérations menées. La bande son appuie efficacement cette atmosphère en amenant à l’oreille des musique et effets sonores épiques. On découvrira même la possibilité de débloquer des succès permettant de changer l’apparence des troupes, des dès et de découvrir des images exclusives.

Un contenu ne se risquant pas à aller plus loin

En apparence beaucoup de choses sont promises, mais sur le fond c’est un potentiel gâché que l’on découvrira. Un contenu rempli de bonnes idées aurait pu être construit au détriment d’ajouts inutiles. En effet, il n’existe que peu de succès à débloquer, et ceux-ci auraient été plus intéressant si de nouvelles options de configuration de la jouabilité, de nouvelles cartes de jeu spéciales ou d’avantage éléments personnalisables avaient été à gagner par exemple. Il est dommage de voir que Risk ne profite pas pleinement du support jeu vidéo permettant d’amener des fonctionnalités diverses et variées. Comparé à ce que l’on peut faire sur la version jeu de société, on est vraiment limité rien qu’en s’attardant sur les possibilités offertes, et on se surprendra vite à dire que les développeurs auraient dû aller bien plus loin par rapport aux différents paramètres et règles à choisir lors de la création d’une partie.

Fuyez les affrontements en ligne

Alors là c’est la catastrophe ! Jouer en ligne nécessite la connexion à l’Ubisoft club ainsi que partager ses informations de compte Ubisoft et Nintendo, et il faudra créer un compte Ubisoft si vous n’en avez pas. Et c’est lorsque vous aurez mis 20 minutes à comprendre comment résoudre les conflits entre les comptes Nintendo et Ubisoft en farfouillant dans les bons paramètres, que l’on se retrouvera face à un online totalement déserté, victime de son « succès ». Hormis si vous avez un ami possédant Risk et que vous souhaitez VRAIMENT jouer à 2 dans des conditions de déconnection intempestives, les combats en ligne s’avèrent impossible à réaliser. Mais pour un jeu qui de base rassemble les gens autour d’une table, on ne s’y intéressera pas principalement pour son online. L’idée est louable, mais lorsqu’on voit ce qu’il en est aujourd’hui, on se rend compte que les développeurs auraient dû plus travailler le jeu sur son contenu local que sur cette option qui se retrouve être une babiole que le grand Ubisoft est fier de proposer.

Conclusion
En définitive un gros problème se pose auprès de Risk. Trop d’efforts ont été fourni pour mettre en place un online vide et envoyer de la poudre aux yeux du joueur au lieu de créer un contenu intelligemment et généreusement rempli. Cependant les principes et le plaisir dégagé sont les mêmes que ceux ressenti sur le jeu de plateau, mais on se trouvera vite limité de par la quantité de mécanismes manquant à l’appel. Finalement le jeu est sauf grâce à l’intérêt social et portable de la Switch.
Points positifs
  • Risk où on veut, quand on veut, sans le besoin de transporter la boite de jeu !
  • La musique et les graphismes donnent un petit charme au jeu
  • Possibilité d’accélérer les actions pour jouer plus rapidement, vive les parties de Risk rapide !
  • La version portable marche du tonnerre, un vrai plaisir de jouer entre amis.
Points négatifs
  • Le online est une vraie calamitée
  • Il y avait tant de fonctionnalités possibles à proposer … que l’on ne retrouvera pas ici
  • Des IA totalement prévisibles qui ne donnent aucun challenge
  • Aucun intérêt si on compte jouer tout seul
  • La jouabilité est bêtement limitée
  • Des récompenses peu nombreuses et qui auraient pu être plus intéressantes en ajoutant de la jouabilité ou autre
  • Décevant car il y manque beaucoup de contenu intéressant que l’on retrouve sur les versions plateau du Risk
6
Correct
Ambiance - 8
Intérêt - 6
Contenu - 4
Stratégie - 8
Jouabilité - 6
Adaptation - 4
GénéralKaiminus
Ecrit par
Étudiant de 22 ans en informatique, je croque à pleines dents les jeux indépendants de toute sorte ! J'adore tout particulièrement les metroidvania.

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire