The Adventure Pals (Nintendo Switch) – Le test

Vous n’auriez jamais imaginé être acteur de l’aventure décalé d’un enfant, de ses amis girafe, caillou, etc.. à la poursuite de Docteur “Je vais changer les gens en hot dog”. Vous ne rêvez pas, c’est bien le pitch d’Adventure Pals, un platformer-rpg développé par Jay Armstrong et Julian Wilton de Massive Monster.Le jeu a été publié sur l’e-shop par Armor Games Studios qui hébergeait un ancien jeu flash “Super Adventure Pal” dont celui-ci découle. La version collector de ce jeu est en fait une version physique publiée par Super Rare Games en 4000 exemplaires. L’édition physique apporte: un petit livret avec des précisions sur le jeu, des designs, l’explication des différents monde, etc…; un autocollant; une version boite du jeu et surtout, surtout, un petit paquet de cartes franchement mignonnes.

Le jeu commence le jour de votre anniversaire, votre père vient vous chercher pour vous conduire à votre fête d’anniversaire où un super cadeau vous attend. Il en profite pour vous enseigner les premières mécaniques de gameplay et les contrôles (qui avouons-le sont étranges au premier abord mais prennent leurs sens ensuite). Oups, j’oubliais le cadeau… une girafe… oui, oui. Vous appelez cette girafe Sparkle, elle sera votre premier Pal (copain). Par la suite vous obtiendrez un autre pal, Mr.Rock, qui est … un petit caillou – Je ne vous avez pas menti en vous disant que ce jeu était décalé – C’est ici qu’entre en scène Mr. B qui kidnappe votre paternel et vous explique son plan: “Changer toutes les vieilles personnes en hot-dog”. Mais tout va bien car vous avez le chapeau de sûreté de votre père. Et c’est ainsi que votre aventure dans le monde d’Adventure Pals commence. Vous allez devoir aider les habitants afin d’acquérir des rubis qui vous permettront de libérer votre père, ou encore des cupcakes pour vous acheter des costumes.

Gameplay

Passé le tutoriel, vous arrivez sur la carte de jeu qui vous permettra de vous balader entre les différents villages et de choisir les niveaux à faire en fonction de votre quête. Les missions seront très diverses : aller chercher des gemmes pour la rançon de votre père, récolter des fruits, trouver une culotte pour une baleine… Les histoire sont toutes plus farfelues les unes que les autres. Chaque quête vous permettra de faire avancer les requêtes des habitants tout en vous rapprochant de votre père.

La partie platformer est toutefois assez classique mais très bien mise en place. On retrouve tous les bons éléments d’un bon platformer mais sans les mauvais (faites pas les innocents, on connait tous cette plateforme impossible à attraper). Le petit plus est au niveau du détail, comme lorsque par exemple, trop proche du bord d’une plateforme, le personnage commence à perdre l’équilibre. Il y a pas mal de petits détails comme celui-ci qui font la beauté du jeu en termes de gameplay. En général, chaque quête de villageois vous fait découvrir un nouvel élément de gameplay: levier, clés, tyroliennes, trampolines…

Une autre fonctionnalité intéressante que l’on retrouve dans Ratchet & Clank (et bien sûr quelques autres platformers) et qui est ici très bien transposé en 2D concerne les passages avec Mr. Rock. Lors de certains niveaux, vous serez amenés à transférer le contrôle vers Mr. Rock afin d’accéder à des endroit que seul lui peut atteindre et ainsi débloquer votre passage. Les seuls bémols que l’on pourrait apporter à cette fonctionnalité seraient le fait que sa sensibilité de contrôle est trop élevée et que l’introduction de cette mécanique est trop peu exploitée durant la première moitié du jeu.

Parlons maintenant un peu plus du système de combat. Vos seules armes : une épée et vos pals. Le système de combat est lui aussi classique, mais franchement, les combos sont très cools. Dans les combats, Sparkle vous servira de “grappin” sur les ennemis, Mr. Rock, quant à lui, foncera dessus ou tournera autour de vous pour leur faire des dégâts. D’autres éléments entrent en jeu : les potions d’invincibilité et de vie ou encore les bombes que vous pouvez acheter ou récupérer dans des coffres. Les ennemis que vous tuez vous rapportent de l’expérience en fonction de leur difficulté. Lorsque vous passez un niveau, le jeu vous donne le choix parmis 3 cartes qui constituent une amélioration de votre personnage ou de vos pals, d’où le côté un peu RPG du jeu.

En règle général, la maniabilité est très bonne, la difficulté des niveaux augmente linéairement en même temps que votre skill, ce qui permet de ne pas trop ressentir l’augmentation de cette dernière au cours du jeu. Le level design est très bien pensé, on n’a pas du tout l’impression de faire deux fois la même chose et les niveaux sont très funs à jouer.

Direction artistique

Bien évidemment, cet univers cartoon et enfantin nous rappelle forcément la série animé Adventure Time qui, je pense, à été une forte source d’inspiration graphique. La qualité des graphisme et l’univers très coloré est très mignon et fait plaisir aux yeux sans les faire saigner avec trop de couleurs. Ce style nous donne encore plus envie d’explorer le monde du jeu pour voir ce qu’il nous réserve par la suite. On parlait tout à l’heure de mécaniques classiques de platformer comme les trampolines, et bien ils les ont transformés : ce sont ici des grille-pains alors que les clés deviennent des chats à ramener dans leur panier, et j’en passe. Même la girafe s’y met en utilisant sa langue comme d’une hélice d’hélicoptère. Cet univers complètement déjanté vous transporte réellement dans un monde où rien n’a de sens et où toute action entraîne une surprise inattendue.

Niveau bande-son, les musiques sont très bonnes sans être mises trop au premier plan. On apprécie d’ailleurs le fait qu’elles soient douces et qu’elles ne rentrent pas dans la tête. Ajoutez une dose de bruitages très drôles et vous avez le mix parfait pour une après-midi à rigoler à faire se cogner Mr. Rock sur tous les murs juste pour l’entendre faire un bruit de vieux klaxon.

Durée de vie

Parlons de la durée de vie, qui n’est pas si mal du tout. En plus de l’histoire principale, qui prend déjà un certains temps à finir (une dizaine d’heures), vous allez devoir trouver tous les paquets de stickers et les cupcakes cachés dans les différents niveaux des 4 mondes. Vous pourrez ainsi compléter entièrement le catalogue de stickers et acheter tous les costumes auprès du roi des cupcakes. Et en plus, on peut jouer à deux, de quoi bien rire avec ses amis.

Conclusion
Adventure Pals était un des jeux indépendants les plus attendu sur Nintendo Switch et il a tenu ses promesses. Les platformer-RPG se déroulant dans un univers complètement fou et décalé sont très rares et ils sont donc d’autant plus appréciés. La maniabilité est excellente permettant à tous de jouer. Le seul bémol, les vibrations des manettes qui sont beaucoup trop fortes à notre goût mais cela n’empêche pas ce jeu d’être un excellent jeu indépendant.
Points positifs
  • Humour absurde
  • Direction artistique
  • Bruitages
  • Univers
  • Level Design
  • Le gameplay est très propre
Points négatifs
  • Certaines mécaniques sont cools mais arrivent trop tard
  • Mr. Rock pas très facile à contrôler
  • Les vibrations des manettes
9.2
Excellent
Direction Artistique / Ambiance - 10
Gameplay / Level Design - 10
Scénario / Humour - 9
Bande son - 9
Difficulté - 9
Durée de vie - 8
Thiboar
Ecrit par
24 ans, passionné de jeu et développeur dans le jeu vidéo :) Volleyeur à mes heures perdu IRL !

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire