Creepy Road (Nintendo Switch) – Le test

Creepy Road est un jeu d’action / shooter qui nous est proposé par les développeurs russes de Groovy Milk. Déja sorti sur plusieurs plateformes, il débarque sur Switch pour nous faire marrer ou nous énerver sur les aventures de Flint.
Histoire:

C’est l’histoire d’un routier nommé Flint qui explose son camion contre un ours sortie de nulle-part. Flint décide de partir à travers les bois pour chercher un garage qui pourrait le dépanner. Très vite, il rencontre un cochon avec un chapeau de matelot américain muni d’une massue qui veut en découdre. Pas de chance pour le cochon, Flint est un routier qui nous rappelle Bud Spencer dans le film “pair et impair”, lui aussi il sait distribuer des “mandales pour qui n’en veut” comme on dit en Charentais! Ce jeu est complètement fun! La traversée de ce bois n’est pas de tout repos mais ce n’est qu’une étape, une map fun parmi tant d’autres. Les armes pleuvent et elles sont très diverses. On les trouvent un peu partout sur notre chemin aussi facilement que vos ennemis complètement tarés qui sortent de nulle-part. Même les mouettes sont de la partie, elles essayent de vous balancer des thons périmés, des femmes armées de leur canne à selfie essayent de vous tuer à grands coups de smartphone, des clowns bien plus terrifiants que le Joker voudront vous brûler à coup de cocktail molotov et des gros dégueulasses au t-shirt trop court vont tenter de vous écraser sous leur graisse infâme.

C’est un exemple de ce qui vous attend sur Creepy road.

Gameplay et difficulté:

Le jeu m’a tout de suite rappelé les jeux de tir à la “Métal Slug” qui est la référence dans le genre : des armes à gogo + des ennemis = Défouloir. La quantité d’armes est impressionnante! Vous du fusil à pompe basique, du lance-roquette, du pistolet laser, des cocktails molotov et vous allez même vous balader sur une bombe. La maniabilité de toutes ces armes est assez facile. Petite mention sympa avec le coup de poing qui nous rappelle le “gogo gadget au poing” de l’inspecteur gadget. Néanmoins, ce n’est pas parce que vous allez avoir une grosse quantité d’armes que le jeu sera facile pour vous. Les checkpoints ne sont pas nombreux et les vagues d’ennemis vont vous faire recommencer plus d’une fois la gestion de celles-ci. Vous allez devoir apprendre à aimer la mort sauf si vous êtes un vrai cador de la gâchette.

Le jeu consiste à traverser des maps le plus rapidement possible, sans mourir et en ayant fait un maximum de kills.

Graphisme:
C’est très bien réussi! On est totalement dans un univers cartoon / film d’horreur avec un grand brin de folie. Chaque ennemi ou map qui se trouve sur notre aventure est un bonheur visuel à découvrir, surtout si on est fan de bande dessinée un peu déjantée.

Conclusion
Creepy road est un jeu vraiment sympa pour se défouler! Il est beau, technique et assez difficile. Si vous aimez tirer sur tout ce qui bouge avec plein d’armes différentes, je vous le conseille. Chaque ennemi est un plaisir à découvrir et ils nous font souvent sourire. Ce jeu conviendra facilement aux grands fans de Métal Slug.
Points positifs
  • -Grande diversité d’ennemis
  • -Grande diversité d'armes
  • -Le graphisme réussi
  • -Ambiance délirante
Points négatifs
  • -J’ai eu des bugs de personnages qui disparaissaient pendant mon test
  • -Les checkpoints sont rares ce qui fait la difficulté du jeu, peut-être trop pour certains joueurs
7.6
Bon
Graphismes - 9
Gameplay - 7
Histoire - 5
Musiques - 7
Fun - 10
martien martien
Ecrit par
Je joue depuis l'Atari ST et j'ai acheté la Gameboy Day One. Bref, je suis un vieux joueur, mais j'aime les nouveautés autant que les jeux rétros...

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire