Wondershot (Nintendo Switch) – Le test

Développé par Leikir Studio, Wondershot est un party-game d’arène pouvant se jouer jusqu’à 4, ce dernier très orienté action vous proposera d’affronter vos amis dans des combats armés de boomerangs, arcs, marteaux et lance-pierres.

Sus à l’ennemi !

Ce party-game nous embarque donc dans un monde cartoonesque mediéval dans lequel s’affrontent des valeureux guerriers dans des combats dignes d’un mélange batard de Bomberman et Towerfall Ascension.

Le jeu se prend en mains très rapidement, un petit tutoriel vous expliquera d’ailleurs les quelques subtilités de chaque arme présente en jeu ainsi que les différents power-ups qui peuvent apparaître aléatoirement dans l’arène, ces derniers pouvant aller de l’accélération de votre personnage au bouclier pour parer des attaques en passant par une forme fantomatique vous permettant de traverser des murs.

La clé en jeu sera la précision, car si placer un coup ou une flèche sur un adversaire vous fera conserver votre arme, le louper vous la fera jeter dans l’arène vous rendant ainsi vulnérable le temps d’aller la récupérer. Petit bémol dû au gameplay, la visée s’effectue dans le sens de vos déplacements, le jeu étant pensé pour être joué aux joycons, il ne sera pas question d’utiliser un second stick pour votre précision, la seule option possible sera de maintir le bouton “R” pour vérouiller la direction dans laquelle vous regardez… C’est chipoter mais on a vu mieux en terme d’ergonomie.

Chaque arme est unique, ainsi l’arc pourra tirer à distance avec un léger autoguidage des flèches, le lance-pierres pourra faire rebondir ses projectiles sur les murs, le marteau permet de sauter au dessus des parois et enfin le boomerang peut rester en vol stationnaire pour que vous vous repositionniez stratégiquement afin que son retour ne manque pas votre cible.

Au niveau des modes de jeu disponibles, le tout est divisé en 2, une partie est disponible en solo et multijoueurs et l’autre exclusivement en multijoueurs local (pas de online pour cette fois).

En solo vous retrouverez un mode challenge dans lequel vous devrez réaliser diverses tâches avec des contraintes. Dans ce mode, les ennemis qui apparaissent sont des monstres ayant des capacités comme se soigner par exemple ou bloquer vos attaques de front, les objectifs pourront varier du simple “tuez 20 ennemis” à “terminez le défi en moins de 2 minutes”. Au total ce seront 45 défis qu’il vous faudra débloquer, ces derniers servant principalement a vous familiariser avec les armes.

Un mode infini est également présent, ce dernier n’étant qu’un simple mode survie dans lequel vous devrez vous défaire de vagues successives d’ennemis que ce soit seul ou en coopération.
Le seul intérêt du mode solo résidera dans le fait qu’il permet de débloquer différentes maps pour le multijoueur.

Concernant le multijoueur, qui sera le principal intérêt et la principale contrainte du jeu (car il est impossible de jouer contre une IA), divers modes sont présents au travers de règles que vous pourrez choisir soit parmi 3 options (le dernier survivant gagne, celui qui fait le plus de kills gagne, petite arène) soit en créant votre propre mode de jeu. Ainsi vous pourrez modifier des paramètres tels que le nombre de points pour gagner, le temps, activer/désactiver les power-ups ou encore des choses plus farfelues comme donner les mêmes armes pour tout le monde ou éliminer un joueur s’il rate un coup.

Conclusion
Wondershot est un titre sympathique pour 9,99€ qui vous permettra de passer un moment avec vos amis comme tout bon party-game qui se doit, sa simplicité de prise en mains et les quelques moments de panique liés à vos armes qui peuvent vous échapper des mains en cas de loupé rendent le tout très accessible et immédiatement fun. On regrettera cependant le peu d’intérêt du titre en solo qui le classe dans la catégorie des jeux à éviter si l’on n' a pas une opportunité de le sortir de temps en temps.
Points positifs
  • Rapidement fun entre amis
  • Prise en mains immédiate
  • La DA cartoonesque mediévale
  • Du contenu coopératif et compétitif
  • Les moments de panique quand on loupe un tir
  • Le petit prix
Points négatifs
  • Très peu conseillable pour les joueurs solo (pas d’IA possible)
  • Une ergonomie pensée pour un seul joycon (ne tirant donc pas parti des sticks droits)
  • On en fait assez vite le tour
  • Peu de diversité des environnements
6
Correct
Graphismes - 7
Gameplay - 3
Fun - 8
Interet - 4
Accessibilité - 8
AntwnSan
Ecrit par
Rédacteur et testeur en manque de sommeil. Streameur a mes heures perdues Twitter/Twitch @AntwnSan

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire