Iron Crypticle (Nintendo Switch) – Le test

Chevaliers, le trésor royal de Cryptonia a disparu et c’est à vous de descendre dans les anciennes cryptes affronter squelettes, zombies et goules afin de rapatrier le trésor ! Voici le speech justifiant votre aventure dans Iron Crypticle, un twin-stick shooter/roguelike situé dans un univers mediéval développé par Tikipod.

Shooting Ghosts’n Goblins

Cela n’échappera à personne au premier coup d’œil, le jeu possède une atmosphère très arcade rappelant la bonne vieille époque de Ghost’n Goblins. Vous verrez dans les interfaces et menus que le rendu pixelisé est du plus bel effet, sans compter les divers power-ups et bonus alimentant un compteur de score qui vous servira à vous mesurer au monde entier. De plus un système de crédits est présent pour vous faire reprendre votre partie instantanément en cas d’échec (contre une vie), le jeu étant jouable jusqu’à 4 joueurs, chacun venant piocher dans le pot commun de crédits pour chaque entrée, un système qui est assez intéressant en coopération mais qui montrera vite ses limites en rendant le jeu un peu plus simple pour les joueurs solo. Il est également dommage qu’il n’y ait pas de démarcation autre que visuelle entre les 4 personnages disponibles.

Au niveau du gameplay nous sommes sur un roguelike classique, il y a donc une structure de progression par étages avec à chacune d’entre elles, une carte vous montrant différents embranchements pouvant mener à des pièces spéciales comme des rushs d’ennemis ou encore des salles de trésor. Chaque pièce vous proposera d’affronter une vague d’ennemis qu’il faudra défaire pour pouvoir avancer. Tous les étages, au nombre total de 4, vont ainsi vous mener a un affrontement contre un boss qui gardera la trappe vous permettant de passer à l’étage du dessous (une norme dans le genre). Plus vous descendrez profondément, plus le bestiaire sera varié et doté de mouvements qui augmentent la difficulté des combats. On reprochera tout de même une faible diversité des boss (seulement 4 disponibles) .

Pour vous défendre vous serez équipés de haches par défaut que vous lancerez en direction de vos ennemis à l’aide stick droit. Il est également possible, parmi vos mouvements, d’utiliser un dash ayant un léger temps de récupération, d’avoir recours à des parchemins de sorts à usage unique ayant des effets divers (par exemple envoyer des flammes tout autour de vous) et de faire appel à votre attaque spéciale, le gant atomique. Ce dernier aura pour particularité d’infliger des dégâts tout autour de vous et de détruire les projectiles adverses. Cependant, son utilisation est limitée à des “crédits” que vous pourrez récupérer assez rarement en jeu, c’est donc un mouvement à utiliser en vrai cas de panique.

Au niveau de l’arsenal disponible, vous pourrez ramasser des armes ayant des comportements différents mais il faudra faire attention car elles sont toutes à usage temporaire. Une fois la durée passée, vous retrouverez vos haches par défaut. Parmi ces armes, vous pourrez trouver des marteaux qui rebondissent sur les parois, des shurikens qui ont une forte cadence de tir, etc…
Des bonus permanents sont également récupérables, ces derniers pouvant augmenter vos dégâts, la durée de vie de vos armes, votre vitesse de déplacement ou votre vie. Pour en bénéficier, il vous faudra ramasser des points représentés par diverses babioles que les ennemis feront tomber à leur mort, un multiplicateur de score s’affiche si vous en ramassez suffisamment à la suite (au même titre que Pac-man avec les fantômes à la chaine et les fruits par exemple).

Cela donne au titre un aspect un peu plus nerveux si vous souhaitez scorer au maximum et ramasser le plus de bonus permanents pour augmenter vos statistiques.
Si vos premières runs seront assez limitées en termes de bonus et d’armes récupérables, vous débloquerez de nouveaux jouets assez régulièrement en faisant quelques parties. En une poignée d’heures, il est possible de récupérer la majorité des armes déblocables. Une encyclopédie vous permet de garder une trace, de voir où vous en êtes dans la progression des objets à débloquer et de vous fournir aussi une description les effets de chacun d’entre eux (une chose assez appréciable car les effets ne sont pas forcément explicites en jeu).

Conclusion
Iron Crypticle fait ce qui s’est déjà vu maintes fois dans le domaine des roguelikes en twin-stick shooter et si la formule ne change pas forcément, l’ambiance mediévale très typée arcade apporte une plus-value au jeu qui vaudra le détour pour les fans du genre qui pourront tenter de s'aventurer dans les cryptes générées aléatoirement à plusieurs reprises en découvrant de nouvelles armes et power-ups à chaque run. De plus, la possibilité de jouer jusqu’à 4 joueurs simultanément rend le jeu viable pour de la coopération sur le même canapé. Les scoreurs fous y trouveront également leur compte avec un système de classements connecté à internet permettant de se comparer au reste du monde.
Points positifs
  • ⁃ La génération aléatoire d’armes, niveaux, ennemis
  • ⁃ Des récompenses à débloquer assez régulièrement
  • ⁃ Possibilité de jouer en coopération jusqu’à 4 joueurs
  • ⁃ Le style très arcade vraiment réussi
  • ⁃ Le scoring
Points négatifs
  • ⁃ Une difficulté un peu plus simple en solo qu’en multi
  • ⁃ Peut s’avérer répétitif
  • ⁃ Bande-son très banale
  • ⁃ Une faible diversité dans les boss disponibles
6
Correct
Graphismes - 7
Bande – Son - 5
Challenge - 6
Gameplay - 6
AntwnSan
Ecrit par
Rédacteur et testeur en manque de sommeil. Streameur a mes heures perdues Twitter/Twitch @AntwnSan

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire